Les pieuvres ont le sang bleu, peuvent changer de couleur et faire repousser leurs tentacules. Mais ce qui les distingue vraiment est encore plus étrange: elles peuvent modifier leur propre ARN.

Ci-dessous, une transcription de la vidéo. 

Les pieuvres sont les animaux les plus bizarres de la planète. Je sais ce que vous pensez ... Est-ce parce qu'ils ont trois cœurs? Du sang bleu? Que leurs membres peuvent repousser? Ou qu'ils sont connus pour utiliser des outils? Ou changer de couleur quand ils veulent?

Alors bien sûr, tout ça est assez cool. Mais ce n'est que le début.

Il s'avère que les pieuvres, et leurs proches coléoïdes, ont une capacité unique à modifier des quantités significatives de leur ARN. Ils le faisaient déjà avant l'apparition de l'Homme moderne sur Terre, il y a 200 000 ans.

Et bien que les scientifiques ne sachent pas comment ni pourquoi cela a commencé, des études suggèrent que les pieuvres modifient actuellement leur ARN pour s'adapter aux changements de température dans leur environnement.

L'ARN est un peu comme une modification de l'ADN, mais à certains égards, encore mieux.

Eli Eisenberg: "Vous pouvez considérer cela comme une vérification orthographique. Si vous avez un document Word, si vous souhaitez modifier les informations, vous prenez une lettre et vous la remplacez par une autre."

Mais ce qui différencie la modification d'ARN de celle d'ADN, ce sont les effets à long terme. Votre ADN, par exemple, est le même dans chacune de vos milliards de cellules adultes. Donc, changer le code dans une cellule le change pour toujours et modifie fondamentalement votre génome, qui est transmis à vos enfants et à chaque génération suivante.

C'est ainsi que la majorité du règne animal évolue. Mais les pieuvres font les choses différemment, en modifiant également leur ARN, ce qui leur permet de "tester" des adaptations à court terme sans toucher à des générations entières.

"Sous cet aspect, les événements de mutations et de modification d'ARN sont beaucoup moins dangereux. Vous pouvez jouer avec l'ARN, vous pouvez tester de nombreuses possibilités, sans endommager la copie maîtresse de vos informations génétiques."

Contrairement à l'ADN, les modifications apportées à l'ARN ne sont pas héréditaires. Ça signifie aussi que vous pouvez cibler certaines parties du corps et modifier l'ARN individuellement. En réalité, des groupes de chercheurs ont découvert que les pieuvres ont tendance à modifier l'ARN dans leur tissu cérébral plus qu'ailleurs.

Ce qui a amené certains experts à avancer que c’est pour cela que les pieuvres sont les invertébrés les plus intelligents de la planète.

Mais la plupart des organismes, y compris les humains, possèdent l'enzyme nécessaire à l'édition de l'ARN. Mais le consensus général est que l'effort n’en vaut pas la chandelle. Les humains, par exemple, ont environ 10 sites de modification d'ARN, mais les pieuvres en comptent des dizaines de milliers.

"C'est vraiment une histoire complètement nouvelle".

Les pieuvres et leurs cousins ​​coléoïdes sont donc vraiment bizarres, mais ça ne sera peut-être bientôt plus le cas.

Les scientifiques ont récemment trouvé comment utiliser CRISPR pour également modifier l'ARN. Peut-être qu'ils peuvent apprendre une chose ou deux des vrais experts.

Produit par David Anderson et Abby Tang

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : VIDEO: Comment la baleine est devenue le plus grand animal du monde