Voici le temps nécessaire pour être exposé au Covid-19 en intérieur selon cet outil du MIT

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte


Des personnes mangent séparées par des parois en plexiglas dans un restaurant de Jakarta, en Indonésie, le 8 juin 2020. © REUTERS/Ajeng Dinar Ulfiana

Une outil informatique conçu par des chercheurs du Massachusetts Institute of Technology (MIT) montre comment des facteurs tels que le comportement des personnes, le port du masque, la superficie d'un espace et le niveau de ventilation peuvent modifier la sécurité des espaces intérieurs.

L'outil en ligne accompagne une étude récente dans laquelle les chercheurs du MIT ont fait valoir que le fait de rester à une distance de deux mètres était, en réalité, un moyen relativement inefficace de réduire le risque d'exposition au virus. Ils ont proposé à la place une version plus sophistiquée, tenant compte de nombreux facteurs et d'une compréhension plus récente du comportement des particules de coronavirus dans les espaces clos.

À lire aussi — La Nouvelle-Calédonie assouplit les conditions d'entrée pour les vaccinés Pfizer

Insider a utilisé le calculateur pour treize scénarios décrits ci-dessous.

Le calculateur estime le temps qu'il faudrait à une personne infectée entrant dans les différents espaces pour infecter une autre personne présente. Tous les scénarios reposent sur le variant B.1.1.7 du coronavirus, qui a été découvert pour la première fois au Royaume-Uni et qui est aujourd'hui devenu majoritaire en France ainsi qu'aux États-Unis.

Une mise en garde importante toutefois : les scénarios ne sont que des modèles. Ils ne peuvent pas prendre en compte tous les risques, et les chercheurs ont pu faire de mauvaises hypothèses, tout comme Insider.

Mais ils donnent une bonne impression de notre meilleure compréhension de la façon dont cela fonctionne :

Un restaurant, en parlant sans masque à deux mètres de distance : 47 minutes

La superficie du restaurant est ici d'environ 90 mètres carrés avec 27 personnes à l'intérieur (soit la capacité maximum tout en respectant la règle des deux mètres de distance).

Un restaurant, en parlant sans masque, à deux mètres de distance avec une meilleure ventilation : 3 heures

Ce scénario suppose une filtration de l'air aussi bonne que dans un avion et des changements fréquents de l'air dans la pièce.

À lire aussi — Les 10 pays qui ont injecté le plus de doses de vaccins dans le monde

Un bureau, en parlant masqué à deux mètres de distance : six heures

La superficie de bureau prise en compte est ici de 930 mètres carrés pouvant accueillir 277 personnes (soit la capacité maximum tout en respectant la règle des deux mètres de distance).

Un bureau, en parlant masqué à une distance moindre : trois heures

Ce scénario suppose le doublement du nombre de personnes dans le même espace.

Un bureau, en parlant à deux mètres de distance avec des masques mal portés : deux heures

Cela suppose que les masques n'étaient pas bien ajustés ou ne couvraient pas correctement le nez, la bouche et le menton.

Un bureau, en parlant sans masque à deux mètres de distance : 43 minutes

Le calculateur a indiqué que les visières étaient aussi inefficaces que le fait de ne pas porter de masque du tout.

À lire aussi — Les bénéfices du vaccin AstraZeneca augmentent avec l'âge, selon l'Agence européenne du médicament

Une salle de sport normalement ventilée, sans masque mais à distance, lors d'un effort modéré : 18 minutes

La superficie prise en compte est de 557 mètres carrés, avec une ventilation moyenne.

Une salle de sport, masqué et à distance, lors d'un effort modéré : deux heures

Les masques font une différence significative lors de l'exercice, selon le calculateur.

Une salle de sport bien ventilée, masqué et à distance, lors d'un effort modéré : dix heures

Ce cas de figure suppose une filtration de l'air similaire à celle d'un avion, avec des changements d'air fréquents dans la pièce.

À l'église, en parlant sans masque : trois heures

Dans ce scénario, nous avons pris en compte la taille d'une petite chorale, 10 personnes, dans un bâtiment de 175 mètres carrés avec un plafond haut de 9 mètres.

À lire aussi — Bientôt un passe sanitaire pour les mariages ?

À l'église, en chantant sans masque : quatre minutes

Le remplacement de la parole par le chant a été le changement le plus radical que nous ayons vu, réduisant le temps de plus de 95 %.

Un avion rempli et masqué : deux jours

Dans ce scénario, l'avion transporte 200 passagers. Les avions ont une bonne filtration de l'air.

Un avion rempli sans masque : six heures

La suppression des masques dans un avion a également été drastique, réduisant le temps de près de 90 %.

Version originale : Marianne Guenot/Insider

À lire aussi — La Nouvelle-Calédonie assouplit les conditions d'entrée pour les vaccinés Pfizer

Découvrir plus d'articles sur :