Viadeo arrive à la dernière étape avant la cession définitive de ses activités

Wikimedia Commons

Le tribunal de commerce décidera du sort des salariés de Viadeo. Wikimedia Commons

Le réseau social professionnel Viadeo a annoncé mardi 29 novembre 2016 avoir été placé en redressement judiciaire par le tribunal de commerce de Paris. 

Viadeo a déjà reçu plusieurs offres de reprise de son activité prévoyant le maintien d'"une part significative" des 157 salariés, précise le groupe.

Le tribunal de commerce de Paris va examiner ces offres émanant de "repreneurs solides financièrement et ayant une expertise reconnue sur le marché du recrutement online" et se prononcera d'ici fin décembre.

Le contraste est saisissant avec son concurrent LinkedIn, en passe d'être racheté par Microsoft pour 26 milliards de dollars (23,6 milliards d'euros).

Longtemps en concurrence avec LinkedIn, Viadeo n'a pas réussi à suivre le rythme de développement international. L'implantation en Chine, via une acquisition, aura plombé les comptes de l'entreprise. La filiale fermée il y a un an avait accumulé 23,3 millions de pertes en 2015.

Au début du mois de novembre, la société créée en 2004 avait demandé la suspension de son cours de Bourse. Elle était à court de financement.

L'introduction avait réalisée à l'été 2014. Elle se sera révélée une catastrophe : en moins de deux ans, la capitalisation boursière a été divisée par 15. Elle est passée sous les 10 millions d'euros, il y a deux semaines, contre 150 millions en juillet 2014, souligne Les Echos.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Microsoft défie Salesforce après sa plainte auprès des autorités européennes de la concurrence

VIDEO: Voici des petites maisons à construire soi-même en 3 jours pour maximum 60.000 €

Contenu Sponsorisé

3 questions aux vainqueurs du concours d'innovation L’Oréal Brandstorm 2019

  1. Flops

    Viadéo a certainement manqué le virage à l'international, mais soulignons que cette décision d’investissement était déjà plus d'un acte désespéré pour redresser la barque qu'une relance de croissance.

    Difficile de se comparer à Linkedin pour une entreprise qui ne savait plus faire la différence entre Meetic et un réseau professionnel.

    La question désormais est de savoir ce qu'il va advenir des millions de comptes et des données personnelles et professionnelles actuellement stockés sur les serveurs de l'entreprise ?

Laisser un commentaire