Voici les 6 nouvelles Silicon Valley

Pixabey

Silicon Valley tu n’as qu’à bien te tenir ! Plusieurs villes se disputent ton titre de meilleur hub technologique. Mais bien que des grandes métropoles comme Londres et New York se transforment pour accueillir des techs hubs, seules quelques villes se définissent réellement par leur industrie de la technologie.

Non seulement beaucoup de ces hubs émergents attirent de jeunes travailleurs, mais ils bénéficient également d’une nouvelle vague de prospérité, liée au boum de l’immobilier luxueux et à la revitalisation de leurs quartiers anciens.

Voici un Tour du monde des nouvelles Silicon Valley :

Tel Aviv, Israël : un hub en pleine croissance qui repose sur un marché de l’immobilier luxueux florissant

stellalevi / Getty images

Appelé « la nouvelle Silicon Valley » et présenté comme la « Startup Nation », Israël a achevé sa révolution high-tech. « Israël est devenu l’un des états leaders dans les biotechnologies, la cyber technologie, l’intelligence artificielle, les jeux vidéo en ligne et l’agriculture high-tech », estime Daniel Knobil, agent immobilier à Tel Aviv.

Il y a plus de startups par habitant que dans n’importe quel autre pays du monde et l’état hébreux attire de plus en plus de capitaux. Tel Aviv est l’épicentre de cette réussite technologique. Des multinationales comme Google et Facebook y ont implanté leurs centres de recherches ainsi que pléthore de startups. Google a récemment acheté pour un milliard de dollars l’application de navigation GPS Waze basée à Tel Aviv et Amazon y a ouvert un nouveau bureau en octobre dernier.

En devenant un pôle majeur de la technologie, « le pays a connu une vraie révolution, alimentant la demande en appartements et en maisons de luxe ».

C’est particulièrement vrai à Tel Aviv ou le secteur immobilier est en pleine expansion.

Berlin, Allemagne : possède une scène high-tech excitante due à la richesse de son offre immobilière abordable

canadastock / Shutterstock

Berlin abrite un mélange de pirates informatiques, d'experts en confidentialité, de scientifiques et de sociétés de vidéos qui ont le vent en poupe.

Les géants de la technologie tels qu'Apple et Facebook ont ​​leurs bureaux dans la ville, mais Berlin héberge également des réussites locales comme le service de streaming de musique en continu SoundCloud et la liste de tâches App Wunderlist. Google a ouvert son pôle technologique "Campus Berlin" en 2017, surfant sur la croissance rapide des startups berlinoises au cours des cinq dernières années. La capitale allemande est devenue ainsi l'un des principaux écosystèmes européens.

Un certain nombre de startups britanniques ont déménagé dans cette ville relativement bon marché après l’annonce du Brexit. De 2015 à 2017, le nombre de startups berlinoises a augmenté de 9%, soit plus que toute autre ville européenne. La capitale allemande recueille plus de 70% du total des investissements dans les jeunes entreprises allemandes.

Alors que les booms technologiques entraînent généralement une augmentation des prix de l'immobilier, Berlin résiste. La ville dispose de tellement de biens immobiliers abordables que les entreprises et leurs employés sont en mesure de s'emparer facilement d'espaces. Avec une telle accessibilité, la ville a pu facilement attirer des talents internationaux.

Shenzhen, en Chine, est le principal centre technologique du pays

shutterstock / hellorf zcool

Avec plus de 14 000 entreprises dans le secteur des hautes technologies, dont 3 000 recensées rien qu’en 2018, la high-tech représente près de 40% du PIB de Shenzhen. Cinq géants de la technologie y sont implantés, dont Tencent Holdings et Huawei Technologies, qui emploient à eux deux 234 000 personnes.

Afin de rivaliser avec la Silicon Valley, la ville a bénéficié des subventions accordées par le gouvernement chinois pour développer la technologie et soutenir la croissance de l'innovation.

La scène high-tech de Shenzhen contribue à l’augmentation de la richesse de certains de ses résidents, selon le rapport du recensement des milliardaires 2019 de Wealth-X. "L’essor de Shenzhen explique en grande partie le fait que la Chine voit naître un nouveau milliardaire par semaine", a déclaré Carrie Law, PDG de Juwai.com, un portail immobilier destiné aux acheteurs chinois.

