Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Virgin Galactic va dévoiler la cabine de sa fusée qui emmènera les gens aux confins de l'espace

Virgin Galactic va dévoiler la cabine de sa fusée qui emmènera les gens aux confins de l'espace
Le 13 décembre 2018, le vaisseau spatial de Virgin Galactic, le SpaceShipTwo "Unity", est lancé vers les confins de l'espace. © Virgin Galactic ; MarsScientific.com/Trumbull Studios

Seize ans après la fondation de Virgin Galactic par Richard Branson, la société prévoit de dévoiler le design intérieur de sa pièce maîtresse, la fusée suborbitale SpaceShipTwo. Le véhicule est conçu pour voler à des vitesses supersoniques et percer la frontière non officielle de l'espace, à quelque 100 kilomètres au-dessus de la Terre. Lors de ces vols, six passagers — soit un groupe de touristes de l'espace, soit des scientifiques — et deux pilotes vont connaître quelques minutes d'apesanteur, avant de rentrer et d'atterrir au Spaceport America de Las Cruces, au Nouveau Mexique (Etats-Unis).

Virgin Galactic en est maintenant aux dernières étapes d'un programme de vols d'essai, avant que la compagnie ne tente de démarrer des opérations commerciales. Et alors que ces derniers vols expérimentaux ont lieu, l'entreprise annonce qu'elle a finalisé la cabine intérieure du SpaceShipTwo. Virgin Galactic a connu des revers répétés dans son objectif de transporter des passagers privés. Richard Branson avait prédit qu'il pourrait commencer dès 2009. Un prototype de vaisseau s'est crashé au-dessus du désert en 2014, tuant un pilote d'essai et entravant encore plus le projet.

Mais Virgin Galactic est maintenant sur la dernière ligne droite. La prochaine phase devrait débuter avec le vol inaugural de Richard Branson lui-même, suivi d'au moins 600 passagers qui ont déjà payé 200 000 à 250 000 dollars (178 000 à 222 000 euros) chacun pour un billet. Quatre cents passagers supplémentaires ayant versé une avance de 1 000 dollars (890 euros) pourraient suivre.

Comme la pandémie de coronavirus limite les visites sur place en personne, la compagnie prévoit de révéler le design de son vaisseau le 28 juillet, à 13 heures (heure de l'Est, 19 heures en France) dans le cadre d'une visite virtuelle sur YouTube. (Pour suivre l'événement, ajoutez cette page à vos favoris et revenez-y ensuite).

La cabine du SpaceShipTwo doit fonctionner pour les passagers et les pilotes dans de nombreuses situations difficiles. Ses missions consistent à descendre d'un avion, à allumer son moteur-fusée, puis à accélérer jusqu'à plus de trois fois la vitesse du son. Le vaisseau pourra alors offrir aux passagers quelques minutes d'apesanteur avant de retomber sur Terre et de planer jusqu'à un atterrissage sur la piste.

Dans un communiqué de presse, Virgin Galactic a déclaré que "l'intérieur de la cabine a été créé pour s'intégrer parfaitement à chaque étape de ce voyage. C'est aussi la pièce maîtresse du design, offrant une sécurité sans distraction, absorbant tranquillement les périodes d'intensité sensorielle et offrant à chaque passager un niveau d'intimité nécessaire à la découverte et à l'épanouissement personnel".

Avant l'événement, la société a diffusé un court extrait de présentation :

Contacté par Business Insider US, un porte-parole de l'entreprise n'a pas pu révéler quand Virgin Galactic prévoyait de commencer ses opérations commerciales. Toutefois, il a fait remarquer qu'il ne restait qu'un ou deux vols d'essai avant que l'administration fédérale américaine de l'aviation puisse approuver les cinq dernières des 29 exigences pour l'immatriculation du vaisseau.

"Nous en sommes maintenant à ce que je considère comme la dernière ligne droite", expliquait George T. Whitesides, DG de Virgin Galactic, à Business Insider US en mai dernier. "Beaucoup de ces exigences ont trait à des choses liées à la cabine. Des choses comme le taux d'humidité."

Après ces un ou deux essais et l'obtention d'une licence de vol, le porte-parole affirme que Virgin Galactic pourra effectuer des vols aux confins de l'espace, avec jusqu'à quatre passagers-employés, chacun devra tester le matériel de la cabine et le programme de formation des astronautes de la société.

Version originale : Dave Mosher/Business Insider

A lire aussi — Ce time-lapse de la NASA montre 10 ans de la vie du Soleil

Business Insider
Découvrir plus d'articles sur :