Publicité

Voici comment profiter des 'Nuits des étoiles' pour observer le ciel

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

Voici comment profiter des 'Nuits des étoiles' pour observer le ciel
L'observation du ciel peut se faire à l'œil nu. © Cristofer Maximilian/Unsplash
Publicité

La tombée de la nuit du vendredi 6 août marque le début des "Nuits des étoiles", organisées chaque année par l'Association française d'astronomie. Elles fêtent leurs 30 ans cette année et sont placées sous le signe des étoiles filantes, comme l'explique l'AFA, qui souhaite "renouer avec la tradition". Plus d'une centaine d'événements sont organisés à travers la France — que l'on peut retrouver sur une carte interactive mise en ligne par l'association.

L'AFA indique que "grâce à l’absence de Lune ce week-end du 8 août, dès la nuit tombée les constellations du Triangle d’été — la Lyre, le Cygne et l’Aigle — permettent de s’orienter facilement et de suivre le poudroiement de la Voie Lactée du nord au sud, depuis Cassiopée et Persée, jusqu’au Scorpion et au Sagittaire, en direction du centre galactique", à la condition expresse de se trouver dans une zone et un ciel sombres — sans pollution lumineuse.

À lire aussi — Ces 10 photos spectaculaires de la Voie lactée montrent comment notre galaxie illumine le ciel

L'observation des étoiles — voire des planètes — peut se faire à l’œil nu, mais aussi à l'aide de jumelles ou d'un télescope. Pour une observation optimale, il faut s'éloigner le plus possible des sources lumineuses et, bien sûr, espérer que la météo soit favorable. Les prévisions pour ce week-end peuvent être consultées sur le site de Météo France, certaines zones devraient bénéficier d'un ciel relativement dégagé.

Pluie d'étoiles filantes au programme

Durant la veillée, qui débutera avec le coucher de soleil vers 21h (heure de Paris, avec un décalage de - 25 minutes à l'est et de + 25 minutes à l'ouest), il sera notamment possible d'observer Vénus (vers 21h30), très brillante, mais aussi Saturne (à partir de 22h45) et Jupiter (de 23h à l'aube). Les constellations telles que Cassiopée, Pégase, la Grande et la Petite Ours, seront visibles à partir de 22h15.

"L'ensemble stellaire le plus fameux de la belle saison", le Triangle de l'été, est quant à lui composé des étoiles très lumineuses, Véga, Deneb et Altaïr, respectivement situées dans les constellations de la Lyre, du Cygne et de l'Aigle.

La pluie d'étoiles filantes la plus importante de l'été (entre le 17 juillet et le 24 août), les Perséides, seront observables à partir de 23h15 heure de Paris. Le pic est cependant attendu quelques jours plus tard, dans la nuit du 12 au 13 août prochain.

À lire aussi — L'amas d'étoiles le plus proche du Soleil serait en train de se détruire

Découvrir plus d'articles sur :