Vivendi veut racheter la deuxième maison d'édition de France pour 900 M€

Vincent Bolloré, président du conseil de surveillance de Vivendi. Wikimedia Commons/Copyleft

Vivendi veut se renforcer dans l'édition.

Lors de la publication de ses résultats du premier semestre, le groupe de médias et de communication a annoncé être entré en négociations exclusives avec l'espagnol Grupo Planeta pour faire l'acquisition d'Editis.

La société présidée par Vincent Bolloré compte racheter la deuxième maison d'édition de France, derrière Hachette Livre, pour une valeur d'entreprise de 900 millions d'euros.

Editis, qui fédère une cinquantaine de maisons d'édition dont Nathan, Bordas, La Découverte ou encore Perrin et Le Robert, a réalisé un chiffre d'affaires d'environ 750 millions d'euros en 2017, ainsi qu'un résultat opérationnel récurrent autour de 60 millions d'euros.

Vivendi, maison-mère d'Universal Music Group, de Canal + et d'Havas, précise dans un communiqué que tout accord reste soumis "à la consultation préalable des instances représentatives du personnel concernées".

Créé en 2004, l'entreprise Editis appartenait à la société d'investissement française Wendel, avant d'être rachetée par Grupo Planeta en 2008.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Vincent Bolloré dépense 1,3Mds€ dans Vivendi pour être plus puissant — et dit à ses salariés 'de ne pas avoir peur'

VIDEO: Donald Trump ne mange pas sainement et raffole de fast food — voici à quoi ressemble son régime alimentaire