Voici comment Xavier Niel a construit sa fortune et investit son argent

Xavier Niel, la Freebox Delta dans les mains, au siège d'Iliad, à Paris, le 4 décembre 2018. REUTERS/Charles Platiau

Le milliardaire Xavier Niel représente l'une des plus importantes fortunes de l'Hexagone. Selon le classement 2019 des Français les plus riches, réalisé par le magazine Forbes, l'homme d'affaires arrive en 18e position, avec une fortune de 3,6 milliards d'euros. S'il reste loin derrière son beau-père Bernard Arnault, premier du classement avec 66,9 milliards d'euros, Xavier Niel possède toutefois beaucoup d'argent qu'il place et utilise pour financer de multiples activités.

Connu pour avoir fondé le groupe de télécommunications Iliad, maison-mère de l'opérateur Free, le dirigeant d'entreprise de 52 ans est aussi derrière l'un des fonds d'investissement les plus actifs dans le monde, Kima Ventures. Il est à l'origine de la création de Station F, au sein de la Halle Freyssinet à Paris, dont il est propriétaire. Et Xavier Niel détient de nombreux biens immobiliers et participations dans diverses startups françaises. Si la chute du cours de Bourse d'Iliad depuis fin 2017 a réduit le montant de sa fortune estimée, il possède toujours un beau patrimoine. 

Voici comment Xavier Niel a construit sa fortune et comment il a investi et dépensé son argent dans les télécommunications, l'univers des startups, les médias, l'immobilier, ou encore l'éducation :

Xavier Niel a commencé à faire fortune avec le Minitel rose, un service de messagerie érotique qui lui a permis de devenir millionnaire avant ses 25 ans. 

En 1995, il investit dans Worldnet, le premier fournisseur d'accès à Internet grand public en France, avant de le revendre 40 M€ en 2000.

En 1999, l'hommes d'affaires lance sa propre offre d'accès à internet sous le nom de Free. Puis, avec son associé Rani Assaf, il commercialise à l'automne 2002 la Freebox, premier boîtier unique pour internet, la téléphonie et la télévision (offre triple pay), qui révolutionne le marché français.

La Freebox V6. Wikipedia Commons/weweje

En octobre 2006, Xavier Niel est condamné à deux de prison avec sursis et 250 000 euros d'amende pour des détournements de fonds de sex-shops dans lesquels il avait investi.

Xavier Niel en décembre 2011. Wikimedia Commons/Kmeron

Le lancement en 2012 de l'offre mobile de Free peu coûteuse bouleverse le marché des télécoms et oblige les autres opérateurs à casser le prix de leurs forfaits.

Un Free Center dans la ville de Tours, en juin 2017. Iliad/Cyril Chigot.

Fin mai 2018, la maison-mère de Free, Iliad, lance une offre mobile en Italie, pour laquelle elle revendique 4 millions d'abonnés à l'été 2019. En France, l'opérateur perd à l'inverse des clients.

Pixabay

A lire aussi — Free a encore perdu des abonnés au premier semestre 2019

Xavier Niel reste aujourd'hui vice-président du conseil d'administration et directeur général délégué à la stratégie d'Iliad, dont il possède 53,58% du capital et 52,26% des droits de vote. 

Boutique Free. Iliad

Le milliardaire détient aussi les opérateurs Monaco Telecom, racheté pour 322 M€ en 2014, et Salt, acquis fin 2014 en Suisse via sa holding NJJ Capital pour un montant de 2,3 Mds€. Fin 2017, il a aussi pris le contrôle de l'opérateur historique irlandais Eir, NJJ s'emparant de 32,9% du capital et Iliad de 31,6%, le tout pour un montant avoisinant les 650 M€.

Boutique Monaco Telecom. Wikimedia Commons/MonacoTelecom377

En dehors des télécoms, Xavier Niel s'est associé en 2010 aux hommes d'affaires Pierre Bergé et Mathieu Pigasse pour racheter le quotidien Le Monde, dont il est encore actionnaire aujourd'hui.

