Ces photos déprimantes montrent à quoi ressemble vraiment la vie à San Francisco avec un salaire d'employé de la tech

Ces photos déprimantes montrent à quoi ressemble vraiment la vie à San Francisco avec un salaire d'employé de la tech

Même les salariés de la tech ont des difficultés avec le coût des logements dans la Silicon Valley. HBO

  • Les employés de la tech viennent en masse s'installer dans la Silicon Valley avec le rêve de travailler pour l'une des plus grandes entreprises de technologie du monde, comme Google ou Apple, ou dans l'espoir de fonder leur propre startup.
  • Un tel poste implique un salaire confortable, mais avoir un salaire de la tech sur le marché immobilier le plus concurrentiel des Etats-Unis ne se traduit pas toujours avec une vie de luxe.
  • Voici à quoi ressemble vraiment la vie d'un salarié de la tech dans la Silicon Valley.

Le rêve de travailler pour l'un des nombreux géants de la tech de la Silicon Valley, ainsi que le luxe que peut apporter un salaire à six chiffres, a entraîné l'arrivée massive de techos talentueux dans la région de la baie de San Francisco.

Bien qu'en réalité, gagner un salaire de la tech ne soit pas tout ce que l'on espère.

Sur le marché immobilier le plus concurrentiel du pays, il est souvent impossible de trouver un logement abordable. La crise du logement a laissé des milliers de personnes en difficulté et n'a pas contribué à faire baisser le nombre dramatique de sans-abris dans la ville.

À San Francisco, il faut débourser en moyenne 3360 dollars (2950 euros environ) pour un deux pièces. Cela veut dire que si on prend en compte le salaire de départ moyen dans la tech de 91 738 dollars (environ 80 500 euros), certains techos dépensent une bonne partie de leur salaire uniquement dans leur loyer.

Et quand le moment est venu pour ces employés de la tech d'acheter une maison, ils oublient ce projet : une étude récente a révélé que 60% d'entre eux estimaient qu'ils ne pourraient pas devenir propriétaire.

Et tout ça vient sans compter les autres dépenses élevées dans cette ville, comme des tranches de bacon à 7 dollars (environ 6,10 euros).

Des "maisons de hackers" façon fraternité de campus aux nuits sur un parking de Google, voici à quoi ressemble la vie avec un salaire tech dans la "capitale tech du monde".

À cause de la pénurie de logements dans la région de la baie de San Francisco, la forte demande d'hébergements a fait exploser les valeurs immobilières.

Justin Sullivan/Getty Images

Et les entreprises de la tech de la région ne ralentissent pas le recrutement de talents. Des ingénieurs affluent constamment.

Justin Sullivan/Getty Images

Beaucoup arrivent en voyant leur nouvelle vie de manière très positive et ont des attentes élevées quant à leur future salaire dans la tech.

Mark Lennihan/AP

Les voitures élégantes, les maisons gigantesques et un style de vie plus que confortable font partie de leur imaginaire.

La réalité est souvent très différente de ce à quoi ils s'attendaient.

IMDb/Warner Bros.

Le retour à la réalité ? Quand ils découvrent les loyers astronomiques.

Justin Sullivan/Getty Images

Ils finissent par dépenser une bonne partie de leur salaire uniquement dans le loyer, ce qui leur laisse peu de moyens pour couvrir les autres dépenses scandaleuses de la ville.

Marcio Jose Sanchez/AP Images

Source: RENTcafe and SF Gate

Ainsi, les techos, à la fois expérimentés et nouveaux, ont dû faire preuve de créativité pour s'adapter aux prix des loyers absurdes de la ville.

Comme ceux qui ont créé The Negev, une organisation de vie commune qui loge des employés de la tech à San Francisco.

Gabrielle Lurie/Reuters

Source: Business Insider

C'est l'un des nombreux espaces communs de la ville conçus pour aider les techos à surmonter la pénurie de logements et les loyers élevés. La maison offre 50 chambres sur trois étages.

Gabrielle Lurie/Reuters

Source: Reuters

Beaucoup de résidents du Negev dorment dans des lits superposés et déboursent 1900 dollars (environ 1670 euros) par mois pour vivre là.

Gabrielle Lurie/Reuters

Source: Reuters

Les locataires sont des développeurs de logiciels, des concepteurs d'interface utilisateur, des analystes d'opérations ou des ingénieurs en réalité virtuelle. La plupart ont moins de 30 ans.

Gabrielle Lurie/Reuters

Source: Business Insider

Il y a aussi une dimension sociale au Negev. Les locataires sont invités à échanger leurs idées, à coder et à créer des applications.

Gabrielle Lurie/Reuters

Source: Business Insider

Zandar Dejah, à gauche, a déclaré à Reuters que c'était "en fait une extension de l'université. C'est comme si nous vivions dans une fraternité".

Gabrielle Lurie/Reuters

Source: Business Insider

Chaque dimanche, il y a un dîner en commun pour les colocataires et le week-end, la maison organise des fêtes.

