Avez-vous parfois l'impression d'avoir une mauvaise mémoire? Cette vidéo vous guidera à travers des stratégies pour améliorer votre mémoire, pour que vous n'oubliez plus l'anniversaire de vos proches.

Ci-dessous, une transcription de la vidéo. 

Nous aimerions tous pouvoir mieux nous souvenir des choses. Mais beaucoup d'entre nous utilisent la même excuse: "Mon cerveau ne peut pas contenir autant d'informations" ou "Je n'arrive jamais à retenir les prénoms".

Il s'avère qu'il n'existe pas de mauvaise mémoire, mais plutôt une mémoire inexpérimentée.

Pour un sondage national, on a demandé à 800 Américains s'ils avaient oublié l'une de ces choses pendant la semaine. Les résultats ont montré qu'oublier le nom de quelqu'un est l'un des oublis de mémoire les plus courants.

La principale raison pour laquelle nous avons du mal à retenir les noms, c'est parce que souvent, nous n'entendons pas les noms.

Voici Kevin Horsley. Il est l'un des rares champions du monde à avoir réussi l'Everest des plus gros défis de mémoire, qui consiste à mémoriser 10 000 chiffres de pi.

Vous avez déjà vécu cette expérience. Vous rencontrez quelqu'un et il vous dit qu'il s'appelle John. Vous n'entendez pas le nom et vous passez à autre chose. Et puis après vous vous demander : "Comment il s'appelle déjà?" parce que vous ne l'avez pas vraiment entendu au début.

90% des informations que nous recevons sont visuelles. Nous stockons donc plus d'images dans notre mémoire que de sons, ce qui fait qu'il est plus difficile de reconnaître et retenir des noms lorsque nous les entendons pour la première fois.

La première chose à faire est de se concentrer et de bien écouter le nom. Ensuite, vous avez 20 secondes pour donner à ce nom une sorte de signification pour vous en souvenir.

Le meilleur moyen de donner un sens à un nom est de le transformer en une image idiote. Par exemple, lorsque vous entendez le nom Horsley, vous pouvez imaginer un cheval ("horse" en anglais) et Bruce Lee. Pour le nom Orwig, imaginez peut-être une rame ("oar") qui porte une perruque ("wig"). Plus l'image est ridicule, mieux c'est.

Ça reste dans votre l'esprit car nous ne nous souvenons pas de choses logiques. Nous nous souvenons de choses illogiques. Donc il faut le garder dans votre mémoire de manière illogique, pour que vous puissiez ensuite y penser de manière logique.

Une fois que vous pouvez imaginer de manière créative toute nouvelle information, vous êtes prêt pour le prochain tour. Horsley a plusieurs noms par pour celui-ci: la méthode du corps, la méthode de la voiture et le trajet.

Ils fonctionnent tous sur le même principe, à savoir qu'ils sont tous des éléments de votre mémoire à long terme. Vous savez exactement à quoi ressemble votre corps. Vous savez exactement à quoi ressemble votre voiture. Vous n'avez pas à y penser.

L'astuce consiste à imprimer de nouvelles informations sur de vieilles connaissances. Ce que vous faites ici c'est de créer de nouvelles connexions synaptiques dans votre cerveau, ce qui facilite la mémorisation de nouvelles informations, puis leur conversion en mémoire à long terme.

Par exemple, essayons d'apprendre tous les films qui ont remporté l'Oscar du meilleur film dans les années 90, en utilisant notre corps. Commençons avec nos pieds. En 1990, l'Oscar du meilleur film a été remporté par "Danse avec les loups". Vous pouvez vous imaginer porter des pantoufles en forme de loup et danser. En 1991, "Le Silence des Agneaux" a remporté l'Oscar du meilleur film. Donc vos genoux tremblent de peur et font beaucoup de bruit alors vous prenez un oreiller en forme d'agneau pour les faire taire. On monte jusqu'à la taille. En 1992, "Unforgiven" a été sacré meilleur film. Alors, imaginez une ceinture très serrée autour de votre taille, c'est vraiment inconfortable et sans pitié ("unforgiving"). Et plus vous parcourez la liste, plus vous remontez votre corps.

Une fois que vous avez compris cela, vous pouvez utiliser d'autres paramètres pour stocker non seulement des listes, mais également des bibliothèques de connaissances. Faites un trajet mental dans votre chambre ou chez vous pour apprendre les 197 capitales du monde, par exemple.

Le trajet c'est ce que tous les champions de la mémoire utilisent. Cette méthode peut sembler idiote, mais elle permet d'imprimer la mémoire. Il sera donc plus facile pour vous de la répéter. Ensuite, il sera plus facile pour vous de l'utiliser. Et vous ne penserez donc plus à ces images absurdes.

Comme n'importe quoi dans la vie, améliorer sa mémoire demande de la pratique. Mais plus vous apprenez, plus vous pouvez créer de liens, ce qui facilite encore plus l'apprentissage. Les possibilités sont donc infinies.

Prenez Horsley par exemple. Enfant, il avait des problèmes de dyslexie. À la fin du lycée, il lisait à la même vitesse qu'un enfant de 5 ans. Mais peu de temps après le lycée, il sa commencé à s'intéresser à la mémoire. Aujourd'hui, il lit un livre par jour, parle trois langues couramment et a remporté le titre tant convoité de "Grand maître international de la mémoire".

Pour moi, ça a été un voyage, j'étudie ça depuis presque 30 ans. Et chaque jour, j'apprends encore quelque chose de nouveau en matière de mémoire.

Produit par Gene Kim et Jessica Orwig

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : 7 conseils précieux sur la vie et le travail partagés cette année par des personnalités