SpaceX, l'entreprise aérospatiale d'Elon Musk, a annoncé lundi qu'elle allait envoyer deux touristes spatiaux autour de la lune fin 2018.

Dans quelle mesure cet objectif est-il difficile à atteindre? 

La gravité nous permet de vivre sur Terre, mais c'est aussi quelque chose qui complique notre départ.

Des satellites contrent la gravité en allant juste assez vite pour être indéfiniment en chute libre autour de la planète, comme la Station spatiale internationale. Beaucoup d'entre eux se déplacent à des vitesses de plus de 28.163 km/h.

Mais si vous voulez quitter cette planète, vous devez aller encore plus vite. Cette vitesse est appelée la vitesse d'évasion.

Beaucoup d'essence est nécessaire pour atteindre cette vitesse, ce qui explique pourquoi les premières fusées comme Saturn V d'Apollo étaient si grosses. Elles devaient transporter assez d'essence pour aller jusqu'à la Lune. Les fusées de SpaceX sont un peu plus petites que Saturn V, mais elles devront aller encore plus loin pour emmener des humains autour de la Lune et au-delà.

Elon Musk doit être soulagé de ne pas encore lancer de fusées depuis Jupiter. Car les autres planètes du système solaire ont une force gravitationnelle différente, elles ont donc chacune une vitesse d'évasion différente.

Sur Jupiter, vous devriez atteindre une vitesse inimaginable de 217.000 km/h car la planète est deux fois plus massive que toutes les autres planètes réunies du système solaire. Cette grande vitesse est le seul moyen pour pouvoir lancer une fusée dans l'espace et ne pas la voir revenir. 

Découvrez sur ce GIF la vitesse il faut atteindre pour pouvoir quitter chaque planète du système solaire:

Business Insider

Version originale: Skye Gould et Rebecca Harrington/Business Insider

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Le futur de Netflix pourrait être de divertir des robots

VIDEO: Voici les premiers petits boulots de grands businessmen