De gauche à droite, ligne du haut: Jean-Luc Bennahmias, Benoit Hamon, Arnaud Montebourg. De gauche à droite, ligne du bas: Vincent Peillon, Sylvia Pinel, Francois de Rugy, et Manuel Valls. REUTERS

De gauche à droite, ligne du haut: Jean-Luc Bennahmias, Benoit Hamon, Arnaud Montebourg. De gauche à droite, ligne du bas: Vincent Peillon, Sylvia Pinel, Francois de Rugy, et Manuel Valls. REUTERS

La haute autorité de la primaire de la gauche a retenu samedi, sans surprise, sept candidats dont une seule femme pour cette consultation prévue les 22 et 29 janvier prochains, dans la perspective de l'élection présidentielle de 2017.

Quatre sont socialistes :

  • Manuel Valls, ancien Premier ministre,
  • Arnaud Montebourg, ancien ministre,
  • Benoît Hamon, ancien ministre,
  • Vincent Peillon, ancien ministre.

Deux autres sont écologistes:

  • François de Rugy
  • Jean-Luc Bennhamias.

Enfin, il y a la 

  • Sylvia Pinel, présidente du Parti radical de gauche.

En revanche, l'ancien inspecteur du Travail Gérard Filoche, membre du bureau national du PS, et Fabien Verdier, conseiller municipal socialiste pratiquement inconnu, n'ont pas été retenus faute d'avoir pu réunir les parrainages requis, a annoncé le président de la haute autorité, Thomas Clay.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : L’équipe de campagne de François Fillon ratisse large — de NKM à la Manif pour tous

VIDEO: Voici ce que ça fait de rouler à 200km/h dans les rues de Paris au volant d'une Formule 1 électrique