Publicité

Voici comment la famille Dassault gagne et dépense sa fortune

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

Serge Dassault et ses quatre enfants — de gauche à droite Marie-Hélène, Thierry, Laurent et Olivier — réunis pour la remise de la Légion d'honneur à Laurent Dassault, le 30 septembre 2003. Les héritiers ne sont plus que trois après la mort accidentelle d'Olivier Dassault dans un crash d'hélicoptère, en mars 2021. © Serge Benhamou/Gamma-Rapho via Getty Images
Publicité

Fondé en 1929 par Marcel Bloch, qui a changé son nom après son retour de déportation, Dassault Aviation s'est inscrit au cœur du développement de l'industrie de défense française à partir de la seconde moitié du siècle dernier. Grâce à des modèles emblématiques — Mirage III durant les années 1960, puis Mirage 2000 à partir de la fin des années 1970 — l'avionneur a pu se faire un nom à l'export, en développant dans le même temps sa gamme de jets privés Falcon.

Serge Dassault, qui prend les rênes du groupe après le décès de son père en 1986, va poursuivre la croissance du groupe en menant à bien le développement du Rafale. L'héritier entame également la diversification du groupe avec la création de la filiale Dassault Systèmes, spécialisée dans l'édition de logiciels de conception 3D. Il devient également patron de presse, en 2004, avec le rachat du groupe Figaro.

À lire aussi — Rihanna est officiellement milliardaire, voici comment elle a construit sa fortune

Également engagé en politique, Serge Dassault a occupé les fauteuils de maire de Corbeil-Essonnes de 1995 à 2009 et de sénateur de 2004 à 2017. Le parcours du capitaine d'industrie reste cependant entaché par les affaires judiciaires : condamné pour corruption dans les années 1990, il sera aussi accusé de blanchiment d'argent et d'achats de voix dans sa commune de Corbeil-Essonnes — mais les poursuites à son encontre prendront fin avec sa mort, en 2018.

Depuis la mort accidentelle d'Olivier Dassault dans un accident d'hélicoptère en mars 2021, l'empire est aujourd'hui partagé entre les trois enfants restants de l'ancien sénateur : Marie-Hélène, Laurent et Thierry. La holding reste à ce jour dirigée par Charles Edelstenne, 83 ans.

Voici comment la famille Dassault gagne et dépense son argent :

La fortune combinée de Laurent, Marie-Hélène et Thierry Dassault atteint 26,6 Mds€ selon Challenges. Elle a plus que triplé en dix ans.

Fondé en 1929 par Marcel Dassault, le groupe industriel qui porte son nom s'est diversifié bien au-delà de l'aéronautique au fil du temps. SDASM Archives/Wikimedia Commons

Le patrimoine cumulé des trois héritiers fait de la famille Dassault la sixième fortune de France ; et la 361e fortune mondiale en 2020, selon Forbes. Le capital de la famille a connu une hausse substantielle en l'espace de quelques années, passant de 4,7 à 26,6 milliards d'euros entre 2009 et 2021.

Le groupe repose essentiellement sur ses activités aéronautiques civiles et militaires ainsi que sur l'édition de logiciels de conception 3D.

Après des années de tâtonnement, le Rafale se vend aujourd'hui bien à l'international. Wikimedia Commons

Le groupe possède 62 % de Dassault Aviation, qui est à ce jour le dernier groupe d'aviation encore détenu par la famille de son fondateur. Porté par les ventes de Rafale mais également par celles de son jet privé Falcon, la filiale cotée en Bourse a réalisé un chiffre d'affaires de 5,4 milliards d'euros en 2020.

Dassault Systèmes, la branche spécialisée dans les logiciels de conception 3D, a de son côté enregistré 4,5 milliards d'euros de chiffre d'affaires l'année passée. La famille en est actionnaire à 45 %.

L'avionneur possède également 24,6 % de Thales ainsi que des parts chez BioMérieux, Veolia ou encore Rubis.

À lire aussi — Voici comment Britney Spears gagne et dépense sa fortune

En 2004, Serge Dassault acquiert le groupe de presse du Figaro pour 1,2 Md€.

Le siège du quotidien situé boulevard Haussmann, dans le 9e arrondissement de la capitale.  Google Maps

Le quotidien classé à droite reste l'un des plus lus du pays, avec une diffusion estimée à plus de 349 000 exemplaires par jour, selon l'Alliance pour les chiffres de la presse et des médias (ACPM). Le groupe de presse, qui rassemble également les titres Figaro Magazine et Madame Figaro, emploie 2 000 personnes et a réalisé un chiffre d'affaires de 430 millions d'euros en 2020.

La famille Dassault est présente dans le marché de l'art à travers la maison de vente aux enchères Artcurial, dont elle figure parmi principaux actionnaires.

