Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Voici comment Greta Thunberg, en un an seulement, est devenue le symbole de la lutte contre le réchauffement climatique

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

Voici comment Greta Thunberg, en un an seulement, est devenue le symbole de la lutte contre le réchauffement climatique
© ... ur du Parlement suédois pour sensibiliser la population au changement climatique le 28 août 2018 à Stockholm, en Suède. A droite : protestation populaire lors d'une marche de la grève du climat à San Francisco, Californie, le 20 septembre 2019.

Greta Thunberg, la militante suédoise pour le climat de 16 ans, a été nommée personnalité de l'année 2019 par le magazine Time : "elle a réussi à créer un changement de comportement global, transformant l'angoisse généralisée en un mouvement mondial appelant à un changement urgent." L'ampleur de ce mouvement s'est vue cet automne, lorsque quelque quatre millions de personnes, dans 161 pays, sont descendues dans la rue le 20 septembre 2019 pour la plus grande manifestation pour le climat de l'Histoire.

Après cette mobilisation mondiale, Greta Thunberg a prononcé un discours passionné, pleurant devant les dirigeants du monde entier lors du sommet de l'ONU sur le climat. "C'est inacceptable. Je ne devrais pas être là. Je devrais être à l'école, de l'autre côté de l'océan. Et pourtant, vous vous tournez vers moi pour espérer ? Comment osez-vous ! Vous avez volé mes rêves et mon enfance avec vos paroles creuses."

En 2018, Greta Thunberg a lancé le mouvement "Fridays For Future" — ou grève étudiante pour le climat —, encourageant les élèves à quitter leur établissement scolaire pour exiger de leur gouvernement des mesures contre le changement climatique. En novembre de la même année, elle a déclenché deux semaines de manifestations devant le Parlement suédois, exigeant du gouvernement qu'il réduise ses émissions de 15% par an.

La jeune Suédoise est toujours en grève tous les vendredis. Elle a rencontré d'innombrables dirigeants à travers le monde dans sa quête de sensibilisation et d'action pour faire face au changement climatique. Voici comment Greta Thunberg est devenu le visage d'un nouveau mouvement :

'Elle a fait appel à la morale de ceux qui sont prêts à agir, et provoqué la honte de ceux qui ne le sont pas', écrit le magazine Time.

TIME

Après la publication du magazine Time, Greta Thunberg a tweeté : "Wow, c'est incroyable ! Je partage ce grand honneur avec tous les membres du mouvement #FridaysForFuture et les militants écologistes du monde entier." Les autres candidats à cette distinction annuelle étaient Nancy Pelosi, présidente de la Chambre des représentants américaine, le président américain Donald Trump, le lanceur d'alerte qui a révélé les échange entre le président américain et l'Ukraine, et les manifestants de Hong Kong.

Depuis l'âge de 8 ans, Greta Thunberg est préoccupée par le changement climatique et l'absence d'actions pour l'enrayer. Elle a dit ne pas comprendre l'inaction des adultes.

Anders Hellberg

À l'âge de 11 ans, l'apparente impossibilité de sauver la planète a plongé Greta Thunberg dans la déprime. En mai 2018, elle a remporté un concours de rédaction sur le changement climatique, pour le journal suédois Svenska Dagbladet. C'est la genèse de sa carrière de militante. Trois mois plus tard, elle entamait la grève des étudiants pour le climat, puis, encore trois mois après, elle lançait sa première manifestation.

Greta Thunberg attribue en partie à son syndrome d'Asperger sa nature de militante féroce.

Paul Zinken/dpa via AP

Dans une interview accordée à Nick Robinson, journaliste à la BBC, Greta Thunberg a déclaré que sa différence était "un don". Si elle n'avait pas le syndrome d'Asperger, a-t-elle expliqué, elle ne serait pas aussi passionnément engagée pour le climat. Elle a aussi déclaré, sur Twitter, considérer le syndrome d'Asperger comme une "super pouvoir".

En décembre 2018, Greta Thunberg prenait la parole à la conférence des Nations Unies sur le changement climatique, à Katowice, en Pologne.

