Depuis que le groupe Autolib a annoncé la disparition de son service de voitures électriques en auto partage en juillet 2018, à cause d'une dette trop importante, plusieurs entreprises ont proposé une alternative, dont Communauto ou Ubeeqo. C'est finalement Renault qui, en partenariat avec la mairie de Paris, a lancé un dispositif qui permet de gérer les locations de voitures électriques avec une application, "Moov'in Paris by Renault".

Avec celle-ci, plus besoins de trouver des bornes libres: elle vous indique les véhicules les plus proches de vous et vous pouvez vous garer n'importe où. La période d'essai a débuté début octobre dans le 11e et 12e arrondissement, les 120 véhicules s'étendent aujourd'hui dans l'ensemble de Paris intramuros et Clichy. Nous sommes allé tester le service.

Ci-dessous une transcription de la vidéo.

Renault a lancé un nouveau dispositif de véhicules électriques en libre service pour remplacer les anciens Autolib. Désormais, plus de bornes pour se garer ou charger la batterie. Les véhicules sont déjà rechargés et les réservations se font via une application: Moov'in Paris by Renault. 

Nous l'avons testé pour vous... Comment ça marche? 

Damien Choppin: On a touvé notre véhicule et ils nous restent
8 minutes pour valider la réservation. Une fois devant la voiture je dois
appuyer sur "Se connecter au véhicule". Il faut activer Bluetooth sur le téléphone. Pour débloquer la voiture il faut se connecter à cette petite borne sur le pare-brise. Une fois connectés, une clé virtuelle s'affiche sur notre écran puis on appuie sur "déverouiller", comme sur une clé de voiture normale. Ensuite, on me demande de faire un état des lieux: je dois regarder s'il y a des dommagesà reporter dans l'application. A priori on a déjà fait le tour et il n'y a pas de problèmes. Je confirme que mon permis de conduire est valide  et je confirme l'état des lieux pour commencer la location. Une fois validé, on peut monter dans la voiture. C'est assez simple à utiliser mais il y a des petites lenteurs à cause du réseau, j'imagine. On peut déjà dire que l'intérieur est beaucoup plus soigné que la Blue Car, ancienne voiture Autolib, Au niveau de l'espace on reste sur une petite voiture de ville Cependant je fais 1,85m et je peux tenir sans soucis. À l'arrière il y a deux places et demie, on est vraiment sur une petite voiture. Une différence dans le confort qui se traduit
par une augmentation de 1,50€/h à 3,90€/h.

D. Choppin: Une fois la course finie, on appuie sur le bouton STOP à côte du volant et ensuite il faut appuyer sur "Retour du véhicule" sur l'appli. On vérifie bien que l'on se trouve dans la zone desservie par le service. On doit confirmer qu'on a bien éteint le moteur. On doit aussi valider l'état des lieux.  ajouter tout type de dommage qu'il y aurait pu y avoir pendant la location. Ensuite l'application nous demande de prendre plusieurs photos: des sièges avant et arrière, ainsi que de l'extérieur pour s'assurer qu'il n'y a pas eu de dégâts.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Un véhicule du discret programme de voiture autonome d'Apple a été impliqué dans un accident