Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Voici les conseils donnés par Instagram à ces influenceurs pour gagner des abonnés et développer leur compte

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

Voici les conseils donnés par Instagram à ces influenceurs pour gagner des abonnés et développer leur compte
© Instagram/Samantha Lee/Business Insider

Au cours des derniers mois, Instagram a envoyé des conseils à certains influenceurs sur la fréquence à laquelle ils devaient publier du contenu. Ces tuyaux incluent des détails sur les types de messages qui pourraient les aider à augmenter leur nombre d'abonnés et à mieux interagir avec leur communauté.

Trois créateurs ont confié à Business Insider qu'ils avaient rencontré un représentant d'Instagram en tête à tête et participé à un atelier où ils avaient reçu des conseils, durant ces trois derniers mois. Ils ont tous déclaré qu'Instagram leur avait recommandé de publier énormément de contenu et d'utiliser toute leur gamme de produits : posts dans le fil d'actu, stories, Reels et vidéos IGTV.

A lire aussi - Voici les pays où les gens passent le plus de temps sur les réseaux sociaux

Ces conseils donnent un rare aperçu de la manière dont les influenceurs développent leur contenu sur la plateforme et dévoilent le fonctionnement du mystérieux algorithme d'Instagram. Ce dernier n'a été dévoilé qu'à certains créateurs. Instagram n'a pas partagé ces conseils publiquement.

Business Insider s'est entretenu avec ces influenceurs après qu'un post de Rachel Reichenbach, directrice de la Fondation Humanity United, est devenu viral fin décembre. Elle y présentait les recommandations de contenu qu'Instagram lui avait faites. En conversant avec plusieurs créateurs, nous avons compris que ces conseils faisaient partie d'une initiative plus large.

Rachel Reichenbach raconte avoir été contactée par un représentant chargé des partenariats d'Instagram en novembre pour une session individuelle sur l'utilisation des Reels. Ce format de vidéo courte et drôle concurrence TikTok. Le compte Instagram de l'entrepreneuse compte 73 000 abonnés et joue un rôle important dans son entreprise. Elle s'est présentée à la session avec ses propres questions, dit-elle. Elle voulait notamment savoir pourquoi le partage de son contenu diminuait.

La réponse du représentant d'Instagram, selon Rachel Reichenbach, est que l'algorithme de la plateforme récompense les influenceurs en fonction du type de contenu qu'ils publient et de la fréquence de leurs publications. Le représentant lui a ensuite donné des recommandations spécifiques sur la quantité de contenu qu'elle devait publier.

8 à 10 stories par semaine

Voici ce qu'Instagram a recommandé, selon Rachel Reichenbach :

  • 3 posts par semaine (dont quelques Reels et des vidéos IGTV)
  • 8 à 10 stories par semaine (et au moins 2 par jour)
  • 4 à 7 Reels par semaine
  • 1 à 3 vidéos IGTV par semaine (dont quelques Lives)

"La première fois que j'ai entendu le nombre de posts que je devais publier chaque semaine, j'ai dû m'empêcher d'éclater de rire", a confié l'entrepreneuse à Business Insider. Elle a déclaré qu'elle trouvait le volume de contenu "surréaliste".

Et Rachel Reichenbach n'est pas la seule influenceuse à tenir ces propos.

Lissette Calveiro, une autre créatrice et coach de contenu, a déclaré à Business Insider qu'elle avait, elle aussi, récemment reçu des recommandations d'Instagram. Elles étaient similaires à celles de Rachel.

En octobre, Instagram a invité Lissette Calveiro à participer à un atelier organisé dans le cadre du "Mois du patrimoine hispanique et latinx" de l'entreprise. Lors d'une présentation, Instagram a exposé ses conseils d'affichage aux créateurs, selon la coach.

"Je me suis dit, oh, d'accord, c'est agréable à entendre, mais c'est pratiquement impossible", sourit-elle. "Je pense que si vous êtes influenceur à plein temps, vous disposez certainement de plus de temps pour le faire, mais c'est quand même très difficile".

Une troisième influenceuse, qui a préféré gardé l'anonymat, a également confié qu'elle avait récemment reçu ce genre de conseils. Selon elle, le volume recommandé est trop élevé pour les influenceurs, dont certains souffrent d'épuisement professionnel.

Lors de sa session individuelle, la représentante d'Instagram lui a recommandé d'utiliser toutes les fonctionnalités de la plateforme, en particulier les Reels et la vidéo IGTV, pour interagir avec sa communauté et gagner des followers. "C'est comme une voiture en route", a-t-elle ajouté. "Il y a cinq éléments qui la font fonctionner et quand vous retirez l'un d'eux, tout le reste s'effondre".

