VIDEO: Un joueur professionnel d'eSport explique comment il se prépare à une compétition

La Paris Games week s'est tenue ce week-end à la porte de Versailles à Paris. Classée dans le top 3 des plus grands salons dédiés aux jeux vidéos au monde, elle accueille chaque année des centaines de milliers de visiteurs. Si certains viennent pour tester de nouveaux jeux ou simplement rencontrer leurs stars préférées, d'autres sont là pour le boulot. C'est le cas de Benoît "MetaL" Guelette, un joueur professionnel d'eSport. 

Ci-dessous, une transcription de la vidéo.

"Je pense que tout joueur est un compétiteur. Je jouais pour devenir de plus en plus fort et, quand on voit que les portes s'ouvrent, on fonce."

"Je m'appelle Benoît Guelette, je suis belge, j'ai 27 ans, et je joue aux jeux vidéo depuis plus de 10 ans." 

"Je suis devenu joueur professionnel un ou deux ans après la sortie de 'Counter Strike: Global Offensive'. Donc vers 2016, 2015."

Benoît participe à des compétitions d'eSport depuis 2001.

Il est désormais joueur professionnel de "Counter Strike" au sein de la Team aAa, l'équipe qui a remporté le championnat de France en 2017.

Comment tu te prépares à une compétition?

"Nos journées, quand on est pas en compétition, ça commence par une heure sur le serveur, pour voir un petit peu les stratégies qu'on peut mettre au point. Voir comment se déplacer sur la map ensemble ou tout seul. C’est de l’entraînement en fait, c'est comme un match officiel sauf qu’il n'y a pas d’enjeu. On essaie de reproduire le jeu qu’on fait, sans pression. 5-6 heures par jours, voir des fois 8 heures par jour, donc on arrive facile dans les 30-38 heures par semaine."

"On regarde beaucoup de jeux des autres équipes pour préparer le notre, pour savoir ce qu'ils vont faire, à quel moment etc. "

Comment tu gères les stress avant un match?

"Avec l'expérience on en a plus vraiment. C'est une fois que t'es dedans, c'est du stress mais c'est du bon stress. Les 5-10 minutes avant le match, on va tous dehors, on se met en rond, et on parle pour savoir quoi faire, et on se fait tous confiance ensemble."

"C'est travaillé, de A à Z. Chaque fois qu'un round commence, il y a une stratégie qui est donnée pour savoir comment on va l'appréhender. Et selon les informations des différents joueurs, le leader prend une décision."

Comment vous vous échauffez?

"On va sur le PC, on rejoint un serveur, et on se chauffe les poignets pour avoir le réflexe, vu que le clavier est pas à la même hauteur que chez soi, que c'est pas les mêmes chaises. On essaie de s'habituer le plus vite possible."

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : On vous présente Muriel Tramis, pionnière du jeu vidéo et première femme du secteur à recevoir la Légion d'honneur

  1. Yann

    Attention aux erreurs
    Voir dès fois 8 heures : voire dès fois
    Yann

Laisser un commentaire