Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Voici comment rendre le télétravail compatible avec votre caractère

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

Voici comment rendre le télétravail compatible avec votre caractère
Voici à quoi ressemblent nos journées de télétravail aujourd'hui. © MoMo Productions/Getty Images

Alors que l'ère du travail à domicile se prolonge, Heather Campisi, responsable marketing pour la société de conseil Withum, admet qu'elle n'est pas faite pour cela. Avant la pandémie, elle adorait son travail. Ses semaines étaient remplies de réunions, de visites de clients et de conférences professionnelles. "Je suis une personne sociable qui aime les nouvelles expériences", raconte-t-elle. Mais en mars dernier, la crise sanitaire a entraîné la fermeture de bureaux dans le monde entier et sa satisfaction professionnelle s'est effondrée.

Heather Campisi vit à East Brunswick, dans le New Jersey, aux États-Unis, et a passé l'année dernière à alterner télétravail et babysitting, contrainte d'occuper son fils de deux ans et demi. Sa table à manger, qui lui sert aussi de bureau, est jonchée d'autocollants, de dessins Play-Doh et de jouets en plastique aux couleurs criardes. "La monotonie est étouffante", lâche-t-elle. "J'ai besoin de conversations, de nouveautés, d'être avec d'autres personnes. Je ne suis pas faite pour rester chez moi."

À lire aussi — Vous êtes en télétravail et n'osez pas dire à votre patron ce qui vous pèse ? Racontez-nous !

Des études ont montré qu'en fonction de sa personnalité, chaque individu vivait le télétravail d'une façon différente. Il est vrai que le contexte actuel est particulièrement difficile à supporter. Depuis un an, la plupart des cols blancs travaillent à distance et les préoccupations de santé publique empêchent toute interaction sociale. Mais selon certains experts, vous pouvez adapter votre mode de travail et votre emploi du temps afin de créer un environnement qui vous convienne.

Réfléchissez à ce qui vous fait vibrer

Commencez par associer vos traits de caractère avec ce que les psychologues appellent les "Big Five". Détectez-les en utilisant l'acronyme OCEAN : Etes-vous plutôt... Ouvert (créativité, recherche de la nouveauté), Consciencieux (soucieux du détail et de la structure), Agréable (social et bavard), Empathique ou Nevrosé (enclin à l'inquiétude) ?

Notre emploi correspond parfois à notre personnalité, c'est pour cela que nous l'avons choisi, après tout. Et même s'il vous arrive souvent d'idéaliser votre vie avant la crise sanitaire, n'oubliez pas que le fait de devoir se rendre dans un bureau tous les jours n'avait sûrement pas que des avantages. "Que vous soyez à distance ou non, vous devez comprendre quelles parties de votre travail vous donnent un regain d'énergie et jouent sur vos points forts, et quelles parties vous obligent à sortir de votre zone de confort", analyse Amy Su, coach de cadres et auteur de "Own the Room : Discover your Signature Voice". "Une fois que vous avez pris conscience de ce qui vous manque, vous pouvez trouver un moyen de répondre à ces besoins", ajoute-t-elle.

Fixez-vous des limites claires et respectez-les

L'un des défis les plus importants du travail à distance concerne vos limites. Lorsque vous vivez et travaillez au même endroit, la frontière entre votre vie personnelle et professionnelle commence à s'estomper. Vous êtes toujours à votre "bureau", et vous pouvez ressentir le besoin d'accepter chaque invitation à une réunion, d'être disponible à chaque appel et répondre immédiatement à chaque mail. Les personnes qui sont agréables, serviables, compatissantes ont souvent du mal avec cela. "Lorsque vous faites plaisir aux gens, vous avez l'impression que vous devez être disponible à tout moment", observe Amy Su.

