L'une des présentatrices de Fox News Channel, Harris Faulkner, est la seule femme afro-américaine à animer une émission d'information quotidienne sur l'une des trois principales chaînes d'information câblées américaines. Elle a fait les gros titres de la presse à cause de ses propos, lorsqu'elle a défendu puis critiqué le président américain Donald Trump. Nous sommes allés dans les coulisses de l'émission de Faulkner "Outnumbered Overtime", diffusée du lundi au vendredi sur Fox News à 13h00.

Ci-dessous, une transcription de la vidéo. 

Retour dans 5 4, 3, 2…

Harris Faulkner : Nous allons maintenant passer à "Outnumbered Overtime". Je suis Harris Faulkner. Le secrétaire d'Etat Mike Pompeo ...

Narrateur : Harris Faulkner est la présentatrice de "Outnumbered Overtime" sur Fox News Channel.

Harris Faulkner : Ravie de vous voir, membre du Congrès. Vous savez, la grande question aujourd'hui ...

Narrateur : L'émission est diffusée du lundi au vendredi à 13h00 sur la côte Est. Faulkner est la seule femme afro-américaine à animer une émission quotidienne sur l'une des trois principales chaînes d'information sur le câble. Sur MSNBC et CNN, il y a des émissions quotidiennes animées par des hommes afro-américains, avec Craig Melvin et Don Lemon, respectivement. Mais sur ces chaînes, les femmes afro-américaines présentent uniquement des émissions diffusées le week-end.

Harris Faulkner : Quand Fox s'est engagé à me donner une heure de télévision, je me suis dit : "Oh, mon Dieu, je vais être comme…", et j'ai cherché ces visages. Je me demande, quand je regarde la télévision du lundi au vendredi, où sont les autres présentatrices noires ? C'est une immense responsabilité.

Narrateur : Faulkner a rejoint la chaîne en 2005. Elle est devenue co-présentatrice de l'émission du midi "Outnumbered" en 2014 puis elle a eu sa propre émission trois ans plus tard, "Outnumbered Overtime".

Harris Faulkner : Voici la première édition de "Outnumbered Overtime".

Narrateur : Le premier épisode de l'émission a été diffusé le lendemain de la tuerie de masse de Las Vegas.

Harris Faulkner : Bien sûr, nous allons parler de cet événement, minute par minute.

Jay Soroko : Harris présente les "breaking news" mieux que personne dans le secteur. Elle comprend les histoires, elle sait comment aider le public à comprendre, ce qui est vraiment important et ce que nous devons apprendre et où nous devons aller avec cette histoire.

Harris Faulkner : Comment ça va ? Ma journée commence avec mon dossier rose gold. Nous commençons assez tôt le matin avec une conférence de rédaction, puis nous construisons le plan de l'émission et je suis prête à y aller.

Narrateur : La carrière de Faulkner n'a pas commencé chez Fox News.

Harris Faulkner : Je voudrais attirer votre attention sur ces grands bouts de 1m20 de profondeur, ils auraient été dans le sol. C'est du ciment.

Narrateur :  Elle a gravi les échelons dans une chaîne de télévision locale en tant que journaliste et présentatrice.

Harris Faulkner : Intégrer les grands réseaux nationaux de télévision était plus difficile que je ne le pensais.

Bienvenue dans "A current affair".

Narrateur : Son premier emploi en télévision nationale a été d'animer l'émission "A Current Affair", et elle s'est fait connaître pour sa couverture de la disparition de Natalee Holloway.

Sean Hannity : Voici quelques détails avec Harris Faulkner, journaliste de "A Current Affair". Harris, merci d'être avec nous.

Harris Faulkner : C'était mon entrée au sein de Fox News Channel. J'étais là en tant que correspondante invitée de Sean Hannity. L'émission a été annulée, ils voulaient me garder et boom ! Je me retrouve ici à Fox News Channel à faire des flashs infos la nuit, mettre à jour les dernières infos, donc c'est comme ça que je suis entrée ici.

Monsieur le membre du Congrès, merci de rester pour les breaking news.

C'est vraiment amusant pour moi personnellement en tant que journaliste, car c'est en temps réel que les choses se déroulent.

Narrateur : Bien que l'émission "Outnumbered Overtime" de Faulkner soit axée sur l'actualité, l'émission qu'elle co-anime, "Outnumbered", encourage l'opinion. Et en 2017, l'une de ses opinions a fait les gros titres. Après les violences meurtrières à Charlottesville, le président Trump a été critiqué pour sa déclaration initiale.

