Publicité

Voici à quoi va ressembler le vol de Jeff Bezos dans l'espace avec Blue Origin

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

Voici à quoi va ressembler le vol de Jeff Bezos dans l'espace avec Blue Origin
Jeff Bezos et des employés de Blue Origin fêtent le premier atterrissage de la capsule New Shepard. © Blue Origin
Publicité

Jeff Bezos prévoit de s'envoler dans l'espace à bord de la fusée New Shepard de Blue Origin dès le 20 juillet, aux côtés de son frère et de deux invités qui n'ont pas encore été nommés. Ce seront les premiers passagers du véhicule spatial. Des photos de la fusée et du vaisseau spatial donnent un aperçu du prochain vol de Jeff Bezos, qui ne ressemblera à aucun autre vol spatial humain.

En 11 minutes seulement, New Shepard transportera le groupe dans l'espace et le ramènera. Contrairement aux astronautes de la NASA, qui doivent porter des combinaisons spatiales et piloter leurs véhicules, les passagers de Blue Origin seront allongés près d'immenses fenêtres et vivront trois minutes en apesanteur.

À lire aussi — Comment l'obsession de Jeff Bezos pour l'espace depuis l'enfance l'a conduit à créer Blue Origin

Jeff Bezos prévoit de s'envoler dans l'espace à bord d'un vaisseau spatial construit par Blue Origin, la société de vols spatiaux qu'il a fondée en 2000.

Jeff Bezos à l'intérieur d'une maquette de New Shepard à Colorado Springs, le 5 avril 2017.  Isaiah J. Downing/Reuters

"Je rêve de voyager dans l'espace depuis que j'ai cinq ans", a déclaré Jeff Bezos dans un post Instagram annonçant ses projets le 7 juin. "Je veux faire ce vol parce que c'est une chose que j'ai voulu faire toute ma vie. C'est une aventure — c'est un grand événement pour moi", a-t-il ajouté dans une vidéo.

Dès le 20 juillet, Jeff Bezos, son frère Mark et deux invités devraient monter dans une capsule au sommet de la fusée New Shepard de la société.

L'intérieur de la capsule New Shepard. Blue Origin

La cabine ronde et pressurisée de la capsule peut accueillir six passagers. Mais Jeff et Mark Bezos ne prévoient d'emmener que deux compagnons dans l'espace, dont le nom n'a pas encore été dévoilé.

L'un de ces passagers a remporté le siège lors d'une vente aux enchères samedi, déboursant 28 millions de dollars (23 millions d'euros environ), qui seront versés à la fondation de Blue Origin, Club for the Future. Après la vente aux enchères, Blue Origin a déclaré qu'elle annoncerait le nom de la quatrième personne dans les semaines à venir.

La fusée à cinq étages a volé avec succès 15 fois, mais jamais avec des personnes à bord.

Une capsule au décollage. Blue Origin

Le prochain vol ferait de Jeff Bezos et de ses compagnons les premiers passagers de la fusée.

À lire aussi — Voici comment Elon Musk, Jeff Bezos et Richard Branson se positionnent sur la conquête spatiale

Si tout se passe comme prévu, New Shepard décollera de la rampe de lancement de Blue Origin dans l'ouest du Texas et transportera Jeff Bezos et ses compagnons dans l'espace.

Dernier décollage "à vide" le 14 avril 2021. Blue Origin

La force de l'ascension et l'attraction de la gravité terrestre — qui sera trois fois plus forte que la normale — cloueront les frères Bezos et leurs invités dans leurs sièges.

Puis, le booster de la fusée se séparera de la capsule des passagers et retombera sur Terre.

Le booster de la fusée New Shepard se détache de la capsule au-dessus de la Terre.  Blue Origin

Jeff Bezos et ses compagnons pourront regarder par le hublot de leur véhicule la chute du booster. Leur capsule continuera à s'élever au-delà de la ligne de Kármán, une frontière imaginaire située à 100 kilomètres au-dessus du niveau de la mer, là où l'espace commence.

La fusée d'appoint plongera dans l'atmosphère, puis allumera ses moteurs pour s'abaisser sur une plate-forme d'atterrissage en béton.