Janek Skarzynski/Getty Images

"C'est la plus grande crise à laquelle l'humanité ait été confrontée ", a-t-elle déclaré au Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, avant le début de la conférence. "Nous devons nous en rendre compte et agir au plus vite possible pour endiguer nos émissions polluantes, et sauver ainsi ce que nous pouvons encore sauver."

Le vendredi 15 mars 2019, Thunberg amenait plus d'un million d'étudiants, à travers le monde, à protester contre l'inaction face au changement climatique.

Matt Dunham/AP

Dans plus de 123 pays, des jeunes ont séché les cours pour exiger des politiques climatiques plus fermes et la réduction des émissions de gaz à effet de serre.

En ce jour de manifestation mondiale, Greta Thunberg prenait la parole à Stockholm (Suède) : 'nous sommes nés sur cette planète, nous n'en avons pas d'autre. Nous allons devoir vivre avec cette crise toute notre vie'.

Jonathan Nackstrand/Getty Images

"Nous n'accepterons pas la situation. Nous sommes en grève car nous voulons un avenir, et nous continuerons", a ajouté Greta Thunberg, selon Reuters.

Thunberg a été nominée pour le prix Nobel de la paix, en mars.

Reuters

"Elle a lancé un mouvement de masse que je considère comme une contribution majeure à la paix", a déclaré le député norvégien Freddy André Øvstegård au Guardian. "Nous avons proposé Greta Thunberg car, si nous ne faisons rien pour endiguer le changement climatique, s’ensuivront des guerres et des réfugiés climatiques." Le prix a finalement été décerné au Premier ministre éthiopien Abiy Ahmed, qui a œuvré pour la paix entre son pays et l'Érythrée.

En avril 2019, Greta Thunberg s'est entretenue avec le pape François, au Vatican.

Vatican Media/Reuters

Le Pape a fermement soutenu les manifestations pour le climat. "Je vous remercie de vous être engagé pour le climat et d'avoir dit la vérité. C'est très important", a dit Greta Thunberg. "Que Dieu vous bénisse. Continuez votre travail, continuez !", lui a répondu le Pape.

Une semaine plus tard, Greta Thunberg s'exprimait devant le Parlement britannique : 'Je vous assure que nous retournerons à l'école dès que vous commencerez à écouter la science, et que vous nous donnerez un avenir.'

Leon Neal/Getty Images

La jeune militante a également rencontré, à de nombreuses reprises, des responsables de l'ONU, et s'est rendue à l'Assemblée nationale.

L'avion ayant une forte empreinte carbone, Greta Thunberg refuse de le prendre. En Europe, elle voyage en train. En septembre, pour se rendre au sommet de l'ONU sur le climat à New York, elle a relevé un nouveau défi.

Ricardo Pinto

Un aller-retour New York-Californie émet environ autant que 20% des gaz à effet de serre émis par votre voiture en un an (en moyenne).

Greta Thunberg a donc fait appel à Boris Herrmann, capitaine de la goélette 'Malizia II'. Ce navire, qui fonctionne à l'énergie solaire et aux turbines sous-marines (en plus du vent, bien sûr), n'émet donc pas de CO2.

Malizia II media

Elle a effectué cette traversée de l'Atlantique, d'une durée de 13 jours, avec son père Svante, les marins Boris Herrmann et Pierre Casiraghi, et le cinéaste Nathan Grossman.

Aux Etats-Unis, elle s'est entretenue avec Barack Obama.

Screenshot/Obama Foundation

La rencontre a eu lieu au siège de la "Fondation Obama", le 17 septembre 2019. "Mon conseil aux jeunes qui veulent avoir un impact sur le monde est d'être créatifs ", a déclaré Greta Thunberg, dans une vidéo de la rencontre partagée par la "Fondation Obama". "Il y a tellement de choses que vous pouvez faire. Ne vous sous-estimez pas." Après leur rencontre, Barack Obama a tweeté : "A 16 ans, Greta Thunberg est déjà l'un des plus grands défenseurs de notre planète ".

