Publicité

Voici 31 photos qui montrent comment Air Force One a changé au fil des années

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

Joe Biden ne sera peut-être pas le premier à voler à bord du prochain Air Force One, le programme ayant pris du retard. © Official White House Photo by Adam Schultz
Publicité

Tout avion transportant un président américain est appelé Air Force One. Le premier avion spécifiquement conçu pour un président américain a été livré en 1962, un Boeing 707-320 Intercontinental — la version la plus communément livrée de l'époque, selon son constructeur Boeing. C'est Jacqueline Kennedy qui en a d'ailleurs choisi les couleurs. Un deuxième avion fut livré en 1972. La flotte a été remplacée en 1990 par deux 747-200 et ces deux avions seront à leur tour remplacés par des 747-8 — le programme ayant pris du retard, ils ne pourraient être disponible qu'à partir de fin 2024-début 2025.

Ce "bureau ovale volant" dispose de tous les éléments nécessaires à la fois pour transporter le président en tout sécurité, mais également pour lui permettre de poursuivre ses missions en cas de crise. Protection renforcée, salle d'opération, zones de repos et de travail... et même possibilité de ravitailler l'avion en vol, lui conférant une autonomie décuplée. Voici comment on évolué les avions présidentiels depuis les années 1960.

À lire aussi — Les futurs avions Air Force One accusent un nouveau retard

Le président Dwight D. Eisenhower a été le premier président à voyager à bord d'un avion à réaction en 1959.

Décollage d'Air Force One en 1959. Terry Fincher/Mirrorpix/Getty Images

Le Boeing 707 Stratoliner d'Eisenhower, surnommé "Queenie", comportait une section pour les télécommunications, de la place pour 40 passagers, un espace de conférence et une cabine.

John F. Kennedy a été le premier à utiliser un jet spécialement conçu pour le président américain. Il portait le numéro d'immatriculation 26000.

Le pilote du président John F. Kennedy, le colonel James B. Swindal, à gauche, et le major Lewis Hanson, copilote, vérifient le cockpit d'Air Force One avant un décollage présidentiel en 1963.  John Rous

Le Boeing 707 comprenait un salon, une chambre à coucher, une salle de bain et une cuisine.

Raymond Loewy a conçu l'extérieur bleu et blanc de l'avion.

Le président John F. Kennedy et la première dame Jacqueline Kennedy arrivent à San Antonio, au Texas, en 1963. Archives de la bibliothèque Kennedy/Newsmakers/Getty Images

Le design de l'avion comportait un drapeau américain sur la queue et les sceaux présidentiels sur le nez.

Après l'assassinat de John F. Kennedy, le président Lyndon B. Johnson a prêté serment à bord d'Air Force One.

Lyndon Johnson prête serment à bord d'Air Force One après l'assassinat de John F. Kennedy. Universal History Archive/Getty Images

C'est la première et la seule fois qu'une cérémonie de prestation de serment présidentielle a lieu dans un avion.

En 1966, Lyndon B. Johnson a rencontré les membres de son cabinet à bord de l'avion présidentiel, dans une petite salle de réunion.

Le président Lyndon B. Johnson rencontre les membres de son cabinet à bord d'Air Force One. Bettmann/Contributor/Getty Images

La petite alcôve était décorée d'un décalque de globe terrestre sur le mur et de rideaux bordant les fenêtres.

En 1972, Richard Nixon a été le premier président à utiliser l'avion Boeing 707 portant le numéro de queue 27000 comme Air Force One.

Le président Richard Nixon à bord d'Air Force One. Wally McNamee/CORBIS/Corbis via Getty Images

Richard Nixon se tenait derrière le bar de l'avion pendant qu'il rencontrait des dirigeants militaires et civils en route pour le Vietnam.

Lorsque le président Gerald Ford a pris ses fonctions après la démission de Richard Nixon, les sièges de la cabine arrière ont été recouverts de tissu rayé.

Le président Gerald Ford tient une mini-conférence de presse à bord d'Air Force One. Bettmann/Contributor/Getty Images

Les présidents revenaient parfois dans la cabine arrière pour discuter avec les journalistes.

À lire aussi — Voici à quoi ressemblait un vol dans les années 1970 avec Air France

Le bureau de Gerald Ford, juste à côté de la cabine, était également équipé de meubles rayés.

Le président Gerald Ford pose avec Candice Bergen sur Air Force One en 1975. David Hume Kennerly/ Getty Images

Gerald Ford est photographié avec Candice Bergen, la première femme photographe à réaliser un reportage sur les coulisses d'un président américain.

Le président Jimmy Carter a équipé l'espace presse d'une moquette bleue.