Shenzhen est maintenant l'une des cinq villes les plus chères au monde, a estimé Alice Woodhouse du Financial Times.

Lisbonne, au Portugal : la ville attire les startups grâce à sa frénésie des investissements et à ses nombreux espaces de co-working

esb professional / shutterstock

L’effervescence des startups à Lisbonne a commencé il y a dix ans. Aujourd'hui, elle est appelée à devenir un pôle technologique de premier plan en Europe.

En 2016, le gouvernement portugais a créé un réseau national de pôles technologiques et de startups à Lisbonne avec l'initiative StartUP Voucher, qui offre une bourse d'un an à plus de 400 entrepreneurs. Ils ont également mis en place un fonds de capital-risque de 225 millions de dollars pour augmenter les investissements étrangers dans les startups.

Entre 2014 et 2016, 700 entreprises du secteur de la haute technologie ont été créées à Lisbonne. Une ancienne usine d’approvisionnement de l'armée sera prochainement reconstruite pour devenir un incubateur d’entreprises et Google a récemment annoncé son intention de créer un centre d'innovation juste à l'extérieur de la ville.

Les employés de la « tech » réinvestissent les bâtiments délabrés de Lisbonne en les transformant en hubs et espaces de coworking, ainsi qu'en appartements abordables.

Bangalore, en Inde : de la main-d’œuvre bon marché à l’essor des startups

Saiko3p / shutterstock

En raison de la diversité de ses secteurs technologiques, notamment l'intelligence artificielle, la technologie alimentaire ainsi que la robotique, l'agence immobilière Knight Frank a qualifié Bangalore de "réponse de l'Inde à la Silicon Valley". Plus de 400 multinationales, telles que Microsoft et Samsung, disposent de bureaux dans la ville.

"La scène high-tech et l'esprit d'entreprise qu’elle amène, sont en plein essor à Bangalore", a déclaré Niketh Sabbineni, entrepreneur local en technologies. L'industrie informatique indienne est née ici il y a 25 ans. En 2017, le Forum économique mondial l'a désignée ville la plus dynamique du monde.

Au début de sa croissance, Bangalore attirait des sociétés étrangères cherchant à réduire leurs coûts. La constance des délocalisations lui ont attribué une réputation de ville à la main-d'œuvre bon marché. Maintenant que son essor est beaucoup plus tourné vers les hautes technologies, la perception est devenue meilleure.

Le PIB de la ville devrait augmenter de près de 60% au cours des cinq prochaines années et le nombre de particuliers fortunés devrait augmenter de 40% au cours de la même période.

Stockholm, en Suède : elle abrite de nombreux codeurs et la plupart des leaders du secteur des hautes technologies en Scandinavie.

oleksiy mark / shutterstock

Qualifiée de "superstar de la technologie du nord" par Dennis Mitzner du magazine Tech Crunch, Stockholm est surtout le repère des codeurs scandinaves. 18% d'entre eux travaillent dans cette ville en passe de devenir une deuxième Silicon Valley.

Selon Forbes, Stockholm produit plus de licornes (startups spécialisées dans les nouvelles technologies et valorisées à plus d’un milliard de dollars) par habitant que n’importe quelle ville du monde située à l'extérieur de la Silicon Valley. Par ailleurs, la capitale suédoise a été classée au deuxième rang des pôles technologiques les plus prolifiques au monde par la société de capital-risque Atomico.

La scène technologique de Stockholm est apparue en 2009. En cinq ans à peine, les investissements dans ce secteur ont triplé pour atteindre environ 377 millions de dollars, a annoncé Max Benwell pour The Independent. Avec plus de 22 000 entreprises, la ville a vu éclore des sociétés prospères telles que le service de diffusion de musique en continu Spotify et la société de jeux vidéo King.

L'industrie de la high-tech a tiré les bénéfices des investissements du gouvernement suédois dans l'internet à haut débit et de son système de garderies d'enfants. Une flexibilité prisée des familles d'entrepreneurs.

Version Originale : Hillary Hoffower / Business Insider US


Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

5 façons très utiles d'utiliser l'application Raccourcis de l'iPhone