• Il y a une limite au nombre d'enfants qu'une personne peut avoir, mais ce nombre est beaucoup plus élevé chez les hommes que chez les femmes.
  • Une étude a estimé qu'une femme peut avoir environ 15 à 30 enfants au cours de sa vie, en tenant compte de la grossesse et du temps de récupération.
  • Comme les hommes ont besoin de moins de temps et de moins de ressources pour avoir des enfants, les pères les plus "prolifiques" aujourd'hui peuvent avoir jusqu'à environ 200 enfants.
  • Le nombre d'enfants que les hommes peuvent avoir dépend de l'état de leur sperme et d'autres facteurs comme le nombre de femmes avec qui ils peuvent se reproduire.

Imaginez-vous avoir tant d'enfants que vous pourriez diriger une usine. C'est à ça que ressemblait la famille de Moulay Ismail. Il fut un empereur impitoyable de la dynastie alaouite marocaine de 1672 à 1727. Et aurait eu au moins 1171 enfants.

Mais il n'était pas le seul à user de son pouvoir pour avoir des rapports avec des centaines de femmes... qu'elles le veuillent ou non. D'autres dirigeants comme Auguste le Fort et Gengis Khan ont eu des centaines d'enfants. Et bien qu'il s'agisse de certains des dirigeants les plus impitoyables de leur époque, cela soulève une question plus fondamentale et plus scientifique.

Les femmes peuvent se reproduire pendant environ la moitié de leur vie et ne peuvent donner naissance qu'à peu près une fois par an. Il est donc logique que les femmes ne puissent avoir qu'une fraction du nombre d'enfants que puissent avoir les hommes. Une étude a estimé qu'une femme peut avoir environ 15 grossesses au cours de sa vie. Et selon le nombre de bébés qu'elle met au monde pour chaque grossesse, elle aura probablement entre 15 et 30 enfants.

Mais la "mère la plus prolifique de tous les temps", selon le livre Guinness des Records, était Madame Fiodor Vassiliev en Russie au XIXe siècle. Elle aurait donné naissance à 69 enfants sur 27 grossesses. C'est beaucoup pour une femme. Mais rien par rapport à Moulay Ismail, par exemple. Selon les documents, il avait quatre épouses et 500 femmes dans son harem.

Mais il y a des facteurs qu'un empereur ne peut pas contrôler. Comme la façon dont le sperme d'un homme devient moins fluide et plus anormal à mesure qu'il vieillit. Ce qui réduit ses chances d'avoir des enfants plus tard dans la vie. En fait, des études suggèrent que les hommes de plus de 50 ans ont jusqu'à 38% moins de chances de féconder une femme que les hommes de moins de 30 ans.

Pour Ismail, il a engendré la plupart de ses enfants relativement jeune. Ainsi, à 57 ans, il avait environ 1171 enfants. Mais Moulay Ismail n'est pas le seul homme de l'histoire à avoir des tonnes de descendants.

Auguste le Fort, roi de Pologne au XVIIIe siècle, avait une relation à distance avec sa femme. Mais cela ne l'a pas empêché de faire, selon la rumeur, 370 enfants avec ses maîtresses.

Et Genghis Khan, célèbre pour avoir conquis de vastes régions de l'Asie du XIIIe siècle, aurait eu entre 1000 et 2000 enfants... En fait, en suivant les types de chromosomes Y, les scientifiques estiment que jusqu'à 16 millions d'hommes vivant dans les régions que Khan a conquises pourraient descendre de lui ou de ses proches parents masculins.

Mais l'un de ces hommes a-t-il vraiment atteint ce seuil humainement possible ? Il s'avère que les archives sur Ismail n'ont couvert que 32 ans de sa vie. D'après un calcul, il aurait pu en avoir des centaines d'autres. Si vous comparez cela aux hommes des temps modernes, les pères les plus "prolifiques" aujourd'hui ont jusqu'à environ 200 enfants.

C'est loin de 1100 enfants, et c'est probablement une bonne nouvelle.

Produit par Uma Sharma et Chia-Yi Hou

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : VIDEO: Voici comment j'ai soigné mon apnée du sommeil