Avant de recevoir ces conseils, l'influenceuse - qui a des centaines de milliers d'abonnés et des années d'expérience en tant que créatrice - trouvait que sa croissance sur la plateforme stagnait. Elle estimait que faire fonctionner l'algorithme était comme jeter des "spaghettis au mur". Elle est donc satisfaite d'avoir enfin "une feuille de route" pour développer sa communauté d'instagrammeurs.

"Les gens veulent entendre et voir leurs influenceurs et entreprises préférés sur Instagram. Or, une communauté active peut conduire à une croissance significative des entreprises", a assuré un porte-parole de Facebook dans un communiqué. "C'est pour cela que nous encourageons les entreprises et les créateurs à interagir avec leur public et à développer leur marque en racontant leur histoire à travers leurs feeds, les stories, le Live, l'IGTV et les Reels".

Certains influenceurs ont finalement obtenu une réponse claire sur la croissance de leur compte et sur les raisons pour lesquelles il stagnait

La plupart des influenceurs interrogés ont indiqué qu'Instagram insistait sur le développement des Reels, qu'elle a lancés en août. Plusieurs autres créateurs avaient déjà assuré à Business Insider que l'utilisation de ces vidéos leur avait permis de mieux interagir avec leur communauté et augmenter leur nombre d'abonnés.

Lissette Calveiro a raconté qu'après son atelier en octobre, elle a commencé à publier des Reels trois à cinq fois par semaine. En un mois, son nombre de followers a augmenté de 3,6 % et sa portée totale de 55 %, comme le montre une capture d'écran de son module de statistiques "Insights", analysé par Business Insider.

"A une époque où les utilisateurs d'Instagram ne gagnaient pas beaucoup d'abonnés, cette croissance de 3,6 % était énorme pour moi", se souvient Lissette.

Selon elle, l'utilisation de toutes les fonctionnalités d'Instagram peut aider un compte à se développer. "J'ai l'impression que plus on utilise Instagram et ses nouvelles fonctionnalités - même les moins populaires - plus l'algorithme est en quelque sorte bouleversé".

Les conseils d'Instagram ont également aidé Lissette Calveiro et Rachel Reichenbach à comprendre pourquoi leur croissance et leur engagement stagnaient.

"On a presque l'impression que ce n'est pas de notre faute", complète Lia Haberman, consultante en marketing et enseignante à l'Université de California, Los Angeles (UCLA). "C'est comme si vous étiez malade, que vous alliez chez le médecin et qu'il vous disait : "Laissez-moi vous diagnostiquer".

Après avoir reçu des conseils d'Instagram, les influenceurs ont estimé devoir trouver un équilibre entre cette programmation de publications "idéale" et la quantité de contenus qu'ils pouvaient réellement poster.

"J'aurais probablement dû insister davantage sur le fait que votre santé mentale est bien plus importante que le développement de votre compte sur Instagram", rappelle Rachel Reichenbach.

Cette dernière n'a pas suivi les recommandations d'Instagram à la lettre mais a plutôt créé sa propre programmation : un Reel par semaine, quelques stories par jour, et la publication fréquente de photos et de vidéos dans son feed.

Selon des experts des réseaux sociaux, pour les créateurs qui s'inquiètent du volume, il existe des moyens créatifs de réutiliser du contenu et de l'adapter aux différents formats d'Instagram. "Si vous êtes malin, vous pouvez transformer vos Lives en IGTV", a conseillé Brian Nelson, cofondateur de The Network Effect, une agence numérique spécialisée dans la vidéo de courte durée.

Lissette Calveiro confirme cette idée avec l'exemple d'un influenceur voyages. "Un Reel pourrait être un joli petit clip de 15 secondes d'un paysage que vous présentez et dans lequel vous nous conseillez de nous rendre dans un parc national. " L'IGTV serait alors le vlog de votre journée au parc, et les Stories seraient, elles aussi, des mini clips."

"Posez vous la question : de quoi je veux parler ?" a-t-elle ajouté. "Et ensuite, entraînez-vous à décomposer votre journée en différents formats. Demandez-vous ce que ça donnerait en photo, en Reel, en story ou en vidéo IGTV".

Version originale : Sydney Bradley/Business Insider

A lire aussi 48 États américains demandent à la justice de forcer Facebook à revendre Instagram et WhatsApp

Découvrir plus d'articles sur :