Boire de l'eau très fraiche ou manger une glace peut être une bonne façon de combattre la chaleur l'été, mais cela peut provoquer un mal de tête, aussi appelé "gel du cerveau". Votre cerveau réagit-il vraiment au froid?

Ci-dessous, une transcription de la vidéo. 

Ugh, ce mal de tête! C'est affreux. Cette douleur fulgurante dans votre front! Mais vous savez ce qui est encore pire? Tout le monde n'en souffre pas! C'est vrai, certaines personnes peuvent boire autant de milkshakes qu'ils le souhaitent et ne jamais rien ressentir. La vie est si injuste.

Et vous savez quoi? Ces chanceux ruinent aussi cette réaction pour les scientifiques. Ce gel du cerveau est un mystère scientifique qui existe depuis les années 1800. Il est à ranger avec les ovnis et les cercles dans les champs. Nous pourrions ne jamais connaître la vraie raison qui les explique!

Ok, peut-être que c'est un peu exagéré. Mais voilà, les principales théories sur les causes du gel du cerveau sont liées à une réaction physique que tout le monde devrait ressentir.  

Les scientifiques pensent que cela fonctionne de la façon suivante: le gel du cerveau se produit lorsque quelque chose de froid touche votre palais, ce qui déclenche votre nerf trijumeau. C'est le nerf en charge des sensations que vous ressentez à l'avant de votre tête. C'est pourquoi, lorsque votre bouche est en contact avec des produits congelés, la douleur est autour des tempes et du front.

En fait, vos différents nerfs provoquent des douleurs dans différentes parties de votre tête. Un mal de dents, par exemple, peut irriter le nerf mandibulaire, provoquant des douleurs près du centre du crâne. Mais en ce qui concerne le gel du cerveau, la source de la douleur est différente de la plupart des autres maux de tête.

C'est semblable à quand vos pieds et vos mains piquent parce qu'ils ont trop froid. Votre corps inonde cette zone de sang pour essayer de la ramener à la température du corps et, ce faisant, vos vaisseaux sanguins se dilatent, ce qui provoque une douleur lancinante.

De même, lors d'un gel du cerveau, les vaisseaux sanguins de votre cerveau s'élargissent, envoyant une éruption de sang sur le palais et causant de la douleur.

Le nerf trijumeau est une partie naturelle du corps. Donc, si c'est la véritable cause du gel du cerveau, cela signifie que tout le monde devrait le subir. Alors, pourquoi les scientifiques estiment-ils que seulement 37% des Américains le ressentent réellement? Et pourquoi 41% des enfants à Taiwan et seulement 15% des adultes au Danemark, selon une autre étude?

Les chercheurs ne peuvent que spéculer: peut-être que le nerf trijumeau est moins sensible chez certains groupes. Une chose semble claire: les personnes qui souffrent de gel du cerveau peuvent également être plus sensibles à un autre type de mal de tête mystérieux: les migraines.

Dans une petite étude, 93% des patients migraineux étaient également sujets au gel du cerveau. Ce qui a conduit les chercheurs à soupçonner que le nerf trijumeau joue également un rôle clé dans les migraines.

Quelle que soit la raison, ce n'est qu'un court mauvais moment à passer. Le gel du cerveau ne dure généralement que 20 à 30 secondes. Rappelez-vous de ne pas boire si vite la prochaine fois.

Produit par María Soledad González Romero et Jordan Bowman.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Il fait si chaud en Europe que le sommet le plus haut de Suède a fondu et n'arrive plus que 2e