Vincent Bolloré dit que confier Vivendi à son fils rapportera plus d’argent aux actionnaires

Vincent Bolloré, président du conseil de surveillance de Vivendi avec son fils Yannick Bolloré, Pdg du groupe Havas, à Paris le 25 avril 2016. REUTERS/Jean-Paul Pelissier

Le milliardaire Vincent Bolloré, principal actionnaire de Vivendi, a déclaré jeudi à ses actionnaires que son fils Yannick avait vocation à prendre la tête du groupe de médias et de contenus.

Yannick Bolloré, qui est l'un des quatre enfants de l'entrepreneur breton, dirige depuis 2013 le sixième groupe publicitaire mondial Havas, également contrôlé par Bolloré.

Agé de 37 ans, il a été coopté l'an dernier au conseil d'administration de Vivendi.

Pour forcer un peu la main aux actionnaires, Vinent Bolloré leur a fait miroiter les talents de son fils pour doper les valeurs des actions du groupe.

"De la même façon que vous avez vu la courbe d'Havas en Bourse qui a commencé à monter quand Yannick est arrivé, vous comprenez quelles vont être mes prochaines intentions. C'est que Yannick reprenne à un moment Vivendi", a expliqué Vincent Bolloré à l'occasion de l'assemblée générale des actionnaires du groupe familial à Puteaux (Hauts-de-Seine).

Yannick Bolloré est arrivé le 30 août 2013 à la présidence d'Havas. Depuis, l'action a gagné 58% pour s'afficher à 9,118€ aujourd'hui.

La nomination de Yannick Bolloré à la tête de Vivendi constituerait une étape supplémentaire dans la constitution d'un empire familial dans les médias et la communication déjà bien engagée avec le projet de prise de contrôle d'Havas par Vivendi via le rachat des parts de Bolloré dans le groupe publicitaire, même si l'opération est contestée.

Vincent Bolloré a pris le contrôle de Vivendi à partir d'une participation minoritaire amorcée en 2012 et renforcée depuis régulièrement pour atteindre 20,65% du capital et 29% des droits de vote.

L'action gagnait près de 2% cet près-midi après ces annonces, à 19,69 euros.

Le milliardaire n'a pas donné de calendrier pour la promotion de la nouvelle génération des Bolloré chez Vivendi. Mais il a toujours affirmé qu'il se retirerait des affaires le 22 février 2022, date du bicentenaire du groupe éponyme.

Vincent Bolloré a plusieurs fois exprimé le souhait de transmettre le flambeau à ses enfants avec une répartition des rôles déjà esquissée:

  • à Yannick, les médias et la communication;
  • à Cyrille, la direction des activités transport et logistique, "le coeur du réacteur" du groupe Bolloré;
  • à Marie Bolloré, la partie stockage d'électricité et véhicules électriques;
  • et enfin Sébastien, "la tête chercheuse", est notamment administrateur de l'éditeur de jeux vidéos Gameloft.

Ils sont tous les quatre membres du conseil d'administration de Bolloré.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Il y a un problème avec la diffusion de vidéos sur internet qui gêne autant Arte que les startups

VIDEO: Ce parking accueille des dizaines de milliers de voitures Volkswagen rappelées après le dieselgate