Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

VIDEO: Se battre lors d'un match de hockey sur glace est autorisé aux Etats-Unis— voici pourquoi


Se battre lors d'un match de hockey sur glace est légal depuis près d'un siècle outre-Atlantique. En 1922, la Ligue nationale de hockey américaine a intégré la Règle 46 à son livre officiel. Elle suppose que les "fisticuffs" (en français, les coups de poings) font officiellement partie du jeu.

Aujourd'hui, cette "Règle 46" donne une large marge de manœuvre aux arbitres, leur permettant d'attribuer des pénalités si les joueurs se battent. D'après un ancien arbitre officiel de la NHL, Kerry Fraser, se battre est techniquement une violation de la loi.

Tout joueur qui se bat peut immédiatement être envoyé sur le banc des pénalités pendant au moins cinq minutes. Des pénalités additionnelles, comme se faire éjecté, peuvent être ajoutées si l'arbitre pense que c'est nécessaire.

Un journaliste de l'édition américaine de Business Insider a tenté de comprendre pourquoi cette violence sanctionnée était toujours pratiquée par les joueurs de hockey de la NHL. Son désir de comprendre une telle pratique est apparue après l'écoute d'une interview du commissaire de la NHL Gary Bettman dans laquelle il semblait affirmer que ces genre de bagarres n'étaient pas prêtes de disparaître.

Bettman les qualifie de "thermostat" du jeu et qu'elles peuvent empêcher d'autres violences.

D'après l'historien Ross Bernstein, auteur du livre "The Code: The Unwritten Rules of Fighting and Retaliation in the NHL", se battre est une façon, dans ce sport, de se faire justice soi-même. Cela rappelle également aux joueurs qu'il y a des barrières à ne pas franchir pendant une partie. Sinon, c'est une violation du "code".

Produit par Graham Flanagan

Business Insider
Découvrir plus d'articles sur :