VIDEO: Voici ce qui se produit dans votre cerveau et votre corps quand vous devenez vegan

 

Vous songez à abandonner la viande et les laitages? Etre vegan devient de plus en plus commun, mais est-ce vraiment bon pour vous?

Ci-dessous, une transcription de la vidéo.

Que se passe-t-il dans votre corps quand vous devenez vegan?

Vous songez à faire le grand saut vers un régime vegan? Vous n'êtes pas seul-e.

Pendant les premières semaines, vous pourriez vous sentir très fatigué-e. Sans viande, les vegans ont souvent du mal à recevoir assez de vitamine B12 et de fer, qui aident à fabriquer des globules rouges et transporte l'oxygen à travers le corps. Mais c'est un problème qui peut être réglé à l'aide de compléments ou de fruits à coque.

Vous pourriez aussi découvrir que la nourriture n'a plus le même goût qu'avant.  C'est parce que votre niveau de zinc a pris un coup, affectant vos capacités gustatives et olfactives.

Mais d'un autre côté, vous pouvez vous attendre à perdre du poids assez vite! Après le changement, les nouveaux vegans perdent en moyenne 4,5kg en dix mois. De plus, une étude de 2009 montre que l'IMC moyen des vegans est inférieur à celui des personnes qui suivent d'autres régimes.

Un autre aspect bénéfique dont vous pouvez faire l'expérience: une baisse du taux de cholestérol, de la pression sanguine, et du risque de maladie cardiaque. En 1999, une étude montrait que les vegans ont 24% moins de chance d'avoir des artères bouchées à cause de la graisse saturée et du cholestérol.

Si vos artères seront dans un meilleur état, cela pourrait ne pas être le cas de vos os. Si vous êtes comme la majorité des personnes qui reçoivent leur dose de calcium quotidienne grâce aux produits laitiers, vous risquerez de voir une chute de son niveau.

Mais vous pouvez combattre cela en mangeant plus de kale, de broccoli ou d'autres légumes-feuilles. De plus, arrêter les produits laitiers peut améliorer... votre transit. 60% des humains n'ont pas les enzymes permettant de digérer correctement le lactose contenu dans les produits laitiers. Le résultat: des crampes, des ballonnements, et même de la diarrhée. Remplacer les laitages par des légumes riches en fibres rendra les visites aux toilettes bien plus productives.

Comme tous les régimes, le veganisme a ses bons et ses mauvais côtés. Pensez à bien vous renseigner pour voir quel régime est le meilleur pour vous.

Produit par Uma Sharma et Rob Ludacer

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Votre bouteille de Bordeaux est sur le point de devenir plus chère après la pire récolte depuis 27 ans

Contenu Sponsorisé

4 méthodes simples pour mieux gérer son temps et prendre des décisions rapidement

  1. Julia

    Le lait est pour nourrir les petits jusqu'à être sevré.
    Faire croire qu'il est nécessaire à l'âge adulte de continuer d'en consommer n'est que de l'hypocrisie qui cache un prosélytisme en faveur du lobby laitier.
    L'homme est le seul mammifère terrestre à continuer de consommer du lait à l'âge adulte sous diverses formes et ça, c'est contre nature.
    Concernant la B12 , les végétaliens/vegans prennent exactement la même B12 que les consommateurs de viande. Les animaux d’élevage étant généralement enfermés à plein temps sont carencés et supplantés en B12 et autres compléments alimentaires. Les VG n'ont pas besoin qu'un autre organisme vivant synthétise cette B12 contrairement aux consommateurs de viande qui pensent qu'il n'y a qu'en mangeant de la viande qu'on peut en avoir. l'organisme humain en a en réserve jusqu'à 5 ans. De quoi laisser largement le temps à un vegetaLien/vegan de faire une petite cure de B12 buvable pendant quelques jours. Alors NON , on n'est pas carencé en B12 si on arrête dans la semaine ou quelques mois la viande vu qu'on en a en stock pour 5 ans. Je suis végan depuis 15 ans et je n'ai jamais été carencé. Ni au début ni 15 ans après et je suis pas nutritionniste. Je mange ce qui me fait plaisir sans tenir un bloc notes pour savoir ce dont mon organisme a besoin et tout va très bien. Je vais bcp mieux que bcp de mes amis/es omnivores qui sont sans cesse à se plaindre de kg superflus, de coup de barre au milieu de la journée, de maux de ventre après un resto et autres maux...
    Pour le fer: Idem que la B12. Les légumes et autres ...( choux verts, brocolis, épinards, lentilles, noix de cajous...) en contiennent. Sinon on trouve des compléments en fer à prendre avec un verre de jus d'orange ( ou un comprimé vitamine C) pour mieux le synthétisé. Ca n'est pas pire que de prendre un autre comprimé pour calmer des troubles digestifs côté carniste ou de prendre de la vitamine C en cas de fatigue passagère. A la base , ces compléments en rayon pharmacie ne sont pas destinés pour les VG mais bien pour les consommateurs de viande. Dire que les VG auront des coups de fatigue à cause de leur alimentation est vraiment d'une hypocrisie quand on sait que n'importe qui peut avoir un coup de fatigue selon son humeur et son état d'esprit. Comme si les consommateurs de viande n'avait jamais de coup de fatigue.
    J'en connais qui ont besoin de leur loooongue sieste après chaque repas carné et qui s'endorment sur le chaise de resto ou devant un bon film. Vu leur bide, ils sont tout sauf VG. A bon entendeur.

    • Djedobrasiou

      On fait quoi si on kiff l'entrecôte-frite-salade?

      • xillinium

        On se demande si le plaisir de son palais est plus important que la vie d'un être vivant.
        Égoïsme pur de penser comme ça.

Laisser un commentaire