Voici les 20 endroits habités les plus isolés de la Terre

Ittoqqortoormiit, au Groenland, est un endroit idéal pour observer les aurores boréales. Photon-Photos/iStock

  • Bon nombre des endroits les plus isolés du monde abritent des petites villes aux histoires et aux cultures fascinantes.
  • Certaines ne sont accessibles que par bateau ou par avion.
  • Voici 20 endroits éloignés qui valent le détour.

Si vous cherchez à éviter les endroits touristiques pour vos prochaines vacances, vous voudrez peut-être essayer de visiter l'un des endroits les plus isolés de la Terre — certains d'entre eux ne peuvent être accessibles que par bateau ou par avion.

Un certain nombre de ces endroits lointains se caractérisent par de magnifiques climats tropicaux, tandis que d'autres nécessiteront de braver des températures arctiques ou des déserts impitoyables. À vous de choisir l'aventure.

Voici les 20 endroits les plus isolés de la Terre que certaines personnes appellent leur foyer.

Tristan da Cunha, territoire Britannique d'outre-mer

Youtube

L'île volcanique Tristan da Cunha dans l'Atlantique Sud compte une population de 258 personnes qui partagent neuf noms de famille différents.

Les habitants parlent anglais, mais ils ont aussi inventé leur propre dialecte avec des mots dérivés de l'écossais, de l'anglais, du sud-africain, de l'américain, du néerlandais, de l'italien et de l'irlandais, reflétant leurs différents lieux d'origine.

L'Afrique du Sud est le pays le plus proche de ce territoire britannique d'outre-mer, qui est considéré comme l'archipel habité le plus isolé du monde.

Pour s'y rendre, il faut prévoir sa visite à bord de l'un des trois navires qui font neuf voyages par an depuis Cape Town — un voyage de 2787 kilomètres.

Péninsule du Cap York, Australie

Point le plus septentrional de l'Australie, Cap York est une péninsule qui regorge de crocodiles. Cependant, c'est un endroit idéal pour pratiquer la pêche sportive. La terre appartient à cinq communautés autochtones, qui gèrent également l'industrie touristique.

Cap York est à environ 28 heures de route de Cairns, louer un véhicule à quatre roues motrices est donc un impératif.

Oïmiakon, Russie

Wikimedia Commons

Cette ville isolée de la Russie est connue pour être l'endroit habité le plus froid de la planète. Ses 500 habitants vivent dans l'obscurité pendant 21 heures par jour avec une température moyenne de -58 degrés.

Il est impossible d'y cultiver des produits agricoles, alors les gens vivent de viande de renne, de poisson congelé et de glaçons de sang de cheval avec des macaronis, d'après WIRED. La plomberie intérieure est également délicate puisque l'eau gèle et que la plupart utilisent les toilettes extérieures.

Il faut parfois plusieurs jours pour s'y rendre. Depuis Moscou, la meilleure manière d'y accéder est un vol à destination de Yakoutsk ou de Magadan, et tous deux sont à plus de 900 kilomètres. La route qui mène de ces villes à Oymyakon s'appelle "La route des os". Ne conduisez pas seul.

Île de Pâques, Chili

Wikimedia Commons

Les 900 statues emblématiques de l'île de Pâques ne sont pas plus nombreuses que les 3300 habitants de l'île, mais son économie repose principalement sur le tourisme, puisque des gens du monde entier parcourent les 3701 kilomètres qui la séparent du Chili pour s'émerveiller devant elles.

Classée au Patrimoine mondial de l'UNESCO, la construction et le but des statues restent encore un mystère.

LAN est la seule compagnie aérienne à proposer des vols vers l'île de Pâques à partir de 795 euros environ en provenance des États-Unis.

Îles Pitcairn, territoire Britannique d'Outre-mer

Wikimedia Commons

L'île de Pitcairn est un territoire Britannique d'outre-mer situé à 5300 kilomètres de la Nouvelle-Zélande, qui sert de siège administratif de l'île. Aucun avion ou hélicoptère n'y a jamais atterri, il faut donc 32 heures de navigation pour s'y rendre.

On ne sait pas grand-chose sur les premiers colons de l'île, bien que les mutins européens d'un navire appelé "Bounty" aient découvert à leur arrivée en 1790 les vestiges d'une civilisation polynésienne, dont des dieux en pierre, des sites funéraires et des fours en terre.

