Les 10 villes de France où les prix immobiliers ont le plus reculé en 2018

Le cours Mirabeau à Aix-en-Provence, Bouches-du-Rhône. Wikimedia commons/Ladislaus Hoffner

La tendance à la hausse des prix immobiliers se maintient pour la quatrième année consécutive en France. C'est ce que révèle le bilan 2018 établi par l'Observatoire des prix immobiliers (LPI). 

Avec 3,5% de hausse moyenne dans l'ancien et 2,3% dans le neuf, la progression est néanmoins ralentie comparé aux années précédentes (+4,1% dans le neuf en 2017).

Les taux des crédits immobiliers sont pourtant toujours exceptionnels à 1,45% en moyenne et les conditions d'octroi des prêts se sont assouplies comme jamais. La durée des crédits accordés s'est en revanche allongée de huit mois.  

"Au total cependant, la demande de crédit des ménages pour l'immobilier a reculé", constate l'Observatoire. "A 165 milliards d'euros en 2018, les offres de crédit acceptées (hors rachats, renégociations et crédits relais) ont reculé de 6 % (contre 177.5 milliards d'euros accordés en 2017), après 3 années d’une hausse ininterrompue."

Pour la France entière, le prix des logements anciens s'établit en moyenne à 3 244 euros le mètre carré, tandis qu'il faut compter 4 020 euros le mètre carré dans l'immobilier neuf. 

Sur 81 villes de plus de 60 000 habitants étudiées par l'Observatoire, les trois quart ont vu leurs prix progresser l'an dernier.

Parmi elles, Pessac (Gironde), Montreuil (Seine-Saint-Denis) et Limoges (Haute-Vienne) sont les trois villes qui ont vu leurs prix immobiliers progresser le plus l'an dernier

Une vingtaine de villes a toutefois connu un certain désintérêt avec des prix en baisse, 10 d'entre elles ont d'ailleurs vu leur marché immobilier reculer de plus de 2%, d'après l'Observatoire des prix immobiliers, association qui regroupe 13 acteurs du marché immobilier et publie chaque mois un baromètre LPI-Se Loger. 

Voici les 10 villes de France de plus de 60 000 habitants dont les prix immobiliers ont reculé de plus de 2% en 2018 : 

10. Colmar (Haut-Rhin) -2,1%

Quai de la Sinn à Colmar dans le Haut-Rhin. Flickr/Office de tourisme de Colmar

9. Saint-Nazaire (Loire-Atlantique) -2,3%

Vue des chantiers de l'Altantique à Saint-Nazaire, en Loire-Atlantique, depuis la terrasse de la base sous-marine. Business Insider France/Elisabeth Hu

8. Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône) -2,5%

Le cours Mirabeau à Aix-en-Provence, Bouches-du-Rhône. Wikimedia commons/Ladislaus Hoffner

7. Dijon (Côte d'Or) -2,8%

Dijon, Côte d'Or. Facebook/Ville de Dijon

6. Amiens (Somme) -3%

Place du Don à Amiens, Somme. Wikimedia commons/Jean-Pol Grandmont

5. Drancy (Seine-Saint-Denis) -4,7%

Hôtel de ville de Drancy, Seine-Saint-Denis. Wikimedia commons/Ykmyks

4. Saint-Etienne (Loire) -5,6%

Saint-Etienne, Loire. Facebook/Ville de Saint-Etienne

3. Calais (Pas-de-Calais) -7,7%

Statues des "Bourgeois de Calais" devant l'hôtel de ville de Calais, Pas-de-Calais. Pixabay/Lekies

2. Troyes (Aube) -11,4%

Troyes, Aube.Flickr/openroads.com

1. Le Mans (Sarthe) -13,9%

Le Mans, Sarthe. Facebook/Le Mans Métropole


Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Les 9 villes de France où les prix immobiliers ont le plus progressé en 2018

Se faire envelopper dans du chocolat peut être bon pour la peau — on l'a testé pour vous