Le président Jimy Carter est interviewé à bord d'Air Force One en 1978. Bettmann/Contributor/Getty Images

Jimmy Carter s'entretient avec des journalistes au retour d'un voyage en Europe en 1978.

Le président Ronald Reagan a utilisé le 27000 comme principal avion présidentiel.

Le président Ronald Reagan rencontre des conseillers à bord de l'avion en 1983. Bill Fitz-Patrick - Maison Blanche via CNP/Getty Images

Le président Reagan a rencontré le secrétaire d'État George P. Shultz et le conseiller à la sécurité nationale désigné Robert McFarlane dans un espace de réunion comprenant un porte-revues, une chaise sarcelle, une table en bois et des photos de lui et de la première dame Nancy Reagan.

Ronald Reagan a également accroché des photos de lui dans la cabine arrière d'Air Force One.

Le président Ronald Reagan avec des journalistes à bord d'Air Force One en 1981. Bettmann/Contributor/Getty Images

Les photos montrent Ronald Reagan trinquant avec une coupe de champagne et faisant des signes de la main en montant à bord d'Air Force One.

De nouveaux rideaux à rayures bleues sont assortis à la moquette et au mobilier bleus d'une autre salle de réunion.

Le président Ronald Reagan et son personnel à bord d'Air Force One. CORBIS/Corbis via Getty Images

La salle de réunion comprenait également un poste de télévision.

En 1990, George H. W. Bush a commencé à utiliser les nouveaux Boeing 747 portant les numéros de queue 28000 et 29000 comme Air Force One.

Le bureau présidentiel d'Air Force One en 1990. Consolidated News Pictures/Getty Images

Le bureau présidentiel a été modernisé avec un bureau imposant, une moquette grise et des chaises en cuir.

La zone du personnel et du secrétariat a été décorée avec des blancs et des gris neutres.

La zone du personnel et du secrétariat d'Air Force One en 1990.  Consolidated News Pictures/Getty Images

La zone du personnel comportait de nombreux téléphones pour les affaires officielles. Air Force One est également connu sous le nom de "bureau ovale volant".

À lire aussi — Ces photos montrent comment les vols en première classe ont évolué au cours des 70 dernières années

L'annexe du nouvel avion pouvait également être configurée pour un usage médical.

L'annexe d'Air Force One. Consolidated News Pictures/Getty Images

L'annexe est représentée en configuration exécutive, avec des sièges pour les réunions.

Les nouveaux avions offraient plus de 370 mètres carrés d'espace, que le président Bill Clinton utilisait souvent pour tenir des réunions.

Le président Bill Clinton tient une réunion à bord d'Air Force One. LUKE FRAZZA/AFP via Getty Images

Bill Clinton a rencontré une délégation du Dakota du Nord et du Sud pour parler des inondations dans la région.

Dans la zone réservée aux invités, l'Air Force One de Bill Clinton était équipé de fauteuils couleur crème et de moquette bleue.

Le président Bill Clinton sur Air Force One.  DAVID SCULL/AFP via Getty Images

Bill Clinton rencontre des membres du Congrès pour discuter de la gestion des déchets nucléaires en 1999.

Le président George W. Bush a pris l'avion 27000 une dernière fois en août 2001 avant qu'il ne soit transféré à la bibliothèque présidentielle Ronald Reagan.

Le président George W. Bush et la première dame Laura Bush sont assis à bord d'Air Force One lors de la dernière mission de l'avion en 2001. Rick Wilking/Getty Images

L'avion a effectué 444 missions totalisant plus de 1,6 million de km.

Lorsque le World Trade Center et le Pentagone ont été attaqués le 11 septembre 2001, les services secrets ont maintenu George W. Bush dans les airs à bord du nouvel Air Force One.

Le président George W. Bush parle au téléphone le 11 septembre 2001, tandis que des membres de son personnel se rassemblent dans son bureau à bord d'Air Force One. Eric Draper, avec l'aimable autorisation de la Bibliothèque présidentielle George W. Bush/Getty Images

George W. Bush insiste pour retourner à Washington, mais les services secrets refusent car ils ne savent pas si d'autres attaques vont avoir lieu. L'assistant du porte-parole de la Maison-Blanche, Gordon Johndroe, a décrit Air Force One ce jour-là comme "l'endroit le plus sûr et le plus dangereux du monde en même temps".

George W. Bush s'est entretenu avec son chef de cabinet, Andy Card, dans sa cabine, conçue par Nancy Reagan.

Le président George W. Bush et Andy Card le 11 septembre 2001. Eric Draper, avec l'aimable autorisation de la Bibliothèque présidentielle George W. Bush/Getty Images

La suite du président comprenait un petit lit, un canapé et une moquette rose clair, et un bureau avec une chaise en cuir marron.