En 2004, six hommes de la région ont été reconnus coupables d'agression sexuelle, ce qui a eu des effets dévastateurs et généralisés sur une population de 50 personnes. Aujourd'hui, l'île de Pitcairn reste une île idyllique qui attire peu de nouveaux habitants en raison du scandale qui persiste.

Barrow, Alaska

Wikimedia Commons

Il n'y a pas de routes qui mènent à Barrow — la ville n'est accessible que par avion, mais un vol d'une heure et demie depuis la ville canadienne d'Anchorage est réalisable. Située tout en haut de l'Alaska, son hiver se compose de 65 jours consécutifs d'obscurité.

En raison de son éloignement, le coût de la vie est élevé. Un pot de beurre d'arachide peut coûter 8 euros. Et, selon un résident, il y a des milliers de fois plus de caribous que d'être humains.

Ittoqqortoortoormiit, Groenland

Ittoqqortoortoormiit, au Groenland, est un endroit idéal pour observer les aurores boréales. Wikimedia Commons

Fondée en 1925 par des colons de Tasiilaq et de l'ouest du Groenland, Ittoqqortoormiit est le territoire le plus éloigné de toute autre région habitée du Groenland. C'est si isolé qu'il faut prendre l'hélicoptère de l'aéroport pour se rendre en ville.

Ses 450 résidents aiment faire du traîneau à chiens et du camping, tandis que les touristes visitent les aurores boréales et d'autres merveilles naturelles. C'est aussi une destination de croisière malgré la banquise qui empêche les navires d'accoster pendant neuf mois par an.

Îles Kerguelen, TAAF (Terres australes et antarctiques françaises)

Les îles Kerguelen dans l'océan Indien font partie des Terres antarctiques et méridionales de la France. Elles sont situées à 3218 kilomètres de l'extrême sud de l'Afrique, et ne sont accessibles que par bateau et ce quatre jours par an.

L'île de Kerguelen elle-même est également connue sous le nom de l"île de la désolation" et est entourée de 300 autres îlots répartis sur 6215 kilomètres carrés.

Recouvertes de glaciers, les îles Kerguelen subissent la pluie, le verglas ou la neige 300 jours par an. La plupart des gens qui y vivent sont des chercheurs français.

Oasis de Siwa, Égypte

Wikimedia Commons

Parce que l'oasis de Siwa est si isolée au milieu du désert occidental égyptien, la langue siwi et la culture amazighe de ses habitants ont été préservées.

Ce n'est pas un point d'arrêt courant pour les touristes (elle se trouve à cinq heures de bus du Caire), mais ceux qui osent traverser le désert peuvent profiter des dates et olives locales, nager dans la source minérale de Cléopâtre, et se loger dans ce fameux refuge écologique du désert fait de boue et de sel.

Changtang, Tibet

Connu sous le nom du "Toit du Monde", Changtang est situé entre 1200 et 1800 mètres d'altitude.

Les 1593 kilomètres de territoire qui traversent le plateau tibétain abritent un peuple nomade appelé les Changpa. Les animaux sauvages comme les léopards des neiges et les yacks prospèrent malgré le froid et l'aridité de son climat.

Vous avez besoin d'une autorisation de plusieurs milliers de dollars pour y entrer, mais on peut y accéder par l'aéroport de Leh, la gare d'Udhampur, ou en voiture depuis Manali ou Srinagar.

Villa Las Estrellas, Antarctique

Villa Las Estrellas, "Ville des Étoiles" en espagnol, est un établissement chilien en Antarctique qui est comme n'importe quelle autre petite ville, avec un gymnase, une église, une école publique et une boutique de souvenirs. C'est l'une des deux seules villes résidentielles du continent — le reste des zones peuplées sont des anciens avant-postes habités par des scientifiques.

Pour se rendre en Antarctique, il faut faire un voyage en bateau de deux jours à partir d'Ushuaia, en Argentine, pour traverser le passage de Drake dans le cercle polaire antarctique.

Île de Socotra, Yémen

Wadi, île de Socotra. Wikimedia Commons.

L'île de Socotra est l'un des endroits les plus étranges de la Terre, grâce à son arbre unique, le Dragonnier de Socotra.

Située dans le golfe d'Aden au Yémen, l'île de Socotra contient plus de 800 espèces de plantes rares, dont un tiers ne se trouve nulle part ailleurs dans le monde. Certaines d'entre elles ont l'air extraterrestres, mais leurs formes étranges reflètent leur adaptation au climat désertique tropical de l'île.

Classée au Patrimoine mondial de l'UNESCO, l'île de Socotra compte 40 000 habitants, mais n'a construit sa première route qu'en 2011.

