Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

VIDEO: USB-C était censé être un connecteur universel — mais il a encore beaucoup de problèmes


Voici une transcription de la vidéo

Vous avez peut-être vu ce type de chargeur sur certains de vos nouveaux appareils. C'est un câble USB-C. USB-C est génial. Il peut transférer des données, de l'énergie, des vidéos, de l'audio, et il n'est pas limité à un seul fabricant, comme les câbles lightning d'Apple. Enfin, un connecteur universel est arrivé. Mais, attendez une minute. Comment se fait-il que ce câble USB-C coûte tellement plus cher que celui-ci? Et pourquoi ce câble transfère-t-il les données et l'énergie plus lentement que celui-ci? Comment deux câbles identiques peuvent-ils être si différents?

Même s'il existe depuis quelques années, il y a encore beaucoup de confusion autour de l'USB-C. Il était censé être un connecteur universel, reliant les téléphones, les ordinateurs, les blocs d'alimentation et les accessoires. Mais il y a un gros problème qui freine son développement. Le nom USB-C fait référence à la forme physique du connecteur et non au protocole. Même si deux câbles peuvent avoir le même connecteur physique, ce qui se passe à l'intérieur peut être très différent. Le protocole, ou la spécification, détermine ce que le câble peut transférer et à quelle vitesse il peut l'envoyer. Un câble USB-C peut être limité aux vitesses USB 3.1, 3.0 ou 2.0. Certains câbles USB-C sont des câbles USB 3.1 Gen 2. Cela signifie qu'ils peuvent transférer un film HD en cinq secondes environ, soit environ 10 gigabits par seconde. Mais, vous pouvez également avoir un câble USB-C qui est aussi lent que l'ancienne spécification USB 2.0. Le transfert de ce même film HD prendrait presque deux minutes à une vitesse de 480 mégabits par seconde. L'utilisation du câble USB-C qui recharge votre téléphone Android ne sera probablement pas aussi rapide que celui fourni avec votre nouveau disque dur externe. Pour rendre les choses plus confuses, certains câbles USB-C peuvent être utilisés avec un second moniteur, alors que d'autres ne sont pas du tout capables d'envoyer un signal vidéo. Vous pourriez facilement vous retrouver coincé si vous mélangez deux câbles différents. Et les choses peuvent devenir encore plus compliquées lorsque vous utilisez des adaptateurs pour passer du port USB-C à un autre connecteur, comme la prise casque. Par contre, tous les adaptateurs ne sont pas créés identiques. Un adaptateur d'écouteurs fourni avec un téléphone n'est pas garanti pour fonctionner avec un téléphone d'une autre compagnie.

Ok, donc vos données peuvent être transférées plus lentement, ou vous pouvez mélanger deux câbles différents, mais où est le mal ? Eh bien, les câbles USB-C sont également responsables du transfert de l'alimentation. Les enjeux sont beaucoup plus élevés lorsque vous comptez sur un câble pour envoyer la bonne quantité d'électricité à votre appareil. De nombreux smartphones et ordinateurs portables peuvent se recharger via USB-C, mais la quantité d'énergie que ces câbles peuvent fournir n'est pas nécessairement la même. Dans certains cas, un ordinateur portable peut nécessiter presque deux fois plus d'énergie qu'un smartphone. Les conséquences liées à l’utilisation d’un mauvais câble peuvent être pires qu'une charge plus lente. Si vous connectez un périphérique USB-C à votre ordinateur portable qui consomme plus d'énergie que le port ne peut en fournir, il y a des chances que ce port cesse de fonctionner. En 2016, un ingénieur de Google a testé plusieurs câbles USB-C sans marque en provenance d'Amazon. Un câble a même provoqué l'arrêt du fonctionnement de son Pixelbook. Depuis lors, il a continué d'examiner des dizaines de câbles disponibles sur Amazon et continue de trouver des câbles qui ne fonctionnent pas comme annoncé. Mais pourquoi des entreprises comme Google et Apple supporteraient-elles un connecteur qui peut causer autant de dommages ?

Les câbles USB-C sont censés avoir des protections mises en place pour éviter tout dommage. S'ils sont utilisés sur un appareil qui ne supporte pas leur consommation d'énergie maximale, les câbles sont censés protéger l'appareil. Mais il arrive parfois que les fabricants fassent des économies pour réduire les coûts. Les câbles qui ne sont pas conformes aux normes USB-C peuvent sérieusement endommager votre appareil. Cela pourrait faire passer l'USB-C pour un câble maléfique qui n'attend que de détruire votre appareil. Mais les histoires d'horreur que vous entendez n'arrivent qu'avec des câbles qui n'incluent pas les mécanismes de sécurité.

Alors, que pouvez-vous faire pour éviter d'utiliser le mauvais câble? Achetez toujours auprès de marques de confiance, lisez attentivement les descriptions et les critiques, et assurez-vous que d'autres personnes utilisent le câble pour ce dont vous avez besoin. Vous pouvez également étiqueter vos câbles pour éviter d'en confondre deux qui se ressemblent. Enfin, essayez d'utiliser uniquement le câble fourni avec cet appareil afin d'éviter toute mauvaise surprise. Même avec les risques, l'USB-C est toujours une très bonne chose pour les consommateurs. Il peut supporter une variété d'utilisations et n’impose pas un système propriétaire. Mais il est important de savoir à quoi votre câble devrait et ne devrait pas être utilisé afin de ne pas endommager votre appareil. Et aussi, c'est réversible.

Produit par Clancy Morgan

Business Insider
Découvrir plus d'articles sur :