L'entrée du terminal de l'aéroport de Gatwick le 28 mai 2017. Reuters/Hannah McKay

Vinci annonce jeudi 27 décembre un accord pour devenir actionnaire majoritaire de l'aéroport londonien de Gatwick, deuxième aéroport britannique, avec le rachat de 50,01% des parts pour environ 2,9 milliards de livres sterling (3,2 milliards d'euros).

L'opération, conclue avec la société propriétaire, Gatwick Airport Limited, devrait être finalisée au premier semestre 2019. Vinci deviendra opérateur de la plateforme, en partenariat avec Global Infrastructure Partners, qui gérera les 49,99% restants.

Cette transaction portera à 46 aéroports le réseau du groupe français de BTP et de concessions, qui a fait du développement aéroportuaire l'une de ses priorités stratégiques pour surfer sur le boom du transport aérien et augmenter son portefeuille de concessions, gage de visibilité à long terme.

"La présente transaction s’inscrit parfaitement dans la stratégie d’investissement à long-terme de Vinci Concessions", détaille le groupe dans un communiqué. "L’aéroport de Gatwick est un actif exceptionnel présentant un potentiel de croissance important. Cette acquisition constitue pour Vinci Airports une prise de position stratégique dans un aéroport performant, situé sur un marché aéronautique d’envergure mondiale."

L'aéroport de Gatwick, qui devient le plus gros aéroport du réseau mondial de Vinci, accueille environ 46 millions de passagers par an. Il est le huitième aéroport le plus fréquenté d'Europe.

Fin août, Vinci avait finalisé le rachat de huit aéroports en Europe et sur le continent américain, dont celui de Belfast, son premier au Royaume-Uni.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Vinci rachète 8 aéroports et met un pied dans le stratégique marché américain

VIDEO: Voici comment la prise de poids affecte votre corps