A première vue, on pourrait croire que nous n'avons pas beaucoup changé par rapport à nos ancêtres. Mais en y regardant de plus près, vous découvrirez que les humains continuent d'évoluer d'une manière fascinante.

1. RETENIR LA RESPIRATION
Une personne moyenne peut retenir sa respiration pendant 30 secondes. Mais les Bajau d'Asie du Sud-Est peuvent tenir jusqu'à 12 minutes! C'est pratique quand ils plongent à plus de 70 mètres pour pécher.

Une des explications est simplement la formation et l'expérience, puisqu'ils passent plus de la moitié de leur journée de travail sous l'eau, mais il s'avère que les Bajau ont aussi une mutation génétique qui rend leur rate 50% plus grande que la moyenne.

Nos rates filtrent et stockent les globules rouges riches en oxygène. Ainsi, lorsque les Bajau plongent sous l'eau, leur rate se contracte, ce qui augmente le taux d'oxygène dans le sang jusqu'à 10 %, leur laissant plus de temps pour recueillir la nourriture. C'est une adaptation pratique qui vient probablement de vivre sur des bateaux-maisons pendant les 1000 dernières années.

2. BOIRE DU LAIT
Environ 35 % de la population mondiale possède l'équivalent d'une superpuissance génétique: ils peuvent digérer le lait à l'âge adulte. Pas impressionné? Alors considérez ceci: les humains sont les SEULS mammifères sur la planète qui ont cette capacité.

Grâce à une mutation génétique qui est apparue en Europe il y a environ 5 à 10000 ans. Les personnes porteuses de la mutation produisent de la lactase tout au long de leur vie. C'est l'enzyme qui décompose les sucres du lait pour faciliter la digestion.

Historiquement, les mammifères cessent d'en produire après l'enfance.

Mais une fois que ces quelques Européens chanceux ont pu boire du lait à l'âge adulte, cela s'est traduit soudainement par une alimentation supplémentaire et, en fin de compte, par une vie plus saine et plus longue afin de transmettre leur super pouvoir aux générations futures.

Aujourd'hui, environ 95 % des Européens du Nord sont porteurs de la mutation.

3. SE DÉFENDRE CONTRE LES MALADIES
Le corps humain possède environ 20 à 30000 gènes. Et si certaines mutations peuvent modifier notre rate et notre alimentation, d'autres peuvent nous protéger contre des maladies mortelles, comme le sida.

Près de 50% des femmes dans certaines parties de l'Afrique du Sud ont le VIH. Mais les chercheurs ont découvert que certaines présentent une résistance plus forte au virus. De ce fait, le sida se développe plus lentement, ou ne se déclare pas du tout.

Il s'avère que ces femmes partagent également une mutation dans un gène appelé HLA-B27, que les autres ne possèdent pas.

Cela signifie-t-il que nous allons évoluer vers l'immunité contre le VIH? Il est trop tôt pour le dire. Mais une chose est claire: L'évolution n'en a pas encore fini avec nous.

Produit par María Soledad González Romero et Shira Polan

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : VIDEO: Que se passerait-il si la rotation de la Terre s'inversait?