Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Voici comment gérer au mieux les effets secondaires après une vaccination contre le Covid-19

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte


Un homme prend un selfie après avoir reçu une injection du vaccin Johnson&Johnson dans le Colorado. © Michael Ciaglo/Stringer/Getty Images

Nos systèmes immunitaires étant uniques, les gens réagissent différemment aux vaccins contre le coronavirus. Les effets secondaires que vous pourriez ressentir après avoir reçu une injection peuvent dépendre de facteurs généraux comme l'âge et le sexe, ainsi que de caractéristiques plus individuelles comme les gènes ou les antécédents d'exposition aux infections.

En général, selon les experts médicaux, il est normal de se sentir un peu affaibli jusqu'à 48 heures après l'injection. C'est généralement un signe que le vaccin fait son travail. Les effets secondaires les plus courants sont la douleur au point d'injection, la fatigue et les maux de tête. Les personnes qui reçoivent les vaccins de Pfizer ou de Moderna ont également tendance à se sentir plus fatiguées après leur deuxième dose.

À lire aussi — Vite Ma Dose, Covidliste... Ces sites facilitent l'accès à la vaccination contre le Covid-19

"Cette sensation de malaise, de fatigue et de fièvre est le résultat d'une réponse immunitaire importante de votre corps", explique à Insider le Dr Sharon Nachman, cheffe du service des maladies infectieuses pédiatriques à l'hôpital pour enfants de Stony Brook (New York).

Mais il existe des moyens de remédier aux sensations désagréables, selon les experts.
Voici quelques conseils pour gérer les effets secondaires de vos vaccins.

Évitez si possible les antidouleurs

Les Centres de contrôle et de prévention des maladies (CDC) — l'équivalent américain de la Haute autorité de santé — ne recommandent pas de prendre des analgésiques avant de se faire vacciner. En effet, des médicaments comme le Tylenol, l'Advil ou l'Aleve diminuent votre réponse immunitaire alors que vous comptez sur votre corps pour faire le contraire.

Si vous devez prendre un analgésique après votre injection, Sharon Nachman estime que le Tylenol est le moins susceptible d'interférer avec votre réponse immunitaire.

"Immédiatement après le vaccin, je préférerais que vous ne preniez rien", prévient-elle toutefois. "Le lendemain, cependant, si vous sentez que vous devez prendre quelque chose, je préférerais que vous preniez du Tylenol." Les experts recommandent généralement d'essayer d'abord certaines méthodes naturelles de soulagement de la douleur.

À lire aussi — Quelles sont les destinations préférées des Français où le taux de vaccination est le plus élevé ?

Contre la douleur au bras, privilégiez la glace et le mouvement

Gros plan d'une vaccination contre le coronavirus. Getty/David Greedy

Lorsqu'un vaccin est injecté dans le bras, le flux sanguin augmente et les cellules immunitaires se précipitent sur les lieux. Il peut en résulter une douleur au point d'injection — l'effet secondaire le plus courant des quatre vaccins actuellement autorisés en France.

Les CDC recommandent d'appliquer un gant de toilette propre et frais sur la zone où vous avez reçu votre injection pour atténuer la douleur. Un pain de glace fonctionne également, a écrit sur Twitter le Dr Lipi Roy, médecin spécialiste de médecine interne à New York.

Les experts ont également recommandé de bouger votre bras vacciné pour stimuler le flux sanguin. "En bougeant le bras, cela aide à disperser plus rapidement cette zone locale d'inflammation", a récemment souligné auprès d'Insider le Dr Daniel Summers, pédiatre dans le Maine.

Mais ne massez pas le site vacciné avec votre main, a-t-il précisé — cela pourrait aggraver l'inflammation et la douleur.

Une douche chaude peut aider à réduire la douleur musculaire

Les douleurs musculaires figurent parmi les effets secondaires les plus courants des vaccins. Environ 60 % des participants à l'essai clinique de Moderna, 38 % des participants de Pfizer et un tiers des participants de Johnson & Johnson ont signalé ce symptôme. Certains médecins recommandent des bains de sel d'Epsom pour soulager les douleurs musculaires ou corporelles, mais Sharon Nachman propose un remède encore plus simple.

"Je dis simplement aux gens de prendre une bonne douche chaude", a-t-elle déclaré. "C'est accessible à tous et relativement bon marché, et la plupart des gens se sentent mieux après".