Donald Trump : Nous condamnons avec la plus grande fermeté cette manifestation flagrante de haine, de fanatisme et de violence des deux côtés.

Narrateur : Après un intense retour de flamme, Trump a fait une autre déclaration deux jours plus tard.

Donald Trump : Le racisme est néfaste, et les personnes violentes en son nom sont des criminels et des voyous, y compris le KKK, les néonazis, les suprémacistes blancs et d'autres groupes de haine répugnants à tout ce qui nous est cher, en tant qu'Américains.

Narrateur : Et voici comment Faulkner a répondu.

Harris Faulkner : Voici ce que je dirais à propos de l'ensemble de ceux qui critiquent le président. Si rien ne les calme, les États-Unis ne seront pas de leur côté. Ils ne se soucient pas de nous. Ils ne se soucient pas des Américains, et honte à eux.

Narrateur : Erik Wemple, critique médias au Washington Post, a qualifié les commentaires de Faulkner de "pro-Trump". En juin 2018, le président Trump a publié un tweet faisant la promotion du livre de Faulkner sur le fait de grandir en tant que fille de militaire. Faulkner a répondu par un tweet remerciant le président, épinglé sur son profil depuis lors.

Graham Flanagan : J'ai quelques exemples de choses que vous avez dites ou tweetées qui pourraient entrer en conflit avec ce que beaucoup de gens pourraient penser de ce qu'une femme afro-américaine pourrait dire ou tweeter, et je voudrais juste vous demander quelques exemples.

Harris Faulkner : Oui bien sûr, d'ailleurs, cela arrive probablement tout le temps parce que nous ne sommes pas tous pareils. Je ne parle pas pour tous les Noirs et j'espère que les autres ne parlent pas pour moi. Nous sommes tous différents, nous avons tous nos propres points de vue. Obtenir un tweet présidentiel du commandant en chef à propos d'un livre militaire que vous avez écrit, c'est assez incroyable. Et peu importe où sa politique se situe, c'est le président des États-Unis. Mais ce n'est pas parce que je suis noire que les gens me donnent des retours négatifs parce que le président a tweeté au sujet de mon livre. Ils me critiquent parce qu'ils pensent que tout est une question de politique.

Narrateur : Faulkner a récemment critiqué le président. Elle a tenu des propos très fermes à l'encontre du président Trump lorsqu'il a mis en doute le nombre de victimes de l'ouragan Maria à Porto Rico.

Harris Faulkner : Que ce soit le sujet du moment, ça ne nous fait pas honneur en tant que pays. Je pense que l'un des facteurs qui compliquent les choses quand on parle de décès et de pertes, c'est qu'il s'agit désormais de chiffres et non de gens. Je ne comprends pas même politiquement pourquoi quiconque voudrait intervenir, que ce soit le président ou quelqu'un d'autre. Laissons la science s'en occuper.

On peut lire sur ces casquettes "Rendons sa grandeur à l'Amérique". Et je vois que ça ne correspond pas aux commentaires que vous faites sur Porto Rico. Ça donne l'impression que nous ne sommes pas exactement là où nous devons être, et ça ne nous fait pas honneur, et quand les choses ne concordent pas, je dénonce.

Là, c'est le moment où nous allons en haut.  

Graham Flanagan : Vous aimez travailler chez Fox News?

Harris Faulkner : J'adore ça. Si je ne voulais pas être ici, je ne serais pas ici. J'espère que les gens me regardent et pensent que je fais bien mon travail. J'essaye également tous les jours de faire mon travail de manière à inciter les autres à embaucher des personnes qui me ressemblent. Je mets donc au défi les autres chaînes de voir la valeur d'une perspective différente. Je considère que c'est un appel et une bénédiction d'avoir la chance de faire ça. Et j'adore être ici.

Graham Flanagan : Je pense que vous aimez ça.

Harris Faulkner : Oh mon Dieu, vous plaisantez ? Est-ce que je vous ennuie avec tous ces détails ? Je suis une chaîne d'infos sur pattes.

Graham Flanagan : Vous vous amusez.

Harris Faulkner :  Oui c'est vrai. Si vous avez besoin d'une pause publicitaire, vous me dites !

Produit par Graham Flanagan

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !