L'aéroport de Rome que Vinci possède. Wikimedia Commons/Carlo Dani

Vinci Airports vient de recevoir le feu vert des différentes autorités de contrôle pour finaliser le rachat de huit aéroports exploités jusque-là par Airports Worldwide.

Le français, qui figure dans le top cinq mondial du secteur, va donc pouvoir lancer le processus de transfert des opérations. 

Ces huit aéroports situés aux États-Unis, au Royaume-Uni, au Costa Rica et en Suède, permettent à Vinci d'étendre son réseau qui compte désormais 44 aéroports dans 11 pays et qui ont accueilli 180 millions de passagers en 2017.

"Après avoir levé toutes les conditions suspensives, Vinci Airports, filiale de Vinci Concessions, a finalisé aujourd’hui l’acquisition du portefeuille d'aéroports détenu par Airports Worldwide, suite à la signature de l'accord avec le précédent actionnaire OMERS (Ontario Municipal Employees Retirement System), en avril 2018", écrit la société dans un communiqué.

Voici ces huit nouvelles plateformes aéroportuaires acquises par Vinci:

  • Belfast International Airport en Irlande du Nord, détenu à 100%;
  • Skavsta Airport, près de Stockholm, détenu à 90%, par le biais de contrats de pleine propriété;
  • Orlando-Sanford International Airport en Floride (États-Unis), avec une participation de 100%;
  • Daniel Oduber Quiros International Airport à Liberia (Costa Rica), avec une participation de 45%, tous deux par le biais de contrats de concession;
  • Hollywood Burbank Airport et Ontario International Airport en Californie (États-Unis), sous contrat d'exploitation totale;
  • Macon Downtown Airport et Middle Georgia Regional Airport en Géorgie (États-Unis), sous contrat d'exploitation totale.

Le portefeuille d'Airports Worldwide comprend également des contrats de gestion partielle pour trois autres aéroports américains: Atlantic City International Airport, dans le New Jersey, Raleigh-Durham International Airport en Caroline du Nord et une partie du terminal international de l'aéroport d'Atlanta, en Géorgie, le plus important au monde par son trafic.

Ce rachat permet ainsi à Vinci de mettre un pied dans de nouveaux marchés stratégiques comme les Etats-Unis et la Grande-Bretagne et de renforcer sa présence en Amérique centrale.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Voici les 11 entreprises préférées des cadres issus d'écoles d'ingénieurs

VIDEO: Ce restaurant aux Philippines se trouve à deux pas d'une cascade — vous y mangez les pieds dans l'eau