Publicité

Voici comment la chute des cryptomonnaies a impacté les investisseurs, les traders et les mineurs

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

Voici comment la chute des cryptomonnaies a impacté les investisseurs, les traders et les mineurs
Le prix du bitcoin s'est effondré en un mois et se négocie aujourd'hui en dessous des 40 000 dollars, en partie à cause des annonces de Tesla. © Pixabay
Publicité

Le 11 avril 2021, le prix du bitcoin atteignait 63 729,50 $, alors que l'engouement autour du marché des cryptomonnaies s'intensifie. Coinbase, l'une des plus grandes plateformes de cryptomonnaies, devait entrer en Bourse trois jours plus tard, et Tesla avait déclaré qu'elle commencerait à accepter le bitcoin comme mode de paiement pour ses véhicules.

Un mois et demi plus tard, le bitcoin se négocie en dessous de 40 000 dollars, Tesla n'accepte plus les bitcoins et l'action Coinbase est en baisse d'environ 30 % par rapport à ses sommets historiques. Pour les nouveaux venus dans le monde de la cryptomonnaie, cette volatilité peut être inquiétante, mais pour les anciens, c'est un peu la routine. En fait, le bitcoin a connu six baisses de plus de 30 % rien qu'en 2017, malgré une hausse du prix de plus de 1000 % cette année-là.

À lire aussi — Pourquoi et comment investir son argent dans le bitcoin et les cryptomonnaies

Pourtant, compte tenu de l'augmentation rapide du nombre de nouveaux détenteurs de cryptomonnaies et d'un intérêt institutionnel croissant, cette volatilité peut poser problème. Des mineurs aux entreprises de DeFi (finance décentralisée, ndlt), toute la communauté des cryptomonnaies a été confrontée à de nouvelles fluctuations de prix. Voici un aperçu de ce qu'ils ont fait en conséquence selon des experts.

Traders et investisseurs

Certains traders à court terme et investisseurs à long terme ont été fortement touchés par la récente fluctuation du cours du bitcoin. Mais pour d'autres, tout s'est déroulé comme d'habitude. La majorité des dommages causés par la chute des prix des cryptomonnaies ont été ressentis par les nouveaux arrivants qui cherchaient à faire de l'argent rapidement en négociant, mais qui ont fini par vendre des bitcoins à perte.

Selon les données de Glassnode, "il ne fait aucun doute qu'une grande partie des dépenses récentes provenait des traders à court terme, ceux qui possèdent des cryptomonnaies achetées au cours des 6 derniers mois." Insider s'est entretenu avec Todd Jones, le directeur des investissements de la société de gestion de patrimoine Gratus Capital, pour confirmer les conclusions de Glassnode.

Ce dernier a ajouté qu'aucun de ses clients à long terme n'avait vendu sa cryptomonnaie et a noté qu'une grande partie de la vente du prix du bitcoin était le résultat du "déblocage de l'effet de levier" des traders. Selon la newsletter du 19 mai de Daily Gwei (un média américain consacré à ethereum), les traders sur la blockchain se sont empressés de sortir de leurs positions à effet de levier lorsque les cryptomonnaies ont été confrontées à leur plus récent accès de volatilité.

Les frais de gas d'Ethereum (les frais nécessaires pour mener à bien une transaction sur l'Ethereum) ont bondi à des niveaux record, ce qui a entraîné des "guerres de gas entre liquidateurs et arbitragistes", selon l'institut de recherche sur les cryptomonnaies Delphi Digital. "Le prix chutait si vite que les gens étaient prêts à payer n'importe quoi pour que leur transaction soit incluse dans le prochain bloc Ethereum", a spéculé Anthony Sassano, développeur d'ethereum, selon Coin Telegraph.

Les traders de bitcoin utilisant un effet de levier allant jusqu'à 100 contre 1 se sont également précipités pour vendre, accentuant la volatilité de l'actif. Ce débouclage de l'effet de levier a contribué au malheur des cryptomonnaies. Cependant, pour les détenteurs à long terme d'éther et de bitcoin, la chute des prix et l'augmentation des frais de gas n'étaient pas pertinentes.

En fait, le dernier accès de volatilité a fait beaucoup plus de mal aux traders qu'aux investisseurs à long terme, qui croient toujours que leurs avoirs vont s'apprécier à l'avenir.

À lire aussi — Il est désormais possible d'investir dans le bitcoin et l'ethereum à la Bourse de Paris

"La récente volatilité des prix ne devrait pas avoir beaucoup d'impact sur un détenteur de bitcoins à long terme. Cela fait partie du jeu. Tout actif qui peut augmenter de 800 % en un an a également le potentiel de s'effondrer de 90 %. La volatilité des prix va de pair avec les actifs spéculatifs", a déclaré Todd Jones de Gratus Capital.

Selon Todd Jones, c'est le bon moment pour ajouter des cryptomonnaies dans un portefeuille diversifié.

Mineurs

L'extraction de cryptomonnaies, et en particulier de bitcoins, est devenue une activité qui pèse plusieurs milliards de dollars. Des mineurs cotés en bourse tels que Riot Blockchain, Marathon Digital Holdings et Hive Blockchain ont étendu leurs opérations dans le contexte d'une course fulgurante pour l'espace cryptographique.

