Le maillot porté par Zinédine Zidane face au Brésil en 1998 est à vendre et il pourrait atteindre 40.000 €

Zinedine Zidane annonce son départ du Real Madrid lors d'une conférence de presse à Valdebebas, le 31 mai 2018. Capture d'écran / L'Equipe.fr

Jamais lavé et comportant encore des traces de sueur, le maillot que Zinédine Zidane portait lorsqu'il a marqué deux des trois buts de la finale du Mondial 98 face au Brésil va être mis aux enchères à Drouot, à Paris le 13 octobre prochain, rapporte France Bleu.

Son mythique maillot Adidas taille XL et floqué au numéro 10 est estimé entre 20.000 et 40.000 euros. Le vêtement du joueur est bel et bien celui porté lors de la première mi-temps puisqu'"il y a des différences entre les maillots des deux mi-temps. C'est une fabrication artisanale où chaque maillot a ses détails, son numéro, son marquage", déclare à la radio Jean-Marc Leynet, expert en objets sportifs et organisateur de la vente.

Loin derrière d'autres t-shirts de sportifs

Europe 1 rappelle qu'un précédent t-shirt de Zidane (qui n'a pas été porté pendant la finale) avait déjà été vendu aux enchères en 2015 mais pour la somme de 6000 euros. Si le prix du maillot de 1998 peut paraître exorbitant, la somme paraît dérisoire quand on la compare aux maillots les plus chers du monde.

>> A lire aussi - Le Real Madrid de Zidane, méga-revenus… et maxi-profits !

Par exemple, celui de Michael Jordan porté lors des JO de 1984 avait été vendu 244.600 euros et le maillot de Pelé porté au mondial de 1970 avait été cédé pour la somme de 250.000 euros, devenant ainsi le maillot de foot le plus cher de l’Histoire, relate Eurosport. Mais celui qui bat tous les records reste le maillot de Babe Ruth, légende américaine du baseball, vendu pour 3,3 millions d’euros.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Les 7 clubs de football en Europe qui ont dépensé le plus d'argent pour acheter des joueurs ces dernières années

Ce robot joue avec votre animal de compagnie lorsque vous n'êtes pas là