Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Voici comment observer la pluie d'étoiles filantes des Perséides cette nuit


Pour observer les Perséides, l'idéal est de se positionner à la campagne, entre 3 et 4 heures du matin, dans la nuit du 11 au 12 août. © Fernando Rodrigues/Unsplash

Cette semaine, la Terre traverse la poussière disséminée dans le sillage de la comète Swift-Tuttle. Ce phénomène a un autre nom, plus parlant : comme chaque année, nous assistons à la pluie d'étoiles filantes des Perséides. Il est possible d'apercevoir ces météores se désintégrer au contact de notre atmosphère depuis lundi et jusqu'au 24 août, mais le pic aura lieu le mercredi 12 août au matin, et sera visible avant l'aube ou dans la soirée. Voici comment observer les Perséides dans des conditions idéales.

Cette poussière provient de la Comète Swift-Tuttle, qui croise l'orbite de la Terre tous les 133 ans (son prochain passage aura lieu en 2125), perdant quantité de matière. Les météores, en entrant dans l'atmosphère à une vitesse pouvant atteindre 60 km/s, se désintègrent au contact de l'air, laissant derrière eux une trainée de feu — d'où leur nom d'étoiles filantes. Cette année, le pic est prévu à 8 heures du matin, mercredi... Inutile donc de lever la tête : le soleil sera levé et vous ne verrez rien.

A l'écart des villes, entre 3 et 4 heures du matin... ou mercredi soir

Quand la Terre entre dans les zones les plus denses du sillage de la comète, il peut tomber 110 météores par heure : c'est le "pic" des Perséides. Deux solutions se présentent pour profiter pleinement du spectacle. La première est de veiller : Futura Sciences estime que le moment idéal serait en 3 et 4 heures du matin dans la nuit du mardi 11 au mercredi 12 août, quand la constellation de Persée approche le zénith. La seconde est d'attendre plutôt mercredi soir, quand les étoiles filantes devraient être encore nombreuses, la Terre traversant toujours une partie dense du nuage de poussière.

Reste à choisir un site d'observation adéquat. Difficile de voir les Perséides depuis une ville : la pollution lumineuse occulte le ciel nocturne. Enfin, un autre phénomène pourrait ternir le spectacle... La Lune sera à moitié pleine mercredi soir, et sa luminosité rend difficile l'observation des étoiles filantes. Seule solution : s'installer de façon à ce qu'elle soit cachée par un bâtiment.

A lire aussi - Une photo montre la comète Neowise, un météore et le mystérieux phénomène STEVE au même moment

Découvrir plus d'articles sur :