Une étude publiée par Frontiers in Aging Neuroscience, et conduite par le département de kinésiologie de l'Université du Maryland, aux Etats-Unis, a découvert en examinant neuf athlètes âgés que leurs cerveaux contenaient nettement moins de sang après qu'ils aient arrêté de faire du sport pendant dix jours. L'hippocampe, cette région du cerveau qui structure et stocke la mémoire, connaît un afflux sanguin particulièrement moins important.

Produit par Justin Gmoser et Jessica Orwig

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : VIDEO: Des scientifiques pourraient avoir découvert ce qui cause les migraines