Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Cette vidéo montre l'effrayante explosion d'une fusée japonaise juste après son décollage sous les yeux de 600 témoins

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

Cette vidéo montre l'effrayante explosion d'une fusée japonaise juste après son décollage sous les yeux de 600 témoins
© YouTube/TheSpaceProgram

Une fusée japonaise a explosé, samedi 30 juin 2018, quelques instants après le décollage, sous les yeux stupéfaits d'environ 600 personnes qui assistaient à l'événement, rapporte The Guardian.

Développée par la startup spatiale japonaise Interstellar Technologies, la fusée baptisée Momo-2 s'est envolée à une vingtaine de kilomètres d'altitude depuis un site situé à Taiki sur l'île de Hokkaido au Japon, avant de s'écraser sur le sol.

Voici la vidéo:

L'entreprise a déclaré que la fusée a eu un problème au niveau de son moteur principal. L'explosion, certes effrayante, n'a fait aucun blessé. Dans un post Facebook publié après l'accident, Interstellar Technologies a déclaré qu'elle va analyser les débris pour avoir plus de précisions sur l'origine du problème.

【ご報告とお礼】 MOMO2号機の打ち上げ実験が終了いたしました。自由落下後に炎上したロケットと打ち上げ場となった発射場は、本日13:20ごろ安全確保を完了いたしました。 現場となった発射場は細かい配管類は燃えたものの、大きな設備の破損...

Posted by インターステラテクノロジズ on Saturday, June 30, 2018

C'était la deuxième fois que la société japonaise tentait d'envoyer dans l'espace cette fusée d'une tonne, qui mesure 10 mètres de long et 50 cm de diamètre, dont le nez est censé évaluer comment les ondes sonores se propagent à haute altitude. Le premier essai avait eu lieu en juillet 2017 et s'était soldé par un échec, en raison d'un problème de communications avec les données de télémétrie.

Cette startup japonaise fondée en 2013 par l'entrepreneur Takafumi Horie a comme ambition d'effectuer des lancements privés pour la mise en orbite de petits satellites et de réduire le coût de l'accès à l'espace, à l'image de SpaceX.

Découvrir plus d'articles sur :