Elle a également pu discuter des politiques climatiques avec les législateurs américains. Au lieu d'un discours préparé, elle a présenté un rapport de l'ONU sur le climat.

Greta Thunberg prend la parole devant la Commission des affaires étrangères et la Commission parlementaire sur la crise climatique de la Chambre des représentants, à Washington, DC, le 18 septembre 2019.  Alastair Pike/Getty Images

L'intervention de la jeune Suédoise a duré moins d'une minute : "Je ne veux pas que vous m'écoutiez, je veux que vous écoutiez les scientifiques."

Le 20 septembre, Greta Thunberg amenait quatre millions de personnes, répartis dans 161 pays, à manifester pour le climat.

REUTERS/Shannon Stapleton

Nombre d'adultes ont rejoint les rangs des jeunes manifestants, dans la plupart des grandes villes du monde. C'est la plus grande manifestation pour le climat de l'Histoire. "Nous avons montré que nous sommes unis et que nous, les jeunes, sommes inarrêtables", a déclaré Greta Thunberg le lendemain.

Le 23 septembre, à l'ONU, elle prononçait un discours enflammé : 'depuis plus de 30 ans, la science est claire comme de l'eau de roche. Comment osez-vous détourner le regard et déclarer que vous en faites assez, alors qu'à ce jour, rien n'a été mis en œuvre !'

Lucas Jackson/Reuters

Le Secrétaire général de l'ONU, António Guterres, a exhorté les pays membres à présenter des plans concrets pour atteindre les objectifs de réduction des émissions en 2020, date fixée dans l'accord de Paris sur le climat. Les chefs d'Etat ont également été encouragés à viser la neutralité carbone pour 2050. António Guterres a aussi demandé aux Etats l'arrêt de l'utilisation du charbon comme énergie après 2020.

Les larmes aux yeux, Greta Thunberg accusait les dirigeants mondiaux : 'Vous avez volé mes rêves et mon enfance avec vos paroles creuses.'

Carlo Allegri/Reuters.

"Vous vous tournez vers moi pour incarner l'espoir. Comment osez-vous !", a-t-elle ajouté.

Après son discours, elle a rejoint 15 autres jeunes, du monde entier, pour déposer une plainte contre cinq pays qui, par leur inaction face au réchauffement climatique, violeraient la Convention de l'ONU sur les droits de l'enfant.

Radhika Chalasani/UNICEF

La plainte a été déposée contre l'Argentine, le Brésil, la France, l'Allemagne et la Turquie. Depuis 2014, les mineurs ont la possibilité de porter plainte devant le Comité des droits de l'enfant de l'ONU.

Greta Thunberg a passé les deux mois suivants à voyager à travers les États-Unis et le Canada, rencontrant des écologistes et militants pour le climat.

Reuters

Thunberg avait initialement prévu de se rendre à Santiago, la capitale du Chili, en train et en bus, pour assister à la COP25 en décembre. Mais l'événement a été relocalisé, à la dernière minute, à Madrid (Espagne).

Elle est revenue en Europe sur le catamaran d'un couple australien, accompagné de leur fils de 11 mois et d'un marin professionnel, pour assister à la COP25.

Greta Thunberg pose sur "La Vagabonde", un catamaran de 15 mètres, avec ses compagnons de traversée transatlantique, le 12 novembre 2019. Twitter @GretaThunberg/Social Media via REUTERS

"La Vagabonde" est arrivé à Lisbonne (Portugal) le 3 décembre. La jeune militante s'est rendue à Madrid, le 6 décembre, juste à temps pour participer à la COP25.

Le 11 décembre, à Madrid, Greta Thunberg s'adressait aux climatologues : 'Je vous dis qu'il y a de l'espoir. Mais il ne vient pas des gouvernements ou des entreprises. Il vient du peuple'.

Paul White/AP

"Nous n'avons pas à attendre. Nous pouvons commencer le changement tout de suite. Nous, le peuple", a-t-elle ajouté.

Version originale : Aylin Woodward/ Business Insider

Découvrir plus d'articles sur :