Gabrielle Lurie/Reuters

Source: Reuters

Aussi pratique que cela soit pour ses occupants, la maison a été critiquée pour avoir privé les gens originaires de San Francisco de logements abordables.

Gabrielle Lurie/Reuters

Source: Reuters

Mais beaucoup de jeunes employés de la tech ne peuvent pas se permettre un logement conventionnel...

Gabrielle Lurie/Reuters

...surtout s'ils ont une famille.

Source: Exploring Alternatives

Micah, sa femme Jana et leur fils se sont installés dans la région de la baie de San Francisco pour poursuivre une carrière dans la tech.

Source: Exploring Alternatives

Pour éviter les coûts de location élevés de la ville, ils ont fait construire une petite maison pour leur famille au Texas et l'ont emmenée en Californie.

Source: Exploring Alternatives

L'étape d'après était de trouver un endroit pour la garer...

Source: Exploring Alternatives

Ils se sont donc associés à une famille déjà installée dans la baie, qui leur a permis de s'installer dans leur cour, moyennant des frais.

Source: Exploring Alternatives

Ils utilisent une rallonge électrique pour rester branchés à la maison, mais ils gardent également un générateur à l'extérieur lorsqu'ils souhaitent utiliser la climatisation ou la machine à laver et le sèche-linge.

Source: Exploring Alternatives

Ils ont également des panneaux solaires dans la cour pour plus avoir plus d'électricité.

Source: Exploring Alternatives

La minuscule maison a tout ce dont la famille a besoin.

Source: Exploring Alternatives

Il y a une machine à laver et un sèche-linge dans la salle de bain.

Source: Exploring Alternatives

Il y a un papier posé sur le rebord de la fenêtre qui indique aux invités comment se servir des toilettes.

Source: Exploring Alternatives

Et une table pliante pour manger.

Source: Exploring Alternatives

Le couple a un coin couchage sur une mezzanine, avec un autre loft en face d'eux pour leur fils lorsqu'il sera plus grand. 

Source: Exploring Alternatives

Le moment venu, ils expliquent qu'ils pourraient avoir besoin de réévaluer les espaces de vie puisqu'un adolescent rendra la maison un peu plus exiguë.

Source: Exploring Alternatives

Les D'Andrea sont aussi de jeunes parents ...

Source: Tech Insider

Et comme Micah et Jana, ils sont habitués au mode de vie modeste.

Source: Tech Insider

Pete D'Andrea, employé de Google...

Source: Tech Insider

Et sa femme, Kara, ont dépensé 1900 dollars (1670 euros) pour une fourgonnette Winnebago et ont déménagé de Chicago à la Silicon Valley lorsque Pete a décroché un poste dans l'une des équipes de Google.

Source: Tech Insider

Ils ont garé leur fourgonnette sur le parking de Google et y ont vécu pendant environ un an et demi à deux ans (avant d'avoir leur fille), mettant ainsi de côté 80% de leurs revenus.

Source: Tech Insider

Un matelas deux places Ikea surélevé leur servait de lit ...

Source: Tech Insider

Et un petit compartiment s'ouvrait sur des toilettes, un lavabo et une douche.

Source: Tech Insider

Le lavabo sortait du mur.

Source: Tech Insider

Le couple avait un mini-frigo dans sa petite cuisine...

Source: Tech Insider

Et il y avait une cuisinière pour pouvoir préparer quelques plats.

Source: Tech Insider

Pour maximiser l'espace, ils plaçaient une planche à découper au-dessus de l'évier lorsqu'ils ne l'utilisaient pas.

Source: Tech Insider

Kara sait que ce n'est pas une configuration idéale, mais ça ne le dérangeait pas du tout.

Source: Tech Insider

"Je pense que beaucoup de gens se disent que c'est l'opposé du confortable, mais je l'aimais vraiment beaucoup", a déclaré Jana à Tech Insider en 2016. "J'étais vraiment heureuse".

Source: Tech Insider

Ils ont économisé suffisamment pour avoir un premier apport pour leur maison. Sept mois plus tard, ils ont un chien, quatre chats et trois poules. C'est aussi le moment où leur fille est née.

Source: Tech Insider

Quant à leur fourgonnette, ils la garderont et l'utiliseront pour voyager. Pete a déclaré à Tech Insider qu'il voyait beaucoup d'autres fourgonnettes garées sur le parking de Google. "Nous ne sommes pas les seuls", a-t-il déclaré.

Source: Tech Insider

Version originale: Katie Canales/Business Insider


Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Toutes les choses folles qui se produisent à San Francisco à cause des prix délirants de l'immobilier

Comment les milliardaires continuent de cacher leur fortune dans les paradis fiscaux, malgré la révélation des Panama Papers

Contenu Sponsorisé

3 questions aux vainqueurs du concours d'innovation L’Oréal Brandstorm 2019

  1. hugo artiel

    quel vie de absurde !!!

Laisser un commentaire