Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Voici à quoi ressemble un champ de bataille avec les nouvelles lunettes de vision nocturne de l'armée américaine

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte


Un champ de bataille vu à travers les jumelles de vision nocturne améliorée (Enhanced Night Vision Goggles-Binocular). © Screenshot from US Army video

L'armée américaine a récemment publié une vidéo montrant à quoi peut ressembler un champ de bataille à travers ses nouvelles lunettes de vision nocturne, et c'est absolument fou.

Des soldats affectés au 4e bataillon, au 23e régiment d'infanterie, à la 2e équipe de combat de la Stryker Brigade ainsi qu'à la 7e division d'infanterie ont effectué un exercice de tir en conditions réelles le 19 avril à la base interarmées Lewis-McChord, dans l'État de Washington, en portant de nouvelles lunettes de vision nocturne améliorées (Enhanced Night Vision Goggles-Binocular — ENVG-B).

À lire aussi — Drone solaire, missile anti-sous-marin... 5 innovations technologiques portées par l'armée indienne

Un soldat américain portant les nouvelles ENVG-B. US Army

Voici à quoi ressemblait cet exercice de tir grâce aux nouvelles ENVG-B de l'armée.

L'armée a commencé à utiliser les ENVG-B à l'automne 2019 à Fort Riley, au Kansas, pour remplacer les anciens dispositifs de vision nocturne monoculaires PVS-14 .

Le mode d'affichage vu dans la vidéo ci-dessus — d'abord repérée par le site Task & Purpose — est "Outline Mode Fused + AR/RTA", AR signifiant "réalité augmentée" et RTA signifiant "acquisition rapide de cible", a déclaré à Insider le capitaine Daniel Matthews, porte-parole de la seconde équipe de combat de la Stryker Brigade.

La vue d'ensemble est l'un des nombreux réglages disponibles pour les utilisateurs des ENVG-B. Une vidéo de l'armée rendue publique à l'automne dernier montrait, par exemple, les lunettes illuminant le champ de vision, de nuit, comme si c'était le milieu de la journée.

À lire aussi — Au Mali, l'armée française déploie ses premiers 'robots-mules' en opération extérieure

Des soldats américains utilisant les ENVG-B et le FWS-I à Schofield Barracks à Hawaï le 5 novembre 2020.  Screenshot from US Army video

Ces lunettes peuvent être connectées sans fil au fusil d'un soldat

Les ENVG-B offrent un champ de vision plus large que les lunettes monoculaires traditionnelles. Elles s'éloignent de l'éblouissement vert classique et permettent aux troupes de voir plus facilement dans l'obscurité et à travers les éléments opaques courants du champ de bataille comme la poussière, le brouillard et la fumée.

Les nouvelles lunettes peuvent également être connectées sans fil au fusil d'un soldat par le biais du système FWS-I pour un tir plus précis et une acquisition rapide des cibles.

Avec une configuration de type "image dans l'image", les soldats peuvent voir simultanément ce qui se trouve devant eux et la cible de leur arme. Non seulement ils peuvent tirer plus efficacement en général, mais ils peuvent également faire feu avec précision depuis la hanche ou depuis une couverture.

L'armée américaine a également expérimenté la liaison des ENVG-B avec des drones comme le petit Black Hornet, de sorte que le soldat puisse voir ce que le drone voit sur l'écran, ce qui améliore considérablement la connaissance de la situation sur le terrain.

À lire aussi — Laser anti-missile, fusil intelligent... 5 innovations technologiques portées par l'armée israélienne

Une autre vue de l'entraînement à Schofield Barracks le 5 novembre 2020. Screenshot from US Army video

Le capitaine Will Hess, commandant de la troupe C, 3e escadron, 89e régiment de cavalerie, 10e division de montagne, a déclaré après une évaluation du système ENVG-B réalisée en 2020 que "en termes de détection et de clarté des cibles, la différence entre les ENVG-B et les PVS-14 est le jour et la nuit".

Il a révélé que "les gars portant les ENVG-B touchaient des cibles à 300 mètres et même au-delà, alors que ceux avec les PVS-14 ont du mal à voir au-delà de 150 mètres. "

"Je ne peux pas en dire assez sur les ENVG-B ", a ajouté Will Hess. "Il n'y a vraiment aucune comparaison possible".

Un soldat de l'US Army porte un prototype du casque de réalité augmentée IVAS. US Army

La prochaine étape de la technologie de vision nocturne de l'armée est l'Integrated Augmented Reality System, un système de réalité augmentée qui est en cours de développement depuis un peu plus de deux ans.

Les lunettes futuristes IVAS sont équipées de capteurs numériques thermiques, de vision nocturne et de faible luminosité, avec un champ de vision de 180 degrés. Lorsque les capteurs sont désactivés à l'aide des commandes de l'arme du soldat, ce dernier peut voir à travers les lunettes sans avoir à les déplacer, ce qui est un problème avec les modèles plus traditionnels.

Les casques IVAS permettent également aux soldats d'accéder à un large éventail d'outils numériques, de la cartographie au suivi des forces amies et ennemies sur le champ de bataille.

L'armée américaine a déclaré qu'elle prévoyait de commencer à mettre en service ses nouvelles lunettes IVAS dans le courant de l'année.

Version originale : Ryan Pickrell/Insider

À lire aussi — L'armée russe s'apprête à lancer sa première unité exclusivement composée de robots d'attaque

Découvrir plus d'articles sur :