Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Voici 4 graphiques que Bill Gates adore parce qu'ils montrent que le monde va mieux

Voici 4 graphiques que Bill Gates adore parce qu'ils montrent que le monde va mieux
© REUTERS/Shannon Stapleton

Bill et Melinda Gates ont confiance en l'avenir, et ils pensent qu'on devrait en faire autant.

Les deux co-présidents de la fondation Gates expliquent dans leur dernière Gates Letter, un bilan annuel du progrès dans le monde, que le monde se porte beaucoup mieux que l'opinion publique ne semble le croire.

Les gens sont moins pauvres, moins malades, souffrent moins d'inégalités qu'auparavant.

Leur bulletin regorge de tableaux, graphiques et statistiques qui illustrent ce propos, mais voici les quatre graphiques qui illustrent les grands progrès préférés des Gates.

1. Le vaccin contre la polio a été incroyablement efficace pour éradiquer la maladie.

Gates Letter

Les nouveaux cas de polio n'ont pas beaucoup baissé depuis 17 ans — principalement parce qu'ils sont désormais proches de zéro.

Au cour des 64 années qui ont suivi l'arrivée du premier vaccin, mis au point par Jonas Salk, les pays ont fait des efforts concertés pour inoculer la population. Les derniers cas sont apparus en Chine au milieu des années 1990 et en Inde 20 ans plus tard.

En 2016, il y avait moins de 40 nouveaux cas connus dans le monde. Aujourd'hui, plus que quatre pays doivent l'éradiquer.

2. L'usage de contraceptifs est plus élevé que jamais.

Gates Letter

Une des méthodes les plus efficaces pour favoriser le succès économique et social est de donner plus de pouvoir aux femmes. Dans sa Gates Letter 2015, la Bill and Melinda Gates Foundation constatait que les investissements consacrés à la santé des femmes avaient pour conséquence de créer des populations actives et des économies plus fortes.

Dans de nombreux pays en développement, les taux de fécondité sont très élevés. C'est entre autres parce que les femmes font plus d'enfants car elles savent que certains ne survivront pas. Mais cela les maintient dans un cycle de pauvreté et de ressources limitées.

La contraception casse ce cycle, permettant aux femmes de se concentrer plus sur elles-mêmes et leurs familles. Environ 300 millions de femmes dans les 69 pays les plus pauvres ont utilisé une forme ou une autre de contraceptif en 2016 — un bond de 30 millions par rapport à 2012.

3. Les vies de millions d'enfants ont été sauvées au cours des 20 dernières années.

Gates Letter

Gates dit que c'est le plus beau graphique au monde.

Depuis 1990, le nombre d'enfants morts avant d'atteindre leur 5e anniversaire a été divisé par deux, passant de 12,1 millions à 5,8 millions en 2015. Ce résultat a été obtenu grâce aux progrès et investissements réalisés dans des mesures simples et peu coûteuses dans des pays en développement, comme les moustiquaires contre la malaria et la création de puits pour accéder à de l'eau propre.

L'Organisation Mondiale de la Santé constate que les complications de naissance prématurée et la malnutrition jouent un rôle considérable dans la manière dont les enfants vont réussir les premières années de leur vie.

Gates a investi énormément pour répondre aux besoins d'enfants depuis qu'il a découvert ces problèmes lors d'un voyage en Afrique dans les années 90, précise la lettre.

4. L'extrême pauvreté disparaît tout doucement.

Gates Letter

L'extrême pauvreté revient à vivre avec moins de 1,90 dollar par jour. Pendant environ 150 ans (de 1820 à 1970), le nombre de personnes devant faire face à cela a continuer à grimper. A la fin des années 1970, plus de 2 milliards de personnes pouvaient être considérées comme vivant dans l'extrême pauvreté.

Les gens pensent toujours que le monde est de plus en plus pauvre, mais les données montrent que le nombre de personnes vivant dans l'extrême pauvreté est redescendu à 705 millions, explique Melinda Gates dans sa missive.

"Les grandes tendances historiques vont vers plus d'inclusion et de soin", écrit-elle. "Nous le voyons clairement dans la santé mondiale. C'est une priorité pour les gouvernements. Les citoyens la soutiennent. Et les scientifiques convergent aussi vers cet objectif."

Version originale: Chris Weller/Business Insider

Business Insider
Découvrir plus d'articles sur :