Le président Bush se promène dans un couloir, bras dessus, bras dessous avec Harriet Miers, assistante du président et secrétaire du personnel.

Le président George W. Bush et Harriet Miers le 11 septembre 2001. Eric Draper, avec l'autorisation de la Bibliothèque présidentielle George W. Bush/Getty Images

Le couloir était bordé d'un canapé beige avec des tables d'appoint et des lampes de chaque côté.

À lire aussi — La famille royale britannique va se séparer de ses avions

Lorsque le président Barack Obama a pris ses fonctions, la salle de conférence d'Air Force One avait été modernisée avec un écran de télévision et des chaises en cuir brun.

Le président Barack Obama discute avec son personnel à bord d'Air Force One en 2009. Pete Souza/White House via Getty Images

L'avion dispose de 85 lignes téléphoniques ainsi que de dispositifs de cryptage et de brouillage pour assurer la sécurité des communications.

De l'autre côté de la salle de conférence, un autocollant indiquant "Air Force One" est affiché sur des panneaux de bois.

Le président Barack Obama parle au téléphone à bord d'Air Force One. Photo officielle de la Maison-Blanche par Pete Souza

La nourriture et les boissons sont fournies par la cuisine de l'avion.

La salle du personnel supérieur de l'avion comporte plusieurs téléphones, un vestiaire et des fauteuils en cuir.

Le président Barack Obama s'entretient avec des membres du personnel et l'ancien président Bill Clinton sur Air Force One en 2012. Photo officielle de la Maison-Blanche par Pete Souza

Barack Obama s'est entretenu avec le chef de cabinet Jack Lew, les conseillers principaux David Axelrod et David Plouffe, et l'ancien président Bill Clinton dans la salle des cadres supérieurs en 2012.

Le mobilier du bureau présidentiel a également été modernisé, avec des chaises et des canapés en acajou remplaçant le gris.

Le président Barack Obama rencontre son personnel à bord d'Air Force One en 2014. Photo officielle de la Maison-Blanche par Pete Souza

La moquette a également été mise à jour avec un motif étoilé subtil, qui apparaît également dans la salle de conférence.

La section des invités de l'avion était réservée aux visiteurs spéciaux comme les membres du Congrès.

Le président Barack Obama s'entretient avec une délégation du Congrès à bord d'Air Force One en 2009. Photo officielle de la Maison Blanche par Pete Souza

Les chaises sont ornées d'un subtil motif à pois, et les tables se replient pour libérer de l'espace.

La cabine arrière réservée à la presse ressemble à un avion de ligne standard.

Le président Barack Obama arrive pour informer les journalistes en déplacement à bord d'Air Force One en 2010. JEWEL SAMAD/AFP via Getty Images

Les journalistes peuvent se promener librement dans la cabine arrière, mais ils ne sont pas autorisés à s'avancer pour parler au président — ce dernier doit venir vers eux.

Le président Donald Trump a proposé de nouvelles couleurs de peinture pour l'extérieur d'Air Force One en 2019.

La livrée proposée par le président Donald Trump pour Air Force One. Alex Wong/Getty Images

De nouveaux avions Air Force One devraient remplacer les appareils actuels d'ici 2024 dans le cadre du programme de recapitalisation des avions présidentiels de l'armée de l'air. Donald Trump a proposé une palette de couleurs rouge, blanc et bleu marine pour les nouveaux modèles.

Pour l'instant, la palette de couleurs actuelle, le bleu layette, est maintenue.

Le président Joe Biden et la première dame Jill Biden montent à bord d'Air Force One en 2021. Photo officielle de la Maison-Blanche par Adam Schultz

Lorsqu'on lui a demandé si le président Joe Biden changerait la palette de couleurs prévue par Donald Trump pour Air Force One, l'attachée de presse de la Maison Blanche, Jen Psaki, a déclaré aux journalistes : "je peux vous confirmer que le président n'a pas passé un instant à réfléchir à la palette de couleurs d'Air Force One."

La salle de conférence a également la même moquette étoilée que le bureau présidentiel de l'avion.

Le président Joe Biden rencontre son personnel à bord d'Air Force One en 2021. Photo officielle de la Maison-Blanche par Adam Schultz

La moquette beige unie continue dans le couloir.

L'affiche dans la salle de conférence a été mise à jour avec une image de l'avion emblématique.

Le président Joe Biden participe à une interview téléphonique sur Air Force One. Photo officielle de la Maison-Blanche par Adam Schultz

Le président Joe Biden a effectué son premier voyage à l'étranger en tant que président en juin, se rendant en Europe pour le sommet des dirigeants du G7.

Version originale : Talia Lakritz/Insider

À lire aussi — Voici les espaces aériens les plus dangereux au monde

Découvrir plus d'articles sur :