Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Voici les 3 secteurs qui ont le plus recours au chômage partiel

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte


© PhotoMIX-Company/Pixabay

Pour aider les entreprises à faire face à la chute de leur activité et de leurs revenus, pendant la crise sanitaire liée au coronavirus, le gouvernement a mis en place plusieurs mesures. Parmi elles, figure notamment le chômage partiel. Ce dispositif, aussi appelé "activité partielle", a déjà fait l'objet de 425 000 demandes par un peu plus de 415 000 établissements au 1er avril, selon la Dares, la Direction de l'Animation de la recherche, des Études et des Statistiques rattachée au ministère du Travail. Au total, 3,9 millions de salariés sont ainsi concernés.

En moyenne, 419 heures chômées ont été demandées par salarié, soit près de 12 semaines de 35 heures. Les travailleurs des entreprises de plus de 250 salariés représentent seulement 13% des salariés subissant le chômage partiel, tandis que les petites entreprises de moins de 20 salariés — qui représentent 34% de l'emploi salarié privé en France — concentrent 42,1% des travailleurs concernés. Le dispositif de chômage partiel doit permettre aux entreprises affectées par le confinement de la population de réduire ou suspendre leur activité. Le tout en assurant aux salariés une indemnisation équivalant à 70% de leur salaire brut et environ 84% de la rémunération nette.

À lire aussi — Le gouvernement incite entreprises et salariés à poursuivre le travail malgré les risques liés à la présence physique

Logiquement, les deux régions qui ont reçu le plus de demandes de chômage partiel sont en temps normal les plus dynamiques en matière d'activité économique et d'emploi. Il s'agit donc de l'Ile-de-France — 20% des demandes — et de la région Auvergne-Rhône-Alpes (13,2%), suivies de la région Provence-Alpes-Côte-d'Azur (9,6%), de l'Occitanie (9,5%) et de la Nouvelle Aquitaine (9,1%).

En termes de secteur d'activité, celui du commerce regroupe le plus grand nombre d'entreprises ayant fait appel au dispositif d'activité partielle pour le moment, sachant que les chiffres communiqués par la Dares sont "susceptibles d’être révisés dans les semaines qui viennent". Voici les trois secteurs qui ont le plus eu recours au chômage partiel, au 1er avril 2020 :

1. Le commerce et la réparation automobile : 21,4% des demandes, représentant au total 545 426 salariés.

2. L'hébergement et la restauration : 15,7% des demandes, pour un total de 523 282 salariés.

3. La construction : 14,3% des demandes, pour 564 734 salariés.

À lire aussi — Aérien, automobile... Les secteurs qui sont frappés de plein fouet par le confinement

Découvrir plus d'articles sur :