Mais cela va vous conduire à l'épuisement professionnel. La coach professionnelle Amy Su recommande de déterminer une plage horaire dans laquelle vous vous rendrez disponible, mais que vous ne dépasserez pas. "Dites clairement quand vous êtes au travail et quand vous êtes en congé", ajoute-t-elle. Et veillez à vous y tenir".

Utilisez également la technologie à votre avantage. Chaque jour, réservez du temps dans votre agenda pour vous concentrer sur vos missions (tout en laissant suffisamment de place pour les pauses, l'air frais et les tâches personnelles). N'oubliez pas que vous n'êtes pas obligé d'accepter toutes les invitations. Il n'y a pas de mal à être occupé, même si vous n'avez pas d'obligation professionnelle. Proposez un autre moment pour vous connecter, votre interlocuteur patientera.

Les introvertis — qui sont plus discrets, préfèrent la solitude et trouvent les interactions sociales épuisantes — sont également confrontés à des limites en télétravail. "La demande constante de garder sa caméra allumée, la pression pour participer à des 'happy hours' virtuels peuvent être très difficiles pour certaines personnes", selon Sabina Nawaz, coach de PDG, conférencière sur le leadership et écrivaine.

Elle conseille de discuter avec votre manager de vos préférences en matière de vidéo conférences. Pour éviter de vous sentir sur la sellette, demandez à votre patron l'ordre du jour de la réunion à l'avance afin de pouvoir réfléchir à ce que vous voulez dire et le préparer. Demandez que certaines réunions soient organisées par téléphone.

À lire aussi — Télétravail : 5 conseils de psy pour garder un mental d'acier

Soyez créatif, à la recherche de nouvelles expériences

En ce moment, chacune de nos journées ressemble à un jour d'hibernation. Il est donc normal que de nombreuses personnes souffrent d'ennui. Les employés les plus ouverts, ceux qui recherchent la nouveauté et la variété, trouvent le télétravail particulièrement difficile. Il en va de même pour les extravertis, qui se nourrissent de l'énergie des autres et de leur environnement.

Au lieu de vous complaire dans la grisaille et le manque de contacts personnels, essayez de regarder votre situation avec optimisme, recommande Sabina Nawaz. Les nouvelles technologies et les horaires flexibles facilitent les contacts et les nouvelles expériences. Réfléchissez à ce que vous pouvez faire qui n'était pas possible auparavant, que ce soit en raison de contraintes géographiques ou d'un manque d'imagination. Vous pourriez, par exemple, demander à déjeuner avec une personne éminente dans votre secteur. Ou suivre un mini-cours en ligne avec votre équipe sur un sujet pertinent. S'il y a des musiciens parmi vous, demandez-leur d'interpréter une chanson pour leurs collègues. Vous pouvez aussi envisager des activités inhabituelles pour resserrer les liens au sein de l'équipe, comme un cours de peinture.

Pour les extravertis à qui les discussions autour de la machine à café manquent terriblement, Sabina Nawaz suggère de simuler votre journée de boulot. Fixez un créneau avec des collègues de travail aussi sociables que vous et travaillez ensemble en visio conférence. Le simple fait de les entendre respirer et pianoter sur leur clavier peut être une source d'énergie. "Vous aurez peut-être quelques interruptions, mais vous pourrez aussi ressentir des moments d'inspiration qui seront motivants."

Les personnes ouvertes et extraverties ont également intérêt à rendre leur journée de travail plus dynamique, selon John Hackston, psychologue et responsable d'une entreprise de coaching professionnel. Accrochez des œuvres d'art sur vos murs, mettez de la musique pendant que vous travaillez, déplacez votre ordinateur pendant la journée pour changer de décor, et faites des pauses en allant vous promener dehors. "L'idée est de rendre votre environnement plus attrayant".

Adaptez vos horaires de travail

Les personnes consciencieuses, celles qui s'épanouissent grâce à des horaires fixes, se sentent oppressés en télétravail. Une solution possible consiste à créer une transition entre votre travail et votre domicile. Selon Matthew Pearsall, professeur de l'Université of North Carolina (UNC), le fait de mettre une tenue de soirée ou de faire le tour de votre quartier après votre dernière réunion peut vous aider à vous imaginer au boulot.

Vous pouvez également adaptez vos horaires de travail à vos rythmes circadiens (rythmes biologiques cycliques de 24h). Réfléchissez aux moyens de personnaliser votre emploi du temps pour l'aligner sur vos fluctuations quotidiennes d'énergie. Vous avez sûrement une idée du moment où vous êtes le plus productif, d'après Matthew Pearsall. Êtes-vous plutôt du matin ou du soir ? Avez-vous tendance à ressentir une accalmie dans l'après-midi, ou est-ce en début de soirée que vous êtes le plus productif ? "Votre objectif est d'utiliser le moment de la journée où vous êtes le plus actif pour effectuer vos tâches les plus créatives", conseille le professeur de l'UNC. "Déplacez vos tâches les moins complexes vers les moments où vous avez juste besoin de vous détendre".

À lire aussi — Télétravail : 4 conseils de psy pour vous aider à séparer temps libre et temps de travail

Acceptez le changement, le bon comme le mauvais

Les personnes les plus névrosées, qui sont plus sensibles aux menaces et susceptibles de ressentir de l'anxiété, pourraient particulièrement souffrir en télétravail. Bien sûr, tout le monde a des coups de mou et au cours de cette année, nous sommes tous devenus un peu plus anxieux. Mais les plus angoissés sont non seulement prédisposés à ces sentiments négatifs, mais passent aussi beaucoup de temps à les ruminer. (Si votre anxiété est devenue insupportable, parlez-en à un professionnel de santé).

Les personnes très névrosées ont souvent du mal à se déconnecter du travail, et le travail à distance exacerbe leurs inquiétudes, confie Trevor Foulk, professeur adjoint de gestion et d'organisation à la Robert H. Smith School of Business de l'Université du Maryland.

"Au bureau, il est facile pour les employés de voir tous leurs collègues plier bagage pour la journée et de se dire : "Il est temps pour moi de faire de même". Mais maintenant, ils n'ont plus autant de repères visuels", a-t-il ajouté. "En plus, quand votre environnement de travail se confond avec votre domicile, vous pouvez culpabiliser à chaque minute de pause."

Trevor Foulk conseille de terminer votre journée de travail en même temps que les autres membres de votre équipe sur Slack. Vous pouvez tous vous déconnecter en même temps par exemple. Au contraire, vous et vos collègues pouvez développer votre propre rituel de fin de journée.

Faites de votre mieux pour vous adapter à cette évolution, ajoute-t-il. Quand le monde viendra à bout de cette crise sanitaire, de nombreuses entreprises prévoient de renvoyer leurs employés au bureau, du moins dans une certaine mesure. Un emploi du temps hybride, où les travailleurs passeront certains jours de la semaine dans un bureau et d'autres jours à travailler à distance, pourrait très bien convenir à la plupart des personnalités.

"Le changement est intrinsèquement effrayant", s'indigne Trevor Foulk. "Mais plutôt que de passer son temps à souhaiter que les choses soient comme avant, essayez d'embrasser le changement et demandez-vous : 'Comment faire en sorte que cela fonctionne pour moi ?'"

Heather Campisi, elle, a hâte de reprendre le chemin du travail. Son entreprise a fixé son retour au 4 juillet. "Ce sera assez différent. Nous nous maintiendrons à distance et les masques seront de rigueur… Mais j'ai tellement hâte ! ", assure-t-elle. "J'ai déjà dit à mon manager que j'avais besoin d'être là le plus possible. Mon bureau me manque ! "

Version originale : Rebecca Knight/Insider

À lire aussi — Voici comment créer votre vie professionnelle idéale et obtenir l'accord de votre patron

Découvrir plus d'articles sur :