Le siège d'Artcurial, sur le rond-point des Champs-Élysées. Wikimedia Commons

Fondée en 2002, Artcurial s'est hissée parmi les principales maisons de vente aux enchères en France, avec Christie's et Sotheby's. Le groupe qu'elle forme avec l'agence immobilière de luxe John Taylor, acquise en 2017, a réalisé 1,5 milliard d'euros de chiffre d'affaires en 2020.

La viticulture participe également à la fortune des Dassault. Le groupe, à travers Dassault Wine Estates, possède plusieurs domaines dans le bordelais ainsi qu'à l'étranger.

Flickr

En 1955, Marcel Dassault rachète le Château Couperie dans le vignoble de Saint-Émilion, en Gironde. Rebaptisé Château Dassault, le vin accède au rang de grand cru classé en 1969. Par la suite, Serge Dassault élargit l'activité viticole du groupe, en rachetant notamment des domaines voisins — la Fleur Saint-Émilion, Faurie de Souchard, Château Trimoulet — et en prenant des participations dans les châteaux L'Évangile et Cheval Blanc.

Laurent Dassault, devenu président de Château Dassault en 1994, exploite aussi un vignoble argentin de 250 hectares en association avec Benjamin de Rothschild. D'après le groupe, sa filière viticole génère 1,7 million d'euros de chiffre d'affaires annuel.

À lire aussi — Voici comment Kanye West gagne et dépense son argent

Le groupe s'investit aussi dans la gestion de patrimoine immobilier de luxe.

La filiale possède notamment près de 4 000 mètres carrés au 127 avenue des Champs-Élysées. Google Maps

La filiale Immobilière Dassault s'est axée sur la gestion d'actifs immobiliers de luxe, principalement à Paris et en Île-de-France. Elle possède notamment plusieurs bureaux et commerces sur les Champs-Élysées, rue de la Paix ou encore dans le quartier du Parc Monceau pour un total de près de 40 000 mètres carrés exploités. En 2020, la société a dégagé 20,1 millions d'euros de revenus locatifs.

La multinationale occupe toujours le vaste hôtel Le Hon — devenu hôtel Marcel-Dassault — sur le rond-point des Champs-Élysées.

Google Maps

Achetée par Marcel Dassault en 1952 contre 300 millions de francs, la bâtisse occupait alors un terrain de 3 000 mètres carrés. L'industriel a agrandi la propriété en rachetant l'hôtel de Morny voisin puis une brasserie attenante en 1975. Marcel Dassault pouvait ainsi profiter d'un salon style Louis XVI de 400 mètres carrés, trois étages de bureaux ainsi que d'une salle de cinéma de plus de 80 places en sous-sol. La propriété abrite également un parking pouvant abriter une soixantaine de véhicules.

Le siège du groupe industriel est encore situé dans cette vaste propriété, aussi occupée par Artcurial depuis 2002.

À lire aussi — Comment Jared Isaacman, le touriste spatial de SpaceX, a construit sa fortune

La famille Dassault possède également une résidence secondaire, la Villa du Golf, sur un terrain de plus de 300 hectares dans les Yvelines.

La Villa du Golf, dans les Yvelines. Google Maps

Construite en 1966 par Marcel Dassault, la Villa du Golf se veut une réplique miniature du Petit Trianon du Château de Versailles. Installée sur un domaine boisé dans la commune de Coignières, elle mesure 65 mètres de long sur 25 de large. La propriété est aussi dotée d'un golf, d'un cours de tennis et d'une piscine.

La propriété a été mise en vente par la famille après le décès de Serge Dassault.

Olivier Dassault possédait également un manoir en Sologne, ainsi que des terres où il pratiquait la chasse.

Le Manoir des Petits Choux, à Salbris. Google Maps

Avant son décès en mars 2021, le fils de Serge Dassault venait régulièrement séjourner dans sa propriété de Salbris (Loir-et-Cher). Au fil du temps, il avait racheté de nombreuses terres autour de son manoir pour s'adonner à l'un de ses passions : la chasse. C'est d'ailleurs l'ancien député de l'Oise qui avait fondé, en 2000, le magazine Jours de chasse.

Le groupe industriel fait en outre du mécénat au profit de la recherche médicale, l'éducation ou la culture.

Serge Dassault photographié aux côtés de sa fille, Marie-Hélène, en 2000. Patrick Durand/Sygma via Getty Images

Marie Hélène Habert-Dassault est chargée des opérations de mécénat au sein du groupe familial. Elle soutient notamment la recherche sur les maladies psychiatriques, le cancer ou le don d'organe ainsi que des associations éducatives. Enfin, le groupe a annoncé en juin dernier qu'il consacrerait 50 millions d'euros sur dix ans au profit du patrimoine français.

À lire aussi — Voici comment Paul Pogba gagne et dépense sa fortune

Découvrir plus d'articles sur :