Vérifiez si votre langue présente des signes de déshydratation

Les experts ont suggéré de boire beaucoup avant et après avoir reçu votre injection. Les effets secondaires comme la fièvre et les nausées peuvent vous déshydrater. Ou, si vous êtes déjà déshydraté, cela peut aussi aggraver vos effets secondaires. Selon Sharon Nachman, il existe un moyen facile de savoir si vous devriez boire plus d'eau.

"Si vous tirez la langue dans le miroir et que votre langue est blanche, vous n'êtes pas hydraté", a-t-elle remarqué.

À lire aussi — Le masque n'est plus obligatoire à l'extérieur en Israël, où la majorité de la population est vaccinée

Ne forcez pas sur le sport

Un homme masqué pratique la musculation. Roberto Serra/Iguana Press/Getty Images

Faire de l'exercice après une injection n'est pas nécessairement une mauvaise idée, si vous vous en sentez capable. Les experts suggèrent toutefois de ne pas dépasser votre niveau normal d'activité. Même si vous avez l'habitude de faire beaucoup d'exercice, il est important d'écouter votre corps selon la médecin.

"Si vous avez l'habitude de faire 60 kilomètres à vélo, ce n'est peut-être pas le jour pour le faire", a-t-elle dit. "Si votre corps vous dit 'je ne peux pas sortir du lit', ne vous poussez pas à monter sur le tapis de course et à courir ou à faire un tour de vélo. Allez-y doucement ce jour-là."

Prévoyez de vous absenter du travail après votre deuxième dose

Un récent rapport des CDC a examiné les effets secondaires chez plus de 1,9 million d'Américains ayant reçu les deux doses des vaccins Pfizer ou Moderna. Dans l'ensemble, les effets secondaires étaient plus nombreux et plus graves après la deuxième dose de l'un ou l'autre vaccin.

La seule exception concerne les personnes ayant déjà été infecté par le Covid-19 : une petite étude de l'école de médecine Icahn de l'hôpital Mount Sinai (New York) a révélé que les effets secondaires du vaccin, tels que la fatigue, les maux de tête et les frissons, étaient plus fréquents après la première dose chez les personnes présentant une immunité préexistante au coronavirus que chez celles qui n'avaient jamais été infectées.

Dans tous les cas, selon les experts médicaux, prévoyez de vous absenter du travail si vous vous sentez épuisé. "Prenez un jour d'arrêt maladie, car vous serez moins efficace dans votre travail", a prévenu Sharon Nachman.

À lire aussi — L'application TousAntiCovid permettra de certifier la vaccination et les tests

Appelez un médecin si les effets secondaires persistent après plusieurs jours

Une personne reçoit le vaccin AstraZeneca à Bologne, en Italie, le 19 mars 2021. Michele Lapini/Getty Images

Les CDC recommandent d'appeler un médecin si la rougeur ou la sensibilité au niveau du point d'injection s'aggrave après 24 heures. Sharon Nachman a également vu certains patients développer des éruptions cutanées qui mettaient une semaine ou plus à disparaître. Selon elle, cette réaction est plus fréquente avec le vaccin Moderna qu'avec celui de Pfizer. (Concernant le vaccin de J&J, la médecin n'a pas consulté assez de patients l'ayant reçu pour savoir si les éruptions cutanées sont fréquentes après cette injection).

En général, une éruption cutanée n'est pas un motif d'inquiétude, a-t-elle ajouté, à moins que vous ne fassiez également de la fièvre.

"Nous voyons beaucoup de rougeurs locales. Une sensibilité locale, c'est certain. Nous voyons aussi quelques éruptions cutanées. Mais la combinaison de ces symptômes avec de la fièvre ? Ce serait un élément déclencheur pour que quelqu'un d'autre y jette un coup d'œil", a-t-elle estimé.

Les CDC recommandent également d'appeler un médecin si les effets secondaires ne disparaissent pas au bout de quelques jours. Dans la plupart des cas, cependant, les effets secondaires sont une réponse bienvenue.

"N'oubliez pas que c'est votre système immunitaire qui s'active", a-t-elle souligné. "Vous avez fait un excellent travail sur le plan immunologique. Nous sommes heureux."

Version originale : Aria Bendix/Insider

À lire aussi — Une troisième dose du vaccin Pfizer pourrait être nécessaire selon le PDG du groupe pharmaceutique

Découvrir plus d'articles sur :