Une vidéo dérangeante montre le moment qui précède la collision mortelle entre une piétonne et une voiture autonome d'Uber

Une vidéo dérangeante montre le moment qui précède la collision mortelle entre une piétonne et une voiture autonome d'Uber

Capture d'écran de la vidéo montrant l'opérateur du véhicule. Tempe Police Department

  • Les premières images montrant la collision fatale impliquant une des voitures autonomes d'Uber ont été rendues publiques par la police.
  • Cet accident est considéré comme la première instance où un piéton est tué par un véhicule autonome.
  • La vidéo montre l'opérateur du véhicule qui détourne le regard de la route, et la piétonne qui traverse.

La police a rendu public les images des secondes qui précèdent l'accident mortel impliquant un voiture autonome d'Uber et une piétonne à Tempe dans l'Arizona.

La vidéo, qui a été filmée par le véhicule, montre à la fois la vue depuis l'avant du véhicule lorsque la piétonne arrive sur la route, et la réaction de l'opérateur du véhicule d'Uber dans le fauteuil du conducteur juste avant la collision. Cependant, les images s'interrompent juste avant l'accident lui-même.

Les images de l'intérieur du véhicule montrent l'homme qui opère la voiture d'Uber, qui ne contrôlait pas le véhicule à ce moment-là, quittant la route des yeux de temps à autre, avant la collision.

La vidéo peut être visionnée ci-dessous, mais attention, son contenu peut choquer:

Dimanche 18 mars 2018, vers 22h heure locale, une voiture autonome d'Uber a renversé Elaine Herzberg, 49 ans, dans ce qui est considéré comme la première collision mortelle entre un véhicule autonome et un piéton. Uber a immobilisé sa flotte de voitures sans conducteur suite à la collision, et les autorités sont en train d'enquêter. 

Dans un communiqué, un porte-parole d'Uber a déclaré: "la vidéo est dérangeante à regarder et nous brise le coeur, et nous continuons d'avoir dans nos pensées les proches d'Elaine. Nos voitures restent immobilisées, et nous aidons les autorités locales de l'Etat, et fédérales de toutes les manières possibles."

La vidéo montre Elaine Herzberg qui émerge de la nuit sur la gauche, poussant un vélo, alors que le véhicule roule sur la voie de droite. La police a précédemment révélé que le véhicule n'avait pas ralenti de manière significative avant l'impact. On ne sait pas si les capteurs du véhicule ont détecté la présence de la piétonne (le "lidar", un outil important pour les véhicules autonomes, utilise des lasers pour détecter les obstacles, et n'a pas besoin de la lumière du jour pour fonctionner).

La chef de la police de Tempe, Sylvia Moir, a parlé au San Francsico Chronicle cette semaine, et a dit: "il semblerait que la voiture autonome d'Uber ne soit probablement pas fautive dans cet incident".

"Il est clair qu'il aurait été difficile d'éviter cette collision quelque soit le mode de conduite [autonome ou humaine] vue la façon dont elle a surgi de la pénombre directement sur la route", affirme-t'elle.

Version originale: Rob Price/Business Insider

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Les 24 villes européennes avec la meilleure qualité de vie

VIDEO: L'entrepreneur américain Steve Wynn a fait construire un casino en Chine pour 4 Mds$ — voici à quoi il ressemble de l'intérieur

  1. Etienne Pralong

    Une seconde pour réagir
    Cela me rappelle la condamnation d un automobiliste suisse ayant roulé de nuit sur un piéton allongé sur l autoroute...
    La voiture allait trop vite pour cette visibilité.

  2. Batus

    Encore de nos jours il y a des trains qui se rentre dedans et pourtant ils sont sur rails et on un conducteur pro. A mon avis la mobilité doit être repensée de A à Z pour éviter l'encombrement et le gaspillage d'énergie.
    Une fois j'ai croisé un auto-stoppeur sur une route non éclairée et je me souviens que si le gars avait été 30cm plus en avant je l'aurais shooté sans même avoir le temps d'appuyer le frein. Mais une voiture autonome on s'attend à ce qu'elle ai des caméras infrarouges ou des radars pour voir dans la nuit et le brouillard. Si elle est encore plus perdu qu'un humain c'est vraiment l'échec.
    Quand on pourra boire et faire confiance à sa voiture pour rentrer, j'envisagerai peut être à m'y mettre. La machine doit servir l'homme, non pas l’asservir. Mais vu qu'on conçoit les machines à nôtre image, elles risquent d'avoir les mêmes défaut que nous voir pire.

Laisser un commentaire