Verizon va supprimer plus de 2000 emplois chez Yahoo-AOL après la finalisation de l'opération

Marissa Mayer, DG de Yahoo. Wikimedia Commons/Max Morse.

Verizon compte supprimer environ 2100 emplois chez Yahoo-AOL — 15% de la division combinée "Oath" — une fois que les négociations de cession des activités internet de Yahoo à Verizon seront terminées à la fin du mois, selon TechCrunch.

Verizon a annoncé en juillet qu'elle allait racheter les activités internet de Yahoo pour environ 4,5 milliards de dollars. Il y a eu quelques incidents en cours de route, notamment les scandales liés au vol massif de données personnelles de plus de 500 millions d'utilisateurs Yahoo, mais le rachat est censé être bouclé ce mois-ci. Les sources interrogées par TechCrunch disent que l'accord devrait être signé d'ici une semaine

Verizon a l'intention de fusionner Yahoo et AOL sous la marque "Oath", qui sera dirigée par le patron d'AOL Tim Armstrong.

Verizon devra dédommager les employés de Yahoo licenciés. Selon Business Insider US, une provision à double critère de déclenchement permettrait à tous les employés de Yahoo qui perdront leur travail une fois l'accord signé d'obtenir un paiement compensatoire spécial.

En dehors des licenciements prévus, il y a aura un remaniement des postes au niveau de l'exécutif. De nombreux responsables de Yahoo, dont la PDG Marissa Mayer, devraient quitter l'entreprise. Mais d'autres hauts responsables de Yahoo devraient eux jouer des rôles plus importants au sein de la nouvelle entreprise

Tim Armstrong a été clair sur le fait qu'il y aurait des licenciements. Interrogé en mai dernier sur le sort des employés de Yahoo-AOL, il avait répondu: 

"On m'a demandé s'il y aurait des conséquences une fois l'accord finalisé", a-t-il dit à Business Insider US. "J'ai dit: oui il y en aura. C'est ce qu'il se passe quand deux entreprises fusionnent. Je ne vais pas tourner autour du pot. Nous allons essayer de faire en sorte qu'il y en ait le moins possible, mais en bref, c'est ce qu'implique cet accord, et je préfère être clair sur ce point-là."

AOL a déclaré ceci à TechCrunch:

"La stratégie d'Oath est d'être un leader mondial dans le domaine du brand space. Avec l'accès à plus d'un milliard de consommateurs, nous allons nous positionner pour diriger l'une des plus grandes plateformes dans le domaine de brand space. Ceci est en adéquation avec ce que nous avons dit lors de l'annonce de l'accord, nous allons harmoniser notre organisation à cette stratégie."

Version originale: Nathan McAlone/Business Insider

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : VIDEO: La fondatrice d'une startup américaine raconte pourquoi elle a quitté Google après seulement 2 ans

VIDEO: Cet astronaute amateur construit ses propres fusées pour prouver que la Terre est plate