Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Le rassemblement raciste de Charlottesville continue d’ébranler la tech — Facebook, Reddit et Microsoft rallient la fronde ouverte par Airbnb

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

Le rassemblement raciste de Charlottesville continue d’ébranler la tech — Facebook, Reddit et Microsoft rallient la fronde ouverte par Airbnb
© REUTERS/Joshua Roberts

Des néonazis et suprémacistes américains ont manifesté dans les rues de Charlottesville (Virginie) samedi 12 août 2017. Ces démonstrations racistes se sont terminées dans la violence extrême, alors qu'un homme a foncé en voiture dans une foule de protestataires anti-racistes, faisant un mort et plusieurs dizaines de blessés.

Plusieurs entreprises de la Silicon Valley ont réagi vivement contre ces suprémacistes blancs.

Airbnb supprime plusieurs comptes de néonazis

YouTube/Fortune

Plusieurs jours avant ce rassemblement d'extrême-droite, quelques participants néonazis ont annoncé sur Twitter qu'Airbnb aurait annulé certaines de leurs réservations.

Airbnb a confirmé avoir supprimé certains comptes de personnes qui prévoyaient d'assister à l'événement "Unite the Right Free Speech Rally" qui visait, selon sa description reprise par le New York Times, à "pousser les blancs à s'organiser pour défendre leurs intérêts".

Airbnb a justifié que ses conditions d'utilisation demandent que chaque utilisateur s'engage à "accepter toutes les personnes, qu'importe leur race, religion, origines, ethnie, handicap, sexe, identité de genre, orientation sexuelle, ou âge."

Le fournisseur de nom de domaine GoDaddy demande à un site suprémaciste d'aller voir ailleurs

Le site suprémaciste The Daily Stormer a publié un "article" dans lequel ils insultent la femme de 32 ans qui aurait été tuée par le conducteur qui a foncé dans la foule à Charlottesville. Mentionné sur Twitter par la fondatrice de l'association féministe The New Agenda, le fournisseur de nom de domaine GoDaddy a immédiatement réagi:

"Nous avons informé le Daily Stormer qu'ils avaient 24 heures pour trouver un autre fournisseur de nom de domaine, car ils ont violé nos conditions d'utilisation", ont-ils répondu.

Peu après, le site a cherché à s'héberger chez Google, qui a également supprimé son inscription. Le site n'était toujours pas en ligne, à la date 16 août.

Une entreprise tech refuse de prendre position contre les néo-nazis

Reuters

Cloudflare est un réseau de distribution de contenu, qui aide les sites à se prémunir des attaques par dénis de service (DDoS). Contactée par nos collègues de Business Insider US, la startup américaine a annoncé qu'elle ne comptait pas rompre ses liens avec le site Daily Stormer ainsi qu'un autre site AltRight.com.

Ils affirment trouver les contenus qui s'y trouvent "répugnants" mais que "supprimer les comptes ne permettrait pas de supprimer les contenus en ligne".

Certains patrons de la tech réagissent personnellement

Le patron de Twitter, Jack Dorsey, a retweeté un message de Joe Biden qui affirmait "il n'y a qu'un côté à choisir", après que Donald Trump a refusé de prendre publiquement parti contre les néonazis qui ont manifesté.

Tim Cook, le DG d'Apple, a quant à lui parlé de "violence et racisme" qui n'ont "rien à faire aux Etats-Unis".

Microsoft envoie un mail collectif à tous ses employés et qualifie les actes d'"horribles"

REUTERS/Ruben Sprich

Qualifiant à la fois le mémo interne chez Google et les manifestations et tuerie de Charlottesville d"horrible", le DG de Microsoft Satya Nadella a écrit à ses employés dans un mail commun :

"Ce que j'ai lu et vu a eu un profond impact sur moi et je suis sûr que sur vous aussi (...) Il n'y a pas de place dans notre société pour les discriminations, l'intolérance et les violences insensées comme on a pu en voir ce week-end en Virginie, provoquées par des nationalistes blancs", a-t-il écrit.

La plateforme de chat Discord supprime des comptes de suprémacistes

Discord est une appli qui permet de chater en groupe, très populaire dans le milieu des gamers. Elle est aussi utilisée par certains mouvements pour s'organiser, comme la France Insoumise lors de la campagne présidentielle française, ou certains internautes du forum 18-25 de jeuxvideo.com.

Certains suprémacistes membres du mouvement d'extrême droite dit "alt-right" s'organisaient et discutaient sur Discord. L'appli a publié un communiqué sur Twitter le 14 août 2017 affirmant avoir "supprimer le serveur altright.com ainsi qu'un certain nombre de comptes associés aux événements de Charlottesville." Et de conclure : "Nous continuerons d'agir contre le mouvement suprémaciste blanc, l'idéologie nazie et toute forme de haine."

Facebook et Reddit emboitent le pas

Capture d'écran Reddit, le 16 août 2017.

"Cette communauté a été bannie", peut-on lire sur la rubrique de Reddit appelée "Physical Removal", que le réseau social américain a supprimé, mardi 15 août 2017. Le groupe était déjà connu pour ses idéologies ségrégationnistes et racistes, mais les messages se sont multipliés après les événements de Charlottesville, rapporte CNET.

Le site américain dévoile aussi que Facebook a supprimé une demi-douzaine de pages en lien avec les suprémacistes blancs comme "White Nationalists United" ou "Awakening Red Pill". Ils ont également supprimé le groupe "Unite the Right" et tous les liens qui partagent l'article du Daily Stormer.

Une première version de cet article a été publiée le 14 août 2017.

Découvrir plus d'articles sur :