Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Vente-privée a discuté pendant un an avec Le Petit Ballon avant de mettre la main sur la startup de box de vin

Vente-privée a discuté pendant un an avec Le Petit Ballon avant de mettre la main sur la startup de box de vin
© Le Petit Ballon

La startup Le Petit Ballon, qui vend du vin par abonnement à 60.000 clients, a annoncé jeudi 13 avril, une prise de participation majoritaire de Vente-privée.com.

Les actionnaires historiques — l'entrepreneur Marc Menasé et un groupe de business angels, ainsi que Wonderbox, qui avait investi 1 million d'euros en 2014 — sortent du capital à l'occasion de cette opération.

Les fondateurs Martin Ohannessian, Matthieu Lesne, Clément Thibault et Jean-Michel Deluc restent actionnaires.

Ils continueront de piloter "de manière autonome" Le Petit Ballon et espèrent profiter de l'audience de 30 millions de membres de Vente-privee pour "accélérer [leur] rythme de croissance", précise la startup dans un communiqué.

Créé en 2011, Le Petit Ballon a généré 8 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2016 et affirme être rentable.

Martin Ohannessian a expliqué à Business Insider France que les discussions ont commencé de manière informelle en février 2016:

"Nous avons rencontré l'équipe vin de Vente-privée sur un salon il y a plus d'un an et commencé à échanger sur les bonnes pratiques... Puis on s'est vus presque tous les jours pendant un an. On voyait Vente-privée comme un mastodonte, on a découvert un esprit startup commun, des valeurs d'innovation communes et une même vision sur le futur du vin."

C'est bien cette vision sur la distribution et la découverte du vin qui a rapproché les deux entreprises, et non la vente d'abonnements.

En effet, Vente-privée a déjà expérimenté la vente de vin par abonnement de son côté. Lancé en 2013, deux ans après la création de Le Petit Ballon, l'offre Click and Drink de Vente-privée avait été stoppée fin 2014.

Avec Le Petit Ballon, c'est plutôt les contenus autour du vin et les algorithmes de recommendations qui pourront compléter l'offre de vin de Vente-privée. Le distributeur en ligne dispose de son côté de compétences en analyse de données et de marketing qui manquent à Le Petit Ballon.

"Nous sommes très heureux d'accueillir Le Petit Ballon et ses équipes, avec qui nous partageons des valeurs communes d'innovation, de qualité et d'excellence. Ce partenariat ouvre de nouvelles perspectives de croissance dans le secteur du vin. Il s'inscrit dans notre vision long terme de l'entreprise, et va nous permettre d'offrir une expérience de shopping toujours plus innovante à nos membres", indique Jacques-Antoine Granjon, PDG et fondateur de Vente-privée, dans un communiqué.

Business Insider