L'île de Socotra se trouve à environ 643 kilomètres de Sanaa, la capitale du Yémen, d'où des vols sont disponibles.

Supai, Arizona

À Supai, en Arizona, le courrier est livré à dos de mulet. Ce village isolé dans la branche sud-ouest du Grand Canyon n'est accessible que par hélicoptère, à cheval ou par une randonnée de 12 kilomètres à pied.

Supai est le centre tribal de la tribu Havasupai, qui signifie « le peuple des eaux bleu-vert », une référence à quatre chutes d'eau populaires auprès des touristes qui longent la crique Havasu.

Coober Pedy, Australie

Coober Pedy est aussi connue comme la "capitale mondiale de l'opale". Des gemmes de qualité y ont été découvertes pour la première fois en 1915, et l'industrie minière d'opale continue depuis à subvenir aux besoins de cette petite ville de 3500 habitants.

La ville est à deux heures de vol de la localité australienne d'Adélaïde.

Longyearbyen, Norvège

La ville la plus septentrionale du monde, Longyearbyen, en Norvège, est si froide qu'il est illégal d'y être enterré, car les corps ne se décomposent pas dans le sol gelé. Au lieu de cela, les corps doivent être transportés par avion sur le sol continental pour être enterrés. Les maisons doivent aussi être construites sur des pilotis pour qu'elles ne glissent pas lorsque la surface fond en été.

Norwegian Airlines propose trois vols par semaine, à trois heures d'Oslo.

Palmerston, Îles Cook

La zone nord de l'île Palmerson, 1976. Flickr.

Tous les habitants de l'île Palmerston sont les descendants d'un Anglais, William Marsters, qui y est arrivé en 1863 et a eu quatre femmes et 17 enfants.

Les navires de ravitaillement ne visitent l'île que quelques fois par an, il n'y a que deux téléphones et l'accès à Internet n'est disponible que quatre heures par jour.

Palmerston est à deux jours en voilier au départ de Rarotonga, la capitale des îles Cook, et un trajet de huit jours depuis Tahiti.

La Rinconada, Pérou

La Rinconada est située à 5 kilomètres d'altitude dans la province montagneuse de Puno au Pérou, ce qui fait d'elle la plus haute ville du monde.

La ville n'a pas de système d'eau courante ni d'égouts, et près de 68% de la population vit en dessous du seuil de pauvreté, selon CNN.

Ce n'est pas facile de s'y rendre. La Rinconada est à six heures de routes non pavées et sans bus réguliers de la ville la plus proche. Le mieux, c'est de faire du stop.

Bantam, îles Cocos (anciennemment îles Keeling)

Avec une population d'environ 600 habitants, les îles Cocos abritent le peuple malais Cocos dont l'isolement a contribué à maintenir leur langue orale traditionnelle et leurs pratiques religieuses vivantes.

En plus de se familiariser avec la culture locale, les visiteurs peuvent pratiquer le kitesurf, le snorkeling, le surf et l'observation des oiseaux.

Les îles Cocos sont à environ 2735 kilomètres de Perth, d'où plusieurs vols sont organisés deux fois par semaine.

Iqaluit, Nunavut, Canada

Iqaluit n'est accessible que par voie maritime ou aérienne, mais il existe des vols quotidiens à partir d'Ottawa, qui se trouve à 2092 kilomètres de là. Son activité la plus célèbre est la "Route vers Nulle part" que les touristes peuvent parcourir à pied, à vélo, en voiture ou à ski jusqu'à ce qu'ils se retrouvent — vous l'aurez deviné — au milieu de nulle part.

Torshavn, îles Féroé

Vincent van Zeijst/Wikimedia Commons

Tórshavn est la plus petite capitale du monde, mais elle a un puissant impact — elle porte le nom de Thor, le dieu du tonnerre et de la foudre dans la mythologie nordique. A mi-chemin entre la Norvège et l'Islande, les habitants sont fiers de l'hospitalité de leur petite ville, déclarant sur leur site officiel que "c'est le genre d'endroit où les gens ont encore du temps à offrir aux autres".

Atlantic Airways et Scandinavian Airlines offrent des vols directs à partir de plusieurs destinations populaires, dont le Danemark, l'Écosse, l'Islande et la Norvège.

Version originale : Business Insider / Talia Lakritz

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Les 50 meilleurs cocktails au monde en 2019

VIDEO: Ce supermarché a ouvert un rayon sans plastique