Publicité

Voici l'efficacité des vaccins Covid-19 contre le variant Delta, selon les meilleures études

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

© Unsplash/Mat Napo
Publicité

Le variant Delta, hautement infectieux, est à l'origine d'une recrudescence des cas de Covid-19 dans le monde, des États-Unis à l'Inde. Ce variant présente des mutations qui lui permettent d'échapper partiellement à la réponse immunitaire produite par les vaccins. Les données relatives à l'efficacité des vaccins Covid-19 contre le variant Delta ne sont pas très claires.

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a déclaré mardi 6 juillet que les vaccins Covid-19 de Pfizer-BioNTech et AstraZeneca fonctionnaient bien contre les formes sévères du coronavirus causées par le variant Delta, par rapport aux autres variants. Voici le degré de protection offert par les vaccins anti Covid-19 contre les infections symptomatiques dues au variant Delta, sur la base des meilleures données disponibles issues de quatre études différentes.

À lire aussi — Variant Delta : voici à quoi ressemblent les symptômes

Selon une étude britannique : Pfizer efficace à 88%, AstraZeneca à 60%

Une étude britannique réalisée en mai 2021 a montré que deux doses du vaccin d'AstraZeneca ou de Pfizer étaient très efficaces contre le variant Delta, à partir de deux semaines après la deuxième dose.

Pfizer

33% d'efficacité après une dose, 88% d'efficacité après deux doses.

AstraZeneca

33% d'efficacité après une dose, 60% d'efficacité après deux doses.

D'après une étude canadienne : Pfizer 87% efficace après deux doses, Moderna 72% après une dose

Une étude canadienne publiée le samedi 3 juillet a révélé que deux doses d'un vaccin Covid-19 étaient aussi efficaces contre le variant Delta que contre le variant Alpha, qui était auparavant dominant aux États-Unis. L'étude n'a pas été validée par des experts dans le cadre d'un examen par les pairs.

Pfizer

56% d'efficacité dès 14 jours après la première dose, 87% d'efficacité après deux doses.

AstraZeneca

67 % d'efficacité dès 14 jours après la première dose. Pas assez de données pour deux doses.

Moderna

72% d'efficacité dès 14 jours après la première dose. Données insuffisantes pour deux doses.

À lire aussi — Covid : les noms des non vaccinés pourront être transmis aux médecins traitants par l'Assurance maladie

Selon une étude israélienne : Pfizer 64% d'efficacité après deux doses

Le ministère israélien de la Santé a déclaré, lundi 6 juillet, que le vaccin de Pfizer était légèrement moins efficace contre le variant Delta que les estimations précédentes. Le nombre de personnes qui ont été infectées pendant la période d'étude était faible, et le chiffre peut avoir inclus des infections asymptomatiques.

Pfizer

64% d'efficacité après deux doses.

D'après une étude écossaise : Pfizer 79% d'efficacité après deux doses, 60% pour AstraZeneca

Une étude écossaise publiée sous forme de lettre dans la revue médicale Lancet le 14 juin dernier a révélé que le vaccin de Pfizer offrait une "très bonne" protection contre le variant Delta.

Pfizer

79 % d'efficacité après deux doses, au moins 14 jours après la deuxième dose.

AstraZeneca

60% d'efficacité après deux doses, au moins 14 jours après la deuxième dose.

À lire aussi — Les personnes vaccinées peuvent mourir du variant Delta, mais les cas restent très rares

Pourquoi les chiffres varient-ils autant d'une étude à l'autre ?

Le pourcentage d'efficacité des vaccins est la proportion de personnes qui bénéficient d'une protection complète après avoir reçu un vaccin. Avoir une efficacité de 80% signifie que 80% des personnes bénéficient d'une protection complète, et que les 20% restants ne le sont pas.

Il est plus difficile de mesurer l'efficacité des vaccins dans le monde réel que lors d'essais, car vous ne pouvez pas contrôler qui se fait vacciner et qui ne le fait pas. D'autres différences entre les deux groupes pourraient influer sur le risque de tomber malade à cause du Covid-19. Par exemple, les personnes qui ont choisi de ne pas se faire vacciner pourraient aussi être plus susceptibles de se mettre dans des situations à risque qui pourraient les exposer au virus.

Les chiffres peuvent également varier parce qu'ils dépendent de nombreux facteurs, notamment de ce que l'on mesure, du moment où on le mesure, de l'âge de la population dans laquelle on le mesure et de l'existence ou non d'infections antérieures par le Covid-19.

Stephen Evans, professeur de statistiques médicales à la London School of Hygiene & Tropical Medicine, a déclaré à Insider qu'en général, plus la maladie causée par le variant Delta est grave, plus les vaccins semblent efficaces contre elle. Mais les preuves de l'efficacité des vaccins n'étaient pas solides, a-t-il ajouté.

Version originale : Dr Catherine Schuster-Bruce/Insider

À lire aussi — Face au variant Delta, ne partez pas en Espagne et au Portugal, conseille le gouvernement

Découvrir plus d'articles sur :