Voici à quoi pourrait ressembler le climat à Paris, Buenos Aires, New York ou Tokyo en 2050

Buenos Aires. Sander Crombach/Unsplash

En 2050, 77% des villes dans le monde verront un changement "frappant" de leur climat, rapporte une étude publiée dans la revue PlosOne. 22% des villes seront quant à elles confrontées à des conditions climatiques "qui n'ont jamais été vécues par aucune des grandes villes connues". Dans l'ensemble, en Europe, les étés et les hivers devraient être plus chauds, de 3,5°C et de 4,7°C respectivement en moyenne par rapport à aujourd'hui. Le chercheur Jean-François Bastin de l'Ecole Polytechnique fédérale de Zurich (Suisse) a commenté à l'AFP que "l'objectif de l'article est de faire comprendre à tout le monde les conséquences du changement climatique". 

D'après les résultats de l'étude, les villes situés dans l'hémisphère nord auront un climat semblable à celui de villes localisées 1000 kilomètres plus au sud, tandis que celles se trouvant à l'équateur seront sujettes à des épisodes de sécheresses et de précipitations plus fréquents. Mais au lieu de simplement donner une estimation de la hausse des températures moyennes pour chaque ville, les auteurs de l'étude ont réalisé des analogies de villes en termes de climat. Par exemple, en 2050, Paris aurait un climat semblable à l'actuel de Canberra en Australie.

A lire aussi — Voici les 30 pays et territoires les plus chauds de la planète

Plusieurs rapports ont montré que l'utilisation de la notion de "déplacement géographique des villes" ou "analogies de villes" peut aider à comprendre et à visualiser les effets du changement climatique. Pour établir cette nouvelle étude, les chercheurs ont pris un échantillonnage de 520 grandes villes à travers le monde et se sont basés sur les scénarios optimistes du réchauffement climatique, qui supposent une hausse des températures moyennes d'environ 1,4°C par rapport à la période pré-industrielle. 

Voici à quoi ressemblera le climat dans 19 villes du monde dans une trentaine d'années. 

En 2050, Abidjan (Côte d'Ivoire) aura un climat semblable à celui que connaît Manille (Philippines) aujourd'hui. 

Dans les rues d'Abidjan (Côte d'Ivoire). Eva Blue/Unsplash

En 2050, Athènes (Grèce) aura un climat semblable à celui que connaît Fès (Maroc) aujourd'hui.

Le Parthénon à Athènes. Puk Patrick/Unsplash

En 2050, Buenos Aires (Argentine) aura un climat semblable à celui que connaît Sydney  (Australie) aujourd'hui.

Buenos Aires. Sander Crombach/Unsplash

En 2050, Jérusalem (Israël) aura un climat semblable à celui que connaît Los Angeles (Etats-Unis) aujourd'hui.

Jérusalem en Israël. Wikimedia/CC/Godot13

En 2050, Johannesburg (Afrique du Sud) aura un climat semblable à celui que connaît Puebla (Mexique) aujourd'hui.

Johannesburg. Keenan Constance/Unsplash

En 2050, Madrid (Espagne) aura un climat semblable à celui que connaît Fès (Maroc) aujourd'hui.

En 2050, Montréal (Canada) aura un climat semblable à celui que connaît Cincinnati (Etats-Unis) aujourd'hui.

En 2050, Moscou (Russie) aura un climat semblable à celui que connaît Détroit (Etats-Unis) aujourd'hui.

En 2050, New Delhi (Inde) aura un climat semblable à celui que connaît Kanpur (Inde) aujourd'hui.

New Delhi. Dewang Gupta/Unsplash

En 2050, New York (Etats-Unis) aura un climat semblable à celui que connaît Virginia Beach (Etats-Unis) aujourd'hui.

Unsplash

En 2050, Reykjavik (Islande) aura un climat semblable à celui que connaît Belfast (Royaume-Uni) aujourd'hui.

Reykjavik, la capitale de l'Islande. Wikimedia Commons/Diego Delso

En 2050, Stockholm (Suède) aura un climat semblable à celui que connaît Budapest (Hongrie) aujourd'hui.

En 2050, Sydney (Australie) aura un climat semblable à celui que connaît Porto (Portugal) aujourd'hui.

Sydney. Flickr

En 2050, Paris (France) aura un climat semblable à celui que connaît Canberra (Australie) aujourd'hui.

Paris. Pixabay

En 2050, Pékin (Chine) aura un climat semblable à celui que connaît Tianjin (Chine) aujourd'hui.

La Cité interdite à Beijing. Ling Tang/Unsplash

En 2050, Tokyo (Japon) aura un climat semblable à celui que connaît Changsha (Chine) aujourd'hui.

En 2050, Tunis (Tunisie) aura un climat semblable à celui que connaît Fès (Maroc) aujourd'hui.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Plantés sur la Lune, les drapeaux des astronautes américains se désintègrent

VIDEO: L'art de couper une meule de parmesan est un secret bien gardé — on vous le dévoile