Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Voici à quoi serviront les dons pour Notre-Dame s'ils dépassent le montant des travaux

Voici à quoi serviront les dons pour Notre-Dame s'ils dépassent le montant des travaux
© REUTERS/Gonzalo Fuentes

Une semaine après l'incendie de Notre-Dame de Paris, les travaux pour protéger la cathédrale ont débuté. Depuis ce mardi 23 avril, à une cinquantaine de mètres de hauteur, des ouvriers installent une bâche pour protéger le monument de la pluie. Et alors que les dons ont afflué du monde entier et avoisinent aujourd'hui les 800 millions d'euros, une question se pose : combien vont coûter les travaux pour restaurer Notre-Dame ? Selon une première estimation de l'Union nationale des économistes de la construction (UNTEC), réalisée pour BFMTV, les coûts s'élèveraient à environ 600 millions d'euros.

Pour arriver à ce chiffre, l'UNTEC estime qu'il faudra débourser "10 à 20 millions d'euros" pour le parapluie (grande structure bâchée) qui recouvrira l'édifice, "30 à 45 millions d'euros" supplémentaires pour le "remplacement de la charpente et des couvertures" et entre "100 et 400 millions d'euros" pour les maçonneries. À cela, BFMTV indique qu'il faut aussi ajouter 200 millions d'euros pour "la prise en charge des vitraux ou encore la restauration des œuvres". Mais que faire alors si l'argent récolté grâce aux dons dépasse le montant des travaux ?

Invité sur RMC-BFMTV le 18 avril dernier, le ministre de la Culture Franck Riester avait affirmé que "tout ce qui est collecté sera affecté à la restauration et, s'il y a de l'argent en plus, à l'entretien sur le temps long de Notre-Dame de Paris". Autre proposition du côté de la Fondation du Patrimoine : son président Guillaume Poitrinal a assuré, sur la chaîne d'informations en continue, que "si par miracle, et avec beaucoup de réserves, il y avait trop d'argent, on ira proposer aux grands donateurs de participer à des projets qui sont similaires ou semblables". Et de suggérer que les dons supplémentaires pourraient servir à la mise en sécurité de toutes les cathédrales de France.

Business Insider
Découvrir plus d'articles sur :