Les chaussures à semelle rouge de Christian Louboutin sont devenues emblématiques. Beyoncé portait une paire de bottes sur mesure pour sa performance à Coachella, et Cardi B a glissé sur une paire de "chaussures sanglantes" pour son clip "Bodak Yellow". Mais pourquoi ces talons coûtent des centaines, et parfois des milliers de dollars? Outre les coûts de production et l'utilisation de matériaux coûteux, les Louboutins sont le symbole ultime du statut.

Voici une transcription de la vidéo.

Qu'est-ce qui fait que ces chaussures valent presque 700€ ? Christian Louboutin est le cerveau derrière ces chaussures iconiques à la semelle rouge. On peut dire sans risque de se tromper que ses chaussures ont fait leur entrée dans la mode. Les célébrités du monde entier en portent.

"Vous savez: celles avec les talons hauts et la base rouge ?"

"Elles sont chères. Elles ont la base rouge. C'est des chaussures ensanglantées."

 Louboutin en a même fait sa signature. Les escarpins vont de 500 €, la paire la plus chère s'approche des 6000 €. Mais comment cette folie a-t-elle démarré ?

Christian Louboutin a eu l'idée des semelles rouges en 1993. Une employée se peignait les ongles en rouge. Louboutin saisit le vernis et peignit les semelles d'une chaussure prototype. Juste comme ça, les semelles rouges sont nées.

Alors, qu'est-ce qui fait que ces chaussures valent leur prix ?

En 2013, le New York Times a demandé à Louboutin la raison de ces prix, et celui-ci a blâmé les coûts de production. Louboutin a dit : "C'est cher de faire des chaussures en Europe."

De 2008 à 2013, les coûts de production de son entreprise ont doublé alors que l'euro s'est renforcé par rapport au dollar et que la concurrence s'est intensifiée pour les matériaux de qualité des usines asiatiques.

David Mesquita, copropriétaire de Leather Spa, affirme que l'artisanat joue également un rôle dans le prix élevé des chaussures. Son entreprise travaille directement avec Louboutin pour réparer ses chaussures, repeindre et remplacer les semelles rouges.

David Mesquita: Il y a beaucoup d'aspects qui entrent dans la conception et la fabrication d'une chaussure. Le plus important, je pense, c'est qui la conçoit, qui la fabrique, et aussi quels matériaux sont utilisés pour les fabriquer. Qu'il s'agisse de plumes, de strass ou de matériaux exotiques, il y a tellement d'attention aux détails qu'ils mettent dans la fabrication et la conception de leurs chaussures.

Par exemple, ces Louboutins de 3130 € sont ornés de cristaux Swarovski. Et ces bottes en fourrure de raton laveur coûtent 1740 $. En fin de compte, les gens paient pour le symbole du statut.

La productrice Spencer Alben a acheté une paire de Louboutin pour son mariage.

Spencer Alben: Ça a l'air prétentieux, mais j'adore les semelles rouges pour le symbole que ça représente dans la mode. Ils ont quelque chose de spécial: quand vous les voyez, vous les reconnaissez instantanément. Donc c'est comme un symbole de statut, je suppose, ce qui me fait paraître horrible. Ils coûtaient presque 900 €, ce qui, quand j'y pense, est insensé pour une paire de chaussures que vous ne porterez probablement plus jamais. C'est quelque chose que tout le monde sait, alors à la seconde où l'on voit le fond rouge, on sait ce que c'est, on sait ce que ça coûte. Et c'est tellement superficiel que cela nous importe, mais c'est vraiment quelque chose qui est universel. Vous les voyez et vous savez instantanément que c'est quelque chose de spécial. Je pense que quelque chose d'aussi simple comme la couleur de la semelle les rend si spéciales parce que c'est universellement identifiable.

Pourriez-vous lâcher 800 € pour des chaussures à fond rouge ?

Produit par Emma Fierberg

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Kering bondit en Bourse alors que les ventes de sa marque Gucci dépassent les attentes