Jeff Bezos inspecte une fusée New Shepard sur l'aire d'atterrissage du Texas après le 15e vol d'essai de la fusée. Blue Origin

Blue Origin prévoit de restaurer les boosters New Shepard afin de les réutiliser pour de futurs vols.

Pendant ce temps, dans l'espace, Jeff Bezos et ses compagnons seront en apesanteur pendant environ trois minutes.

La vue de l'espace lors du 15ème vol de New Shepard, le 14 avril 2021.  Blue Origin

Ils pourront se détacher et dériver dans la cabine spacieuse, contemplant la Terre en dessous d'eux et l'obscurité de l'espace derrière eux. Selon Blue Origin, la capsule est dotée des plus grands hublots de vaisseau spatial du monde.

Les passagers ne seront pas responsables du fonctionnement du vaisseau spatial et ne porteront peut-être même pas de combinaison spatiale. Ils seront simplement libres de profiter de la vue.

Les passagers pourront observer la Terre depuis les larges vitres de la capsule. Blue Origin

Le vol est entièrement automatisé, il n'y a donc pas de pilote. Le site Web de Blue Origin indique que les passagers de New Shepard ne porteront qu'une combinaison, et non une combinaison spatiale pressurisée et un casque. Le New Shepard est conçu pour une expérience touristique, les vues et le confort étant les priorités absolues.

À lire aussi — Elon Musk se moque dans un tweet de Blue Origin, la société de Jeff Bezos

C'est très différent du tout nouveau vaisseau spatial de la NASA pour les astronautes : le Crew Dragon de SpaceX.

Les astronautes de la NASA Bob Behnken et Doug Hurley pratiquent une simulation de lancement et d'amarrage du vaisseau spatial Crew Dragon, le 19 mars 2020.  SpaceX

Crew Dragon, en revanche, est destiné aux astronautes professionnels qui surveillent et contrôlent le vaisseau spatial. Les passagers de Dragon sont assis face à un ensemble d'écrans. La NASA exige que les astronautes portent une combinaison spatiale pendant le lancement et l'atterrissage.

Après trois minutes dans l'espace, Jeff Bezos et les autres passagers devront boucler leur ceinture pour une chute à grande vitesse vers la Terre.

Audrey Powers, employée de Blue Origin, joue le rôle d'un passager pour s'entraîner à monter dans la capsule et à s'y attacher, le 14 avril 2021. Blue Origin

La friction d'une capsule spatiale qui tombe dans l'atmosphère terrestre peut chauffer le matériau plasmique environnant à environ 1 900°C. Le bouclier thermique de la capsule — un panneau de matériau résistant à la chaleur situé au fond — doit donc protéger les passagers à l'intérieur. Malgré tout, le voyage risque d'être mouvementé.

Quelques minutes plus tard, la capsule devrait libérer trois parachutes pour freiner sa chute et se poser en douceur dans le désert du Texas.

La capsule se pose dans le désert de l'ouest du Texas, le 14 avril 2021. Blue Origin

Les passagers pourraient ressentir une secousse importante lorsque les parachutes s'envoleront dans les airs.

Si quelque chose tourne mal pendant l'atterrissage, les sièges de la capsule sont conçus pour absorber une partie de l'impact afin de protéger les passagers.

Un siège de New Shepard. Blue Origin

La capsule possède également une section "pare-chocs" écrasable sur le fond.

Une équipe de récupération attendra les passagers pour les aider à sortir de la capsule.

Le retour sur Terre et la sortie de la capsule. Blue Origin

Le voyage complet ne durera que 11 minutes.

Si le vol réussit, Jeff Bezos pourrait devenir la première personne à se rendre dans l'espace à bord de la fusée de sa propre entreprise.

Jeff Bezos pourra de nouveau déboucher une bouteille de champagne. Blue Origin

Cependant, selon une information publiée la semaine dernière par Douglas Messier, qui tient le blog spatial Parabolic Arc, Richard Branson pourrait tenter de devancer Jeff Bezos en volant vers la ligne Kármán à bord d'un avion spatial Virgin Galactic pendant le week-end du 4 juillet. L'événement n'est pas confirmé, mais l'entreprise ne l'a pas démenti.

Version originale : Morgan McFall-Johnsen/Insider

À lire aussi — On vous raconte la rivalité entre Jeff Bezos et Elon Musk, les deux hommes les plus riches du monde

Découvrir plus d'articles sur :