Cependant, comme pour toutes les opérations minières, la valeur du produit final est un élément essentiel pour garantir la rentabilité. Insider s'est entretenu avec Phil McPherson, vice-président des marchés de capitaux de Riot Blockchain, afin de comprendre comment les fluctuations des prix des cryptomonnaies peuvent affecter les mineurs.

Selon lui, lorsque le prix du bitcoin chute, les mineurs peuvent être contraints de vendre des cryptomonnaies afin de poursuivre leurs activités. La clé est le coût d'extraction par pièce, qui varie fortement en fonction de l'entreprise. "Les petits mineurs dont les coûts fixes et les coûts des marchandises sont plus élevés seront probablement plus touchés", explique Phil McPherson.

Le vice-président a ajouté que sa société se trouve dans une "position unique" en raison de son bilan solide. Riot Blockchain a conclu le premier trimestre avec 241 millions de dollars (197,2 millions d'euros) de liquidités et un coût moyen par pièce minée d'environ 15 000 dollars (12 277 euros), ce qui lui permet de conserver tous les bitcoins qu'elle extrait et de poursuivre ses activités même dans un marché en baisse pour l'actif numérique.

"Chaque jour, nous extrayons six ou sept bitcoins par jour, parfois plus, parfois moins, mais nous ne vendons pas ces bitcoins, nous les empilons", détaille Phil McPherson. "Grâce au fait que nous soyons haussiers à long terme, la volatilité des prix n'a pas affecté notre activité d'un point de vue financier parce que nous ne vendons pas sur ce marché"

Ce dernier ajoute que lorsque le prix du bitcoin baisse, le taux de hachage global (la difficulté à miner la monnaie) baisse également, ce qui est en fait un avantage pour les mineurs qui peuvent rester en activité.

"De notre point de vue, la volatilité a, d'une certaine manière, été bénéfique pour les leaders du marché comme nous", poursuit Phil McPherson.

À lire aussi — Elon Musk a rencontré des mineurs de bitcoins pour tenter de rendre la cryptomonnaie plus écologique

DeFi

La finance décentralisée, ou DeFi, est un système qui permet aux utilisateurs d'accéder à des produits financiers sur un réseau blockchain public et décentralisé. La plupart des sociétés DeFi utilisent la blockchain ethereum pour mener leurs opérations, et la valeur totale bloquée sur le réseau DeFi dépasse désormais 62 milliards de dollars, selon les données de Defipulse.com.

Les applications DeFi comprennent les stablecoins, les plateformes de prêt, les marchés de prédiction, et bien plus encore, tandis que l'industrie permet aux traders de profiter de tactiques comme le yield farming ou le liquidity mining, des stratégies pour optimiser les rendements générés par les cryptomonnaies.

Jeff Dorman, directeur des investissements de la société de gestion d'actifs numériques Arca, a déclaré à Insider que la récente volatilité des cryptomonnaies était un "véritable test de résistance" pour l'espace DeFi.

Selon lui, les entreprises DeFi ont passé ce dernier test sans problème, mais dans le passé, ce n'était pas toujours le cas. Jeff Dorman a souligné les différences du système DeFi dans les récentes fluctuations de prix par rapport aux périodes volatiles du passé.

Le DSI a donné l'exemple de MakerDao, une plateforme populaire de prêt et d'emprunt DeFi, qui s'est "fondamentalement effondrée" en mars de l'année dernière lorsque le marché des cryptomonnaies a connu une chute brutale des prix et a été forcé de prendre 4,5 millions de dollars (3,6 millions d'euros) en pertes à cause de cet événement.

"Il y avait des problèmes d'alimentation des prix en ce qui concerne leur connectivité API, et par conséquent, les emprunteurs étaient liquidés alors qu'ils n'auraient pas dû l'être en raison d'un problème de prix. MakerDao a dû socialiser ces pertes, lever de nouveaux fonds et rembourser toutes les victimes au fil du temps", explique Jeff Dorman. Mais cette fois-ci, c'est très différent, selon lui.

"Cette fois-ci, c'était exactement le contraire. Je ne peux pas vous donner d'exemple car rien ne s'est produit. Chaque p a fonctionné, chaque Bourse décentralisée a fonctionné, chaque plateforme décentralisée de prêt et d'emprunt a fonctionné, chaque compagnie d'assurance décentralisée a fonctionné. C'était incroyable à voir", assure Jeff Dorman.

Le DSI a souligné que les entités centralisées dans le monde de la crypto-monnaie comme Coinbase et Binance "avaient toutes des problèmes" avec la volatilité des prix cette fois-ci. Les entreprises de DeFi, en revanche, ont été en mesure de naviguer dans les fluctuations de prix sans problème.

Selon les données de Debank, les liquidations de DeFi ont été multipliées par 14 pendant le vaste mouvement de vente de crypto-monnaies, les traders de cet espace cherchant à se protéger des pertes. Cependant, en fin de compte, la communauté de cryptos a été en mesure de faire face aux récentes baisses de prix et à la volatilité de manière assez impressionnante.

Certains traders, en particulier ceux qui utilisent un effet de levier excessif, ont été blessés, mais dans l'ensemble, l'industrie a continué à fonctionner dans ce qui sera probablement considéré comme un signe positif pour l'avenir du secteur.

Version originale : Will Daniel/Insider

À lire aussi — Les détenteurs de bitcoins ont subi une perte nette historique de plus de 2,5 Mds$ la semaine dernière

Découvrir plus d'articles sur :