Publicité

Voici les 10 plus grosses introductions en Bourse de ce premier semestre historique

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

Voici les 10 plus grosses introductions en Bourse de ce premier semestre historique
L'application Didi, à Pékin, capitale de la Chine. © Yan Cong/Bloomberg via Getty Images
Publicité

La pandémie de Covid-19 a plongé le monde dans une crise économique inédite depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale. Mais cela n'a pas empêché les Bourses de vite remonter la pente après un plongeon vertigineux, et de poursuivre leur ascension pour culminer à des niveaux records, les investisseurs pariant sur un fort rebond après crise. L'enthousiasme des marchés s'est aussi vu à travers les introductions en Bourse (IPO), qui ont tout simplement atteint un plus haut depuis 20 ans au premier semestre 2021.

Au total, 1 070 entreprises ont fait leur entrée sur les marchés (hors Spacs), plus du double que lors des six premiers mois de 2020, selon une étude du cabinet d'audit britannique EY. Le montant des fonds levés — qui s'élèvent à 222 milliards de dollars (environ 188,7 milliards d'euros) — a de son côté triplé. La zone Asie-Pacifique affiche le plus grand nombre d'IPO de janvier à juin, avec un total de 471. Mais c'est en Amérique du Nord et du Sud que les montants les plus importants ont été récoltés : 93,9 milliards de dollars au total, soit environ 79,8 milliards d'euros environ.

À lire aussi — Les 10 plus grosses introductions à la Bourse de Paris depuis dix ans

L'Europe représente de son côté 21% des IPO au premier semestre. Le continent comptabilise trois des dix plus grosses introductions de la période. Beaucoup d'entreprises se sont laissées tenter par l'aventure en Bourse face au dynamisme des marchés, inondés de liquidités par les politiques budgétaires et monétaires mises en place pour relancer les économies.

Si Hong Kong a accueilli la plus grosse IPO du semestre, c'est le marché du Nasdaq aux États-Unis qui a enregistré le plus d'introductions — 161 en tout — devant la Bourse de New York (NYSE) et ses 57 IPO. Le secteur de la tech a concentré à lui seul 284 entrées sur les marchés, pour arriver loin devant celui de la santé (187 IPO).

En Europe, Londres est la place de marché qui a hébergé le plus d'introductions en Bourse (42 IPO), devant Francfort (11). Euronext Amsterdam peut quant à elle s'enorgueillir d'avoir accueilli deux des plus grosses opérations des six premiers mois de l'année.

Voici les 10 plus importantes introductions en Bourse réalisées lors de ce premier semestre historique :

10. Allfunds Group — 2,22 Mds€

La Bourse d'Amsterdam, où s'est introduit la société Allfunds Group. Zandcee/Wikimedia Commons

Introduite le 23 avril à la Bourse d'Amsterdam (Euronext).

Activité : grossiste espagnol spécialisé dans la distribution de produits d'investissement.

9. Vantage Towers AG — 2,24 Mds€

Une antenne téléphonique 5G. Pixabay

Introduite le 18 mars à la Bourse de Francfort. C'est la plus grosse IPO en Allemagne depuis 2018.

Activité : filiale d'infrastructures de téléphonie mobile du groupe britannique Vodafone.

8. Bilibili Inc — 2,54 Mds€

Une vidéo sur le site Bilibili. Leiem/Wikimedia Commons

Introduite le 29 mars à Hong Kong, alors que la société est déjà cotée au Nasdaq depuis 2018.

Activité : site chinois de partage de vidéos pour les fans d'anime, de manga et de jeux vidéo.

7. Baidu Inc — 2,62 Mds€

Le siège de Baidu à Pékin, en Chine.  simone.brunozzi/Wikimedia Commons

Introduit le 23 mars à la Bourse de Hong Kong, alors que le groupe est déjà coté sur le marché du Nasdaq, à New York, depuis 2005.

Activité : moteur de recherche chinois.

6. China Three Gorges Renewables Group — 2,99 Mds€

Le barrage des Trois-Gorges est un barrage sur le Yangzi Jiang, situé dans la province du Hubei, au centre de la Chine. Le Grand Portage, Rehman/ Wikimedia Commons

Introduite le 10 juin à la Bourse de Hong Kong.

Activité : entreprise chinoise spécialisée dans les énergies renouvelables et notamment dans l'hydroélectrique.

5. JD Logistics — 3,09 Mds€

Un employé se prépare à charger des colis dans les véhicules de livraison autonomes, dans un centre logistique à Changshu, dans la province du Jiangsu, en Chine. Qilai Shen/Bloomberg via Getty Images

Introduite le 28 mai à la Bourse de Hong Kong.

Activité : branche logistique du géant chinois du commerce en ligne JD.com.

4. InPost SA — 3,31 Mds€

Casiers du groupe InPost à Varsovie, en Pologne.  Kgbo/Wikimedia Commons

Introduite le 27 janvier à la Bourse d'Amsterdam (Euronext). C'est la plus grosses IPO en Europe depuis octobre 2018.

Activité : société polonaise spécialisée dans la livraison express de colis en casiers automatisés.

3. Didi Global Inc — 3,76 Mds€

L'application Didi, à Pékin, capitale de la Chine. Yan Cong/Bloomberg via Getty Images

Introduite le 30 juin 2021 à la Bourse de New York (NYSE).

Activité : entreprise chinoise proposant un service de véhicules de tourisme avec chauffeur (VTC).

2. Coupang Inc — 3,86 Mds€

Un camion de livraison de la société Coupang, à Séoul, en Corée du Sud. Bonnielou2013/Wikimedia Commons

Introduite le 11 mars 2021 à la Bourse de New York (NYSE).

Activité : entreprise sud-coréenne de e-commerce fondée en 2010.

1. Kuaishou Technology — 5,28 Mds€

Publication sur le compte Instagram de l'entreprise chinoise.

Introduite le 5 février à la Bourse de Hong Kong.

Activité : application chinoise de partage de vidéos.

À lire aussi — Des investisseurs américains prédisent un krach boursier historique, faut-il les croire ?

Découvrir plus d'articles sur :