La Société éditrice du Monde comprend aussi les titres Télérama, Courrier international ou encore Le Monde diplomatique. Wikimedia Commons

En mars 2010, il cofonde avec l'entrepreneur Jérémie Berrebi le fonds d'investissement Kima Ventures, destiné au financement de très jeunes entreprises et qui serait l'un des business angels les plus actifs au monde.  

L'équipe de Kima Ventures, que Jérémie Berrebi a quitté en 2015. Facebook/Kima Ventures

Parmi les startups que ce fonds a aidées, on retrouve Lunchr, une entreprise lancée en 2016 qui dématérialise les tickets restaurant et qui a encore levé 30 M€ en février 2019.

 

Kima ventures a financé une multitude d'autres startups, dont les françaises Luko et Alan, spécialisées respectivement dans l'assurance et l'assurance santé.

En mars 2013, Xavier Niel annonce l'ouverture de l'Ecole 42, destinée à former gratuitement de jeunes développeurs et dans laquelle il a prévu d'investir 70 M€ sur 10 ans.

L'homme d'affaires cofonde par ailleurs en 2014 avec Paul Morlet l'enseigne 'Lunettes pour tous', proposant un concept de lunettes  à 10 €. Présente dans une dizaine de grandes villes et revendiquant aujourd'hui 400 collaborateurs, l'entreprise affichait en 2017 un chiffre d'affaires de 21 M€.

Il a aussi investi dans Deezer, dont il détenait 3,69% du capital lors de la tentative d'introduction en Bourse du site de streaming musical en octobre 2015. 

L'animateur Laurent Ruquier et lui ont injecté 80 000 € chacun en 2015 dans Tipeee, une plateforme créée fin 2013 pour aider les youtubers à se rémunérer en pourboire.

Xavier Niel a aussi acheté des parts dans l'entreprise de VTC chinoise Didi, la société américaine de paiements mobiles Square, ou encore Airbnb. 

Le cofondateur et directeur général d'Airbnb, Brian Chesky, lors d'une présentation en février 2018. Airbnb

Il a financé à hauteur de 250 M€ la création de l'incubateur Station F, présenté comme le plus grand campus de startups au monde et  inauguré fin juin 2017 au sein de la Halle Freyssinet, dans le 13e arrondissement de Paris. 

Plus récemment, en 2019, sa société Iliad a dû verser au moins 10 M$ pour rejoindre le projet de cryptomonnaie Libra de Facebook, attendu pour 2020. 

REUTERS/Dado Ruvic

Le pape de la tech française possède par ailleurs un beau patrimoine immobilier, dont une collection d'hôtels particuliers à Paris, comme l'hôtel Coulanges, place des Vosges, acheté 31,5 M€ en 2016.

Il possède également un hôtel avenue d'Iéna, qui abritait auparavant la fondation Calouste Gulbenkian et qu'il a acquis 45 M€ en 2015. 

L'hôtel avenue d'Iéna qui abritait autrefois la fondation Calouste Gulbenkian. Capture d'écran sur Google Maps

Xavier Niel détient aussi l'Apogée à Courchevel, un hôtel cinq étoiles de 9 000 m² qui a ouvert fin 2013 et dans lequel il a investi 100 M€.

Le milliardaire a été cité en 2017 dans les 'Malta Files' et les 'Paradise Papers' pour la possession du yacht de luxe Phocéa — un somptueux voilier de 72 mètres — par l'intermédiaire d'une société créée à Malte pour bénéficier de la TVA très avantageuse de cette île. 

Le Blue Lagoon à Malte, dans la Méditerranée. Wikimedia Commons/Frank Vincentz

La fortune de Xavier Niel estimée par les médias a été entamée par la chute du cours de Bourse d'Iliad depuis fin 2017, qui a mécaniquement réduit la valeur de ses actions. Mi-septembre 2019, il ne faisait ainsi plus parti du classement Bloomberg des 500 plus grandes fortunes au monde.

Xavier Niel

Xavier Niel, vice-président d'Iliad. Flickr.com/Official Leweb Photos

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Taylor Swift s'est construit une véritable fortune, voici d'où elle provient et comment elle la dépense

La startup qui vient de séduire des investisseurs de la Silicon Valley a fait une erreur au début que beaucoup d